A Innorobo, début juillet, nous avons eu l’occasion de voir toutes sortes de robots: industriels, d’aide aux personnes, etc… mais également quelques petits robots de compagnie, comme Pepper, dont nous vous avons déjà parlé ici. Buddy est un autre de ces robots, conçu spécialement pour le grand public. Le moindre qu’on puisse dire, c’est qu’il est très craquant !

Buddy est à mi chemin entre E.T. pour sa forme, et le personnage de manga par ses expressions, animées grâce à un écran tactile faisant office de visage:

Découvrez SmartHome Europe !

e9ld1ajfdqnbe9yf6uxb

Buddy se présente comme un robot de compagnie de 56cm de haut pour 5kg, dont l’objectif est d’améliorer la vie quotidienne. Il est capable de comprendre ce qu’on lui dit grâce à un système de reconnaissance vocale, de parler et de détecter les personnes et les objets. Afin d’avoir l’air plus « humain », ses mouvements de la tête sont accordés avec les mots qu’il prononce, tout comme nous.

tirvvfh30guchy9jd4pg

Il dispose de nombreuses fonctionnalités:

  • assistant personnel : il a accès à vos contacts, à vos tâches ou encore à votre agenda. Relié à internet il pourra y récupérer la météo, le trafic, les recettes de cuisine,…
  • gardien de la maison : il peut patrouiller de manière autonome dans votre maison et vous informer des moindres événements anormaux. Il peut également être guidé à distance afin de lever tout type de doutes.
  • assistant domotique : Il peut être relié à vos objets connectés pour la maison ou encore à votre système domotique afin de vous aider à piloter ou à contrôler votre maison connectée.
  • compagnon d’études et de jeux : doté de capacités ludo-éducatives il saura trouver sa place et être accepté par les enfants
  • compagnon de tous instants : ses moyen de communication lui offrent la possibilité de garder une présence rassurante auprès des personnes ayant un besoin d’assistance à domicile.
  • station multimédia: l’audio et la vidéo sont naturels chez lui. Il pourra à la demande filmer ou photographier des instants particuliers de votre vie. Il pourra également servir de relais de vos messages vocaux ou vidéos.

s5bgnyymbxx8kdarminb

Tournant sur un système Android, de nombreuses autres applications pourront venir s’y greffer. D’ailleurs, un SDK complet est disponible.

buddy-caracteristiques-logicielles

Là où il est particulièrement intéressant dans notre domaine, c’est qu’avec sa connexion Wifi et Bluetooth, il a le nécessaire pour pouvoir communiquer avec de nombreux objets connectés et même des systèmes domotiques ! On peut en effet voir dans la vidéo de présentation quelques interactions notamment avec les lampes qu’il allume ou éteint:

Comme Pepper, il se déplace à l’aide de trois roues (jusqu’à 70cm/s), ce qui est aujourd’hui le moyen le plus simple et le moins couteux pour le déplacement d’un robot, l’utilisation de jambes sur le même modèle que les humains étant encore très compliqué. Pour se déplacer, il cartographie la pièce en temps réel afin de se repérer dans l’espace. Cela lui permet d’être totalement autonome, et même de monter la garde quand on s’absente par exemple. En cas de besoin, une application mobile permet d’en prendre le contrôle pour vérifier ce qui se passe à la maison.

BUDDY-reco

Avec une autonomie de 8 à 10 heures, il pourra nous tenir compagnie une bonne partie de la journée. Une station de charge en option lui permettra de retourner se mettre en charge automatiquement.

Vous aurez sans doute remarqué qu’il ne possède pas de bras: les concepteurs ont en fait pensé à divers accessoires pouvant venir se greffer sur les bras. Des bras classiques, qui pourront tenir d’autres accessoires, mais également un bras avec un vidéo projecteur, ou encore un bras avec aspirateur. Là aussi la conception d’accessoires est ouvertes aux développeurs.

Un très beau projet, qui n’a pas laissé indifférent, puisque les 100 000$ attendus ont été largement atteint après 3 jours de campagne participative. Il faut dire que son prix est très abordable, actuellement à  549$, puis à terme à 649$. La livraison est prévue pour décembre pour les quelques développeurs qui ont souscrit rapidement au projet, puis en mai pour les autres. Si vous craquez vous aussi, ca se passe sur Indiegogo.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Un commentaire

  1. Pour ma part j’ai des doutes que cela ne finisse pas en karotz v2 a savoir une dépendance vis à vis du cloud. Comment se passe la reconaissance vocale (api de google) ? comment developpe t’on, via une api online ou en local? Il est fait mention d’un mode offline mais pas d’informations… Je leur ai envoyé un mail pour échanger sur ces sujets car leur produit me semblait vraiment prometteur mais aucune réponse, pas très inspirant, pour ma part je ne me lance pas.

Laisser une réponse