Comme chaque fois que Samsung participe à un salon, le coréen voit les choses en grand. Comme d’habitude la société s’était réservé le City Cube, un batiment complet totalement rebrandé Samsung. Le mot d’ordre cette année: « In Sync with Life » ! Le message est clair.

Bien sûr, on pouvait retrouver sur le stand Samsung ses différents domaines de prédilection, tels que le monde de la TV, et il faut bien avouer que les nouveaux écrans Oleds sont simplement magnifiques:

Découvrez SmartHome Europe !

samsung_ifa2015_1

Un peu plus loin, on pouvait retrouver son nouveau système multiroom constitué d’enceintes à 360°, qui font en sorte qu’on entende la même musique quelque soit notre place dans la pièce.

samsung_ifa2015_2

samsung_ifa2015_4

Ces enceintes se déclinent d’ailleurs en plusieurs modèles, fixes, à poser, à suspendre, comme ces cocons accrochés au plafond, ou mobiles comme ces modèles:

samsung_ifa2015_3

samsung_ifa2015_5

Une salle avait été aménagée spécialement pour leur écoute, et il faut bien avouer que le son est très bon.

On retrouvait ensuite la partie robots aspirateurs, avec la série VR9000, très performante avec son nouveau type d’aspiration cyclonique:

samsung_ifa2015_30

Les machines à laver, cette fois connectées, comme la plupart des constructeurs d’électroménager cette année:

samsung_ifa2015_31

On peut en effet sélectionner un programme précis et déclencher un lavage depuis son smartphone:

samsung_ifa2015_32

Mais également piloter d’autres équipements via cette application qui les centralise tous:

samsung_ifa2015_33

Même les purificateurs d’air sont connectés:

samsung_ifa2015_47

Ou encore la climatisation:

samsung_ifa2015_46

Enfin, une bonne partie du stand était consacrée à la nouvelle montre Gear S2, dont vous avez sans doute entendu parler:

samsung_ifa2015_6

Equipée d’un écran Super Amoled rond de 1,2 pouce (3 cm) en 360 x 360 px (densité de pixels de 302 ppp), couronnée d’une bague rotative servant à naviguer dans l’OS, cette montre est équipée d’un processeur double cœur Samsung Exynos 3250 (ARM Cortex A7) cadencé à 1 GHz, soutenu par 512 Mo de RAM et 4 Go de mémoire interne. Wi-Fi, Bluetooth 4.1 et du NFC, accéléromètre, gyroscope, baromètre, cardiofréquencemètre, cette nouvelle montre connectée est plutot très complète.

samsung_ifa2015_10

Malgré toute cette électronique, elle garde des proportions très correctes, comme on peut le voir ici à côté de ma Moto 360:

samsung_ifa2015_11

Trois modèles seront disponibles, et des partenariats ont été faits avec divers fabricants d’accessoires afin de proposer un large choix de personnalisations:

samsung_ifa2015_12

Point à noter, cette montre ne tourne pas sous Android Wear, mais sous le système maison de Samsung, Tizen. Toutefois, une fois n’est pas coutume, cette montre sera compatible avec la plupart des appareils Android, alors que souvent Samsung limite la compatibilité à ses propres appareils.

Une démonstration était faite d’ailleurs pour piloter sa BMW connectée avec sa montre:

samsung_ifa2015_18

samsung_ifa2015_17

Enfin, un périphérique était présenté, qui a fait couler beaucoup d’encre durant cet IFA, le Sleep Sense:

samsung_ifa2015_34

Il s’agit cette fois d’un capteur à placer sous le matelas, capable de suivre la qualité de votre sommeil, et vous réveiller au moment le plus opportun:

samsung_ifa2015_35

Toutes les données sont enregistrées via une connexion bluetooth dans l’application mobile, qui constitue un historique de vos nuits:

samsung_ifa2015_36

Un score est donné à chaque nuit, afin de la qualifier, et vous donner des conseils s’il faut améliorer votre sommeil.

samsung_ifa2015_37

Rythme cardiaque, respiration, phases de sommeil léger et profond, tout est enregistré:

samsung_ifa2015_39

Beaucoup de sites ont parlé de ce périphérique en clamant que grâce à lui il serait possible d’éteindre automatiquement la télévision quand vous vous endormez, puisque le Sleep Sense le détectera. En fait les possibilités vont beaucoup plus loin que cela. Le but de Samsung n’était pas spécialement de proposer un nouvel objet connecté, mais un éco système complet, tournant autour de la solution SmartThings, dont nous avons déjà parlé à plusieurs reprises.

