Au Sido qui s’est tenu à Lyon il y a quinze jours se tenait un stand important: celui de Orange, qui, comme annoncé dans sa dernière conférence « Hello« , a l’intention d’être un acteur majeur dans le domaine des objets connectés. A vrai dire, le stand de Orange était l’un des plus intéressants aussi, puisque quatre pôles étaient présentés.

Le premier pôle tournait autour de My Plug 2. Nous vous avions déjà présenté le premier modèle. Cette seconde version n’est pas nouvelle, puisqu’elle avait déjà été annoncée il y a un an. MyPlug est une prise « connectée » qui se pilote simplement par SMS, ce qui permet de s’affranchir d’une connexion internet ou même téléphonique. Sa présence au Sido n’était donc pas pour la présenter elle, mais plutôt son éco système et les partenariats en cours.

Découvrez SmartHome Europe !

orange_sido_7

L’objectif de Orange était à la base de proposer un début de solution domotique destiné au grand public, donc très simple à mettre en oeuvre. Simple, My Plug l’est sans aucun doute, puisqu’il suffit de la brancher et d’envoyer un premier SMS pour l’activer. Quelques accessoires sont ensuite sortis pour l’accompagner: une prise pilotée complémentaire, un détecteur de fumée, un détecteur de fuite d’eau, et une antenne GSM en cas de mauvaise réception.

Le Sido était l’occasion de présenter de nouveaux partenariats, comme par exemple:

  • la société Vachette et sa serrure électronique
  • un fabricant de vannes / compteurs d’eau
  • un fabricant de matériel de maintient à domicile
  • la société Otio et ses périphériques domotique (douilles, micro modules,…)

orange_sido_2

Pour pouvoir communiquer avec ces périphériques, Orange développe des dongles qui peuvent venir se brancher sur le côté de la My Plug. Une partie logicielle doit également être mise en place, puisque la prise devra pouvoir comprendre de nouveaux SMS afin d’agir sur ces équipements extérieurs.

orange_sido_5

D’autres périphériques étaient également visibles, comme une caméra de vidéo surveillance connectée directement en GSM, un détecteur d’ouverture et de présence, ou encore des ampoules ZigBee, le protocole utilisé par la prise My Plug pour communiquer avec ses congénères.

orange_sido_8

orange_sido_4

orange_sido_1

Certaines fonctionnalités pourront sembler redondantes avec ce que propose déjà Orange sur Homelive, toutefois le système MyPlug vise ici la simplicité, un simple SMS permettant de configurer et piloter le système.

Le second pôle intéressant était celui du beacon, traduction de l’anglais « balise ». Pour faire simple, il s’agit d’une balise bluetooth: vous passez dans son champ, et vous recevez une notification sur votre mobile pour vous annoncer une réduction dans le restaurant à côté de vous, vous communiquer le code Wifi du centre commercial, ou encore vous prévenir du changement de porte de votre avion. Les usages sont énormes. Orange propose deux modèles, le premier, assez imposant, est destiné aux professionnels. Sa batterie intégrée lui octroie une autonomie de deux ans, et une émission sur une zone allant jusqu’à 40m.

orange_sido_15

 Il sera utile pour les restaurants par exemple. D’ailleurs un partenariat avec l’application La Fourchette a été mis en place: si vous avez l’application sur votre smartphone, et que vous passez près d’un restaurant équipé d’un beacon, vous pourrez recevoir automatiquement une offre intéressante par exemple.

orange_sido_16

Les professionnels utilisant ce type de balise auront une interface très complète, permettant de paramétrer très finement le rayon d’action, de quelques centimètres à plusieurs mètres , ainsi que l’action à réaliser auprès des clients potentiels. Cette action peut être réalisée à l’entrée dans le champ de la balise, comme à la sortie.

orange_sido_9

 De nombreuse statistiques seront mises à disposition:

orange_sido_10

 Orange profite également de son large parc d’abonnés pour fournir des données plus détaillées, sur le sexe, la région d’origine du visiteur, etc… Toutes les données restent toutefois anonymes et sont effacées automatiquement au bout de 6 mois pour être en accord avec la CNIL.

orange_sido_11

 A ce jour plus de 2700 balises ont été mises en place, et de nombreux partenariats mis en place, comme La Fourchette, CityVox, PagesJaunes, etc…

orange_sido_12 L’aéroport de Nice est également en phase pilote avec 80 balises réparties dans le terminal, afin de guider au mieux les utilisateurs.

orange_sido_13

 Un autre modèle, beaucoup plus petit, sera à destination des particuliers. Vendu 24€, mais avec une autonomie de deux mois par contre (rechargeable), il permettra de déclencher une action quand on entre dans son rayon (de quelques centimètres à plusieurs mètres également, comme sa grande soeur). Un gyroscope intégré permettra également de le positionner sur une porte par exemple pour être informé lorsqu’elle s’ouvre ou se ferme.  Les actions possibles sont là aussi très nombreuses, et nous intéressent tout particulièrement dans une utilisation domotique. D’ailleurs, une utilisation avec la solution Homelive n’est pas exclue…

orange_sido_17

Enfin, le dernier pôle intéressant était sur « Pops », qui avait été brièvement présenté lors de la conférence Hello l’année dernière.

orange_sido_24

 Pops, c’est un tout petit boitier arborant un petit écran, un bouton, et intégrant à la fois une communication GSM, un GPS, un gyroscope, et le Bluetooth. Ce boitier ne sera pas vendu seul, mais est destiné à faciliter la vie aux sociétés voulant connecter leurs appareils.

orange_sido_19 Nous avions par exemple le cas du T-Shirt de Citizen Sciences, capable de relever toutes les informations physiques utiles aux sportifs. Normalement la synchronisation des informations se fait en bluetooth entre le T-Shirt et son smartphone. Grâce au Pops, le T-Shirt devient connecté directement, sans nécessiter de smartphone ni de synchronisation fastidieuse.

orange_sido_18

Un autre exemple était donné avec un bracelet pour les surfeurs,  étanche, leur permettant de recevoir leurs SMS, mais surtout de connaitre leur position en cas de problème.

orange_sido_20

 Enfin, une utilisation particulièrement intéressante, concernant une mallette médicale:

orange_sido_23

 Cette mallette contient tout le nécessaire aux diagnostics. Un cas concret était présenté: le cas d’un patient, qui après une opération, retournait chez lui, accompagné de cette mallette. De temps en temps, réception d’un SMS pour lui rappeler par exemple de prendre sa température. Le patient prend le thermomètre (connecté, bien sûr), qui prend sa température, et la transmet directement sans fil au Pops, qui se charge de la communiquer au médecin.

orange_sido_21

orange_sido_22

Simple à utiliser, et totalement transparent pour l’utilisateur. Il faudra simplement penser à le recharger de temps en temps, l’utilisation pouvant aller de une journée à plusieurs semaines en fonction des fonctions utilisées (GPS, etc…). Comme on le voit, Orange a de nombreux projets en cours dans le domaine des objets connectés !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Un commentaire

Laisser une réponse