Hier se sont tenues plusieurs conférences réservées à la presse, permettant aux gros constructeurs de faire quelques annonces avant l’ouverture officielle de l’IFA ce matin. J’ai pu assister à la conférence Philips, qui nous a réservé quelques surprises…

La principale nouveauté qui m’a interpellé concerne le domaine des TV. Philips est l’un des leaders dans ce domaine (enfin, TPVision, qui les fabrique pour la marque), et la gamme qui arrive est pleine de petites surprises. Je ne vais pas rentrer dans les détails techniques, les TV n’étant pas vraiment notre centre d’intérêt, mais il y a quelques fonctionnalités qui nous intéressent plus particulièrement. Parmi les fonctions sympa, nous avons par exemple ces enceintes très fines sur le côté de la télé qui peuvent se détacher pour être utilisées comme enceintes déportées:

Découvrez SmartHome Europe !

philips_ifa2015_7

Ensuite, les TV arrivent avec le système d’exploitation Android TV, spécialement dédié à ces appareils. La navigation est fluide, intuitive, et on bénéficie bien sûr des applications du Play Store, ce qui permet de profiter des services de vidéo à la demande, des applications de replay, des jeux, et d’un tas d’autres possibilités. Les jeux étaient d’ailleurs bien mis en avant, avec un espace dédié à ce domaine: étant donné le catalogue de jeux disponibles sur Android, la plupart à un prix très attractif, la TV se suffit à elle même en faisant également office de console de jeux. Et il faut avouer qu’avec certains modèles de TV, intégrant un processeur quadricœur, avec 16 Go de mémoire interne extensible via les ports USB, la puissance et la place ne devraient pas manquer pour les jeux.

philips_ifa2015_9

Contrairement à beaucoup de fabricants qui y vont de leur système propriétaire, Philips a donc opté pour Android TV pour son ouverture et sa large utilisation (le système étant très proche de la version smartphone et tablette, les gens savent déjà l’utiliser). Toutefois, le fabricant est bien conscient que la majorité des TV connectées aujourd’hui ne le sont pas, souvent à cause d’un problème de connectique, et d’un manque d’intérêt certain.

philips_ifa2015_1

Pour la connectique, les TV intègrent le Wifi pour une connexion à internet sans fil, ce qui simplifie la mise en place. Concernant le manque d’intérêt, il faut donc des applications vraiment intéressantes pour les utilisateurs. Pour enrichir son catalogue, Philips lance avec Google un concours pour récompenser les meilleures applications, ouvert jusqu’au 15 décembre. Une idée intelligente, qui pourrait contribuer à vite  grossir le catalogue d’applications !

philips_ifa2015_2

Chez Philips, il y a une technologie qu’on apprécie particulièrement, c’est l’Ambilight, c’est à dire l’éclairage led placé à l’arrière de la TV qui projette sur le mur des couleurs en adéquation avec l’image diffusée, histoire d’améliorer encore l’immersion dans le film. On a l’impression d’avoir une image plus grande. L’année dernière Philips avait ajouté la possibilité d’élargir encore cet éclairage en l’associant aux ampoules Philips Hue placées dans la pièce.

Cette année, le fabricant revoit sa copie, en lancant l’Ambilux. Et là, l’effet est tout autre:

philips_ifa2015_4

philips_ifa2015_5

Pas facile de rendre l’effet en photo, mais ici il n’est plus question d’éclairer le mur avec une couleur reprenant celle du bord de l’image, mais carrément de projeter une image sur le mur, histoire de l’agrandir encore plus !

philips_ifa2015_6

Pour réussir cet exploit, ce ne sont pas moins de 9 pico projecteurs (mini projecteurs vidéo) qui sont intégré à l’arrière de la TV, en arc de cercle:

philips_ifa2015_8

Le résultat est assez impressionnant ! Tout comme le prix, d’ailleurs, car même si aucun prix officiel n’a été communiqué, il a été fait mention d’un prix avoisinant les 5000€ pour ce modèle 65PUS8901, qui devrait sortir avant Noel… Disons que nos système faits maison comme le Lightberry par exemple ont encore de beaux jours devant eux…

Enfin, une nouveauté qui nous intéresse tout particulièrement: l’arrivée de la domotique sur ces TV ! Système Android oblige, il est déjà tout à fait possible d’envisager l’installation de Zibase Multi, Imperihome, etc… pour piloter sa maison. Mais ici Philips propose une application développée par ses soins, permettant d’interconnecter différents objets connectés: ses ampoules Hue, bien sûr, mais également les produits Nest, comme ici le contrôle du thermostat Nest:

philips_ifa2015_11

Les caméras Axis sont elles aussi supportées, ce qui permettra d’afficher le visuel de la caméra directement sur la TV. Les périphériques pourront bien sûr être classés par pièce, pour conserver un peu d’ordre.

philips_ifa2015_10

C’est intuitif, simple, et très réactif.

Mais dans le menu, ainsi que dans les périphériques autour de la TV,  j’ai pu apercevoir du Z-wave ! Un détail surprenant, puisque Philips avait plutot opté pour son concurrent le ZigBee pour ses ampoules… Enfin, le système supporte donc les périphériques Z-wave, grâce à un dongle Usb que vous reconnaitrez sans doute: le fameux dongle de chez Aeon Labs:

philips_ifa2015_12

Bon, le système est pour l’instant très limité, et il m’a été difficile d’avoir plus d’informations, le présentateur n’étant visiblement pas très au fait de la domotique. Les possibilités en scénario seront très succinctes (du genre afficher la caméra quand un détecter d’ouverture est activé par exemple), et la liste des périphériques compatibles semble pour l’instant très courte (limitée aux périphériques « simples » comme détecteur ouverture, présence, actionneurs On/Off…).

Quoiqu’il en soit, il est intéressant que Philips ait pensé à intégrer le pilotage de sa maison sur la TV, et qu’il ait choisi ce protocole, à l’instar de Orange ou encore récemment Somfy. Un bon point supplémentaire encore une fois pour le Z-wave ! Je vous reparlerai bien sûr des possibilités domotiques chez Philips quand nous en apprendrons un peu plus, je surveille le sujet de près 😉

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.