Ce n’est pas une nouveauté du salon IFA 2014 mais presque. Annoncé en parallèle du salon, ce robot aspirateur d’un nouveau genre arbore des caractéristiques qui font de lui un appareil différent. C’est un peu, me direz-vous, la marque de fabrique du britannique spécialiste du nettoyage des sols. Dans la directe lignée des aspirateurs traîneaux que l’on connaît chez ce fabricant, le robot aspirateur 360 Eye n’est pas là pour ménager la poussière. Des années d’études lui ont permis de voir le jour et d’être présenté au salon berlinois même s’il est destiné dans un premier temps aux rayons des magasins japonais.

dyson-360-eye1

Très fier de son armée d’ingénieurs, Dyson aime à montrer la technologie dans ses produits. Ce premier robot aspirateur commercialisé (il y a eu dans le passé des prototypes non mis sur le marché) n’échappe pas à la règle et son esthétique est conforme à ce que l’on peut attendre d’un produit Dyson. Répondant au doux nom de 360 Eye il arbore sur son sommet une caméra qui lui permet de filmer en continu son environnement direct à 360 degrés. C’est son oeil. Cette caméra est la première différenciation par rapport à la grande majorité de ses concurrents. Elle lui sert à se déplacer dans les pièces dans lesquelles il doit œuvrer avec un déplacement méthodique.

dyson-360-eye4

Il ne se base pas exclusivement sur des capteurs embarqués pour se repérer et se déplacer. Avec cette caméra il cartographie entièrement la pièce dans laquelle il évolue. Cela lui permet de déterminer le meilleur chemin à emprunter pour aspirer les indélicats mitons. Employant un système de triangulation, il peut se repérer par rapport à des points clés dans la pièce qui sont choisis sur l’image filmée pour leur contraste idéal. Un algorithme maison lui permet ensuite de se mouvoir en toute aisance et de savoir exactement où il est à tout instant.

dyson-360-eye2La contrepartie de ce mode de navigation est que le robot ne pourra vraisemblablement pas évoluer dans l’obscurité ni en conditions de très basse luminosité. Des lumières infrarouges ont été ajoutées pour fournir une luminosité additionnelle, lui permettant de détecter plus de poussière à aspirer. On attend que l’appareil sorte pour vérifier s’il est possible de le laisser s’occuper de la maison dans laquelle on aura préalablement fermé les volets. La caméra capte les images au rythme de 30 images/seconde et peut détecter les objets situés à moins de 15 cm de distance.

Il est bien moins large qu’un aspirateur classique avec ses 23 cm de diamètre, mais il est en revanche plus haut que ses confrères. Avec ses 11 cm de hauteur, il est de 1 ou 2 cm plus haut. Cela peut paraître anodin mais ces cm supplémentaires peuvent faire la différence lorsqu’il s’agit de se glisser sous les meubles.

dyson-360-eye3

Comme on peut le voir sur la photo, exit les roues! pour mieux franchir les obstacles Dyson a équipé son robot aspirateur de petites chenilles bleues. Elles lui permettent de mieux franchir les barrages qui empêchent ses concurrents de remplir leur tâche de nettoyage. La brosse rotative en fibre de carbone et nylon s’étend elle sur toute la largeur du robot. Son bac de récupération quant à lui peut contenir jusqu’à 0,4 litres de poussières et saletés.

Côté navigation, il fait partie des aspirateurs robots qui fonctionnent avec une trajectoire méthodique. Pour ce Dyson pas de circulation en S car il se déplace en adoptant une trajectoire en spirale. Il nettoie de manière systématique la pièce en partant du milieu de celle-ci et en travaillant ensuite de manière concentrique en dessinant des spirales de plus en plus larges. L’autonomie annoncée est d’environ 20 à 30 minutes. En fin de batterie, il revient se charger dans sa station très élégante en plexiglas.

dyson-360-eye7

Autre différenciation majeure: il s’agit d’un robot aspirateur connecté. Il peut en effet être piloté via une application pour smartphones. Avec elle on peut par exemple programmer le robot indépendamment chaque jour de la semaine, à des horaires différents. Elle peut permettre de mettre en marche le robot à distance. Disponible sur iOS et Android, cette application permet de contrôler le robot mais également de consulter les comptes rendus de son activité tels que le temps de fonctionnement, l’état d’avancement du nettoyage ou encore le trajet parcouru lors d’une session. A croire qu’il est équipé de trackers d’activité! C’est en tout cas une bonne nouvelle dans l’optique de pouvoir l’intégrer dans un système domotique.

dyson-360-eye6

Style efficacité, il a tout d’un Dyson. Il hérite également du bruit. Cela est dû à la technologie employée. Le fabricant ne considère pas cela comme une contrainte, l’aspirateur pouvant être programmé ou déclenché à distance.

Enfin, de Dyson il hérite également du prix. La communication ne se fait pas encore ouvertement sur ce point mais il faudra s’attendre à frôler les 900 €. Il devrait être disponible en France au printemps 2015.

En guise de conclusion voici en vidée la présentation du 360 Eye par M Dyson himself:

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Ingénieur de formation et blogueur par passion. En quête d’innovations, de concepts, de technologies, de systèmes, d’objets ou de services qui peuvent apporter des solutions concrètes pour résoudre tous ces “petits” tracas de la vie quotidienne…

Laisser une réponse