Comme vous le savez, le problème en domotique aujourd’hui est de réussir à faire dialoguer ensemble tous les appareils de la maison. Même si de gros progrès ont été faits, de nombreux appareils posent encore problème du fait de la technologie utilisée, du protocole propriétaire, etc… Domora pourrait bien changer la donne !

Présenté sous forme de hub domotique (ou box) le projet Domora permet de prendre le contrôle de tous les appareils installés au sein de votre foyer, directement depuis un smartphone ou une tablette, qu’il s’agisse d’une télévision dernière génération, d’un vieux magnétoscope, de lampes intelligentes ou de prises connectées.

ff8495b1a4bcc5e6ab4cde0cbfd5151b93bb184c

Même si le nom ne vous dit sans doute pas grand chose, ce projet ne date pas d’hier, puisqu’il est né courant 2013, pour tenter de remporter le Challenge Projet d’Entreprendre. A l’époque, il s’appelait HomeVibes. La solution proposée consistait à présenter « une solution d’interfaçage et de contrôle des équipements domotiques à destination des particuliers et des entreprises ». Le jury avait été très enthousiaste devant cette solution, et le concours avait été remporté avec succès. Aujourd’hui, ce projet d’étudiants a maintenant donné naissance à une startup, Domora, soutenue par l’incubateur de Télécom & Management SudParis Entrepreneurs.

Nous avions pu apercevoir cette solution lors du salon des objets connectés qui s’est tenu à Paris fin octobre. La solution, fonctionnelle, était en attente de lancement sur Indiegogo afin de trouver des financements. Cette fois, le projet est officiellement lancé.

e09190dce83c3662bf35aa92db74e965bc82e7c8

Pour réussir à tout piloter dans la maison, Domora embarque plusieurs technologies.

domora-Compatibilites

Tout d’abord, le Z-Wave Plus pour les périphériques domotiques. Comme vous avez déjà pu le voir lors de nos tests sur le blog, ce protocole dispose aujourd’hui d’une multitude de périphériques compatibles, il sera donc possible de piloter énormément de choses dans sa maison: éclairage, ouvrants, chauffage, appareils, etc…

Ensuite, le Wi-Fi permettra de communiquer sur le réseau informatique de la maison, mais également avec les appareils connectés. Le Bluetooth est également de la partie pour les objets connectés utilisant ce moyen de communication. Ainsi, sont déjà prévus par exemple une compatibilité avec les produits tels que le thermostat Nest, les enceintes Sonos, les ampoules Awox, les périphériques domotiques Wemo, le Flower Power de Parrot, la station météo Netatmo ou encore les ampoules Philipps Hue. La liste s’agrandira bien sûr au fil des développements.

Enfin, l’infrarouge, qui permettra au Hub domotique de dialoguer avec les appareils même les plus anciens: magnétoscope, téléviseur, Blu-ray, DVD, home-cinéma, mais également climatisation, aspirateur robot, etc…  Le boitier dispose en effet d’un émetteur et d’un récepteur infrarouge. Pour intégrer ces appareils il suffit de les sélectionner dans la liste des appareils compatibles (une liste prédéfinie existe). S’ils n’apparaissent pas, il sera toujours possible d’apprendre au Hub Domora à reproduire les signaux de la télécommande infrarouge, comme on le ferait pour une télécommande universelle.

d72cc4a9037046c69addbb2e592a7ea307329a04

Mais Domora ne se contente pas de communiquer avec ces différents appareils, la solution a pour but de réellement les exploiter afin de vous proposer par exemple un programme TV intelligent basé sur:

  • La consultation de programmes en cours ainsi que de ceux de la soirée. L’application s’adapte à votre fournisseur de services TV.
  • L’accès à des informations supplémentaires sur chacun de vos programmes préférés.
  • Le lancement de vos programmes directement depuis le programme TV.
  • La consultation de la liste de vos séries préférées en favoris. Vous serez prévenu cinq minutes avant le début de ces programmes sur votre smartphone.

27a16866b3386eaf382ee2c21f3c065504089c80

Les utilisations envisageables sont donc immenses. L’équipe a déjà réfléchi à certaines activités spécifiques:

  • une activité Alarme Intelligente créant une alarme anti intrusion en gérant les périphériques disséminés dans la maison
  • une activité réveil permettant de vous réveiller en douceur en fonction de vos souhaits avec une lampe, une chaîne hi-fi, la machine à café,…
  • une activité de détection nominative de présence en faisant appel au bluetooth de votre smartphone ou d’un porte clé à confier à l’un de vos proches.
  •  etc…

Il est possible d’en avoir un apercu dans leur vidéo de présentation:

Quant à la sécurité, vous serez heureux d’apprendre que cette box, bien qu’elle puisse être accessible de l’extérieur pour piloter sa maison à distance (via une application dédiée sur votre smartphone), n’utilise aucun Cloud et est totalement autonome (le hub héberge directement toutes vos données afin que rien ne sorte de chez vous). Le co-fondateur de Domora, et président de la startup, Pierre de Beaucorps a d’ailleurs fait cette déclaration sans équivoque:

Beaucoup d’objets connectés ne se préoccupent pas ou très peu du risque d’une prise de contrôle à distance par un pirate. En ce qui concerne la vie privée des utilisateurs, le constat est plus alarmant. La plupart de ces objets sont en fait des coquilles vides qui génèrent un flux continu de données en direction des serveurs de l’entreprise pour ensuite y être analysées et synthétisées sur une application dédiée. Ces données peuvent représenter à elles seules une valorisation conséquente et constituer à l’insu de l’utilisateur le véritable modèle d’affaire des objets connectés.

Souvent à contre courant de la tendance actuelle, Domora souhaite proposer des solutions transparentes qui fassent partie d’un écosystème «open source», tout en restant simples et abordables. La sécurité des produits et des données de l’utilisateur est garantie par l’auto-hébergement : les données récoltées ne sont pas envoyées dans le «cloud», elles restent chez l’utilisateur. Ces engagements lui garantissent bien plus que la sécurité. C’est la certitude pour l’utilisateur d’acheter un produit durable et soutenu par une communauté.

Enfin, un détail qui fera sans doute le succès de cette solution: Domora est à la fois open-source et open hardware, pour permettre à l’écosystème d’utilisateurs d’aider les créateurs à améliorer la solution. Bien que le matériel et le logiciel soient développés par Domora, ces 2 parties de la solution pourront être enrichies par tous les développeurs qui souhaiteront participer à ce projet, ce qui devrait garantir une évolutivité sans bornes.

Et pour ceux qui disposeraient déjà d’une solution domotique, une API REST sera disponible pour permettre de faire interagir le Hub avec d’autres systèmes, comme une box HC2 de Fibaro, une box eedomus, etc… Etant donné les possibilités du Hub Domora, il pourrait donc devenir également un complément de choix aux box déjà existantes.

Bref, le projet est prometteur à bien des égards ! Si vous êtes intéressés, faites vite, car les 100 premiers pourront s’offrir cette solution au prix de 99€ seulement (le prix public sera ensuite de 199€). Par contre il faudra être patient car la livraison est prévue durant l’été prochain :/ Le projet est en attente de financement sur Indiegogo ici.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

7 commentaires

  1. bonjour,
    j’ai pas bien compris pour les télécommandes, est ce ça remplace un Kira128? il reçoit IR mais peut il emettre en IR si oui a t il des emetteurs a placer devant nos appareils?

    ++

  2. Des bonnes idées pour cette box. D’une part éviter le cloud, ça me semble très judicieux, ensuite open-source et open-hardware, c’est encore un autre très bon choix de la part de l’équipe de Domora. C’est à tester, et je suis assez curieux de voir comment ça fonctionne, mais pourquoi pas?

  3. Bonjour,
    Les grosses différences sont qu’il n’y a pas de cloud, donc aucune dépendance à un serveur, et c’est Français 🙂

  4. Bonjour Gally,
    Oui il est capable de recevoir et d’émettre en IR.
    Par contre nous n’avons pas d’information sur la possibilité de mettre des émetteurs.

Laisser une réponse