samsung_ifa2015_23

La solution SmartThings tourne autour de ce petit Hub carré, qui deviendra le coeur de la maison. Une petite box domotique, plus petite qu’une Apple TV, qui sait dialoguer avec de nombreux protocoles domotiques et objets connectés.

samsung_ifa2015_24

Cette nouvelle version, dévoilée il y a quelques semaines, est moins dépendante du réseau, dispose d’un processeur plus puissant permettant de gérer la vidéo surveillance, et intègre même une batterie lui procurant 10h d’autonomie en cas de coupure de courant.

samsung_ifa2015_28

Une série de périphériques « de base », fabriqués par SmartThings, étaient présentés: détecteur de mouvement, d’ouverture, de fuite, ou encore prise connectée:

samsung_ifa2015_29

samsung_ifa2015_25

samsung_ifa2015_26

samsung_ifa2015_27

Le système se veut extrêmement simple à installer:

samsung_ifa2015_22

Si on se cantonne à cela, on pourrait y voir une énième solution domotique, avec quelques capteurs qui n’ont rien de révolutionnaire. Mais la force de la solution est sa compatibilité avec de nombreux appareils, Samsung ayant bien sûr oeuvré dans ce sens, tous les appareils connectés cités plus haut étant bien sûr compatibles avec cette solution (d’où ce rapide listing ;-).

samsung_ifa2015_21

samsung_ifa2015_20

Serrures connectées, ampoules Philips Hue, ampoules Lifx, thermostat Honeyvell, etc… le choix est large.

samsung_ifa2015_16

samsung_ifa2015_15

Pour illustrer les possibilités, pas de reconstitution d’une maison cette année, mais une série de vitrines mettant en scènes différents scénarios.

samsung_ifa2015_40

Avec ces périphériques, il est par exemple possible de dire « bonne nuit » à son enceinte connectée (qui intègre un micro, oui !), ce qui déclenchera un scénario pour éteindre toutes les lumières, la TV, verrouiller les portes, et couper la ventilation. Ce scénario pourrait tout aussi bien se déclencher tout seul quand le Sleep Sense détecte que vous vous êtes endormi.

samsung_ifa2015_45

La maison peut également détecter votre arrivée, et allumer la TV ou lancer votre playlist musicale automatiquement quand vous entrez. La lumière peut s’allumer si besoin, et la climatisation se mettre en route.

A l’inverse, votre chauffage peut passer en mode éco, les appareils et lumières s’éteindre, et l’alarme s’activer quand vous partez de chez vous.

L’éclairage de la maison peut même s’adapter à l’ambiance si vous décidez de regarder un bon film à la TV: les lumières se tamisent, les volets s’abaissent, et le home cinéma se met en route pour profiter d’un meilleur son.

Les enfants tardent à venir manger ?  Dites « le diner est prêt » à l’enceinte placée dans la cuisine, le message sera diffusé sur les autres enceintes, et pourra même s’afficher en popup sur la TV.

Tout ceci peut se paramétrer très facilement depuis l’application SmartThings, disponible sur Android, iOS et même Windows Phone.

Quant au contrôle, il peut se faire à la voix, via son smartphone ou sa tablette, sa TV, qui affichera toutes les informations nécessaires, ou encore par sa montre connectée.

samsung_ifa2015_44

Bref, toute la maison est connectée et inter connectée.

Samsung propose déjà un éco système très complet avec ses propres produits, mais la solution peut évoluer quasi à l’infini: d’une part par les nombreux protocoles maitrisés par la box (dont le Z-wave, ZigBee, et IP), d’autre part grâce aux développeurs qui peuvent développer facilement sur cette plateforme, que Samsung veut totalement ouverte, le code étant d’ailleurs disponible sur GitHub. Aujourd’hui une communauté de 10 000 développeurs existe déjà autour de SmartThings, garantissant l’évolution du système.

samsung_ifa2015_41

Des partenariats avec de nombreux constructeurs bien connus ont déjà été réalisés:

samsung_ifa2015_42

Certains bien connus de nos services, comme on peut le voir avec Fibaro ou Aeotec, par exemple, fabricants bien connus de périphériques Z-wave.

samsung_ifa2015_43

Pour ne pas copier sur Google, Samsung a d’ailleurs décidé de lancer un programme de certification intitulé « Works With SmartThings« , permettant de garantir la compatibilité des équipements avec la solution SmartThings. Le programme peut se targuer de compter déjà dans ses rangs la plupart des principaux fabricants mondiaux d’objets connectés pour la maison, dont Netatmo, Honeywell, D-Link, Sonos, Logitech, Bose, Fibaro ou encore Osram dans l’éclairage connecté. On compte ainsi déjà plus de 200 produits compatibles.

Alors qu’il y a trois ans Samsung évoquait tout juste la maison connectée sur un vague panneau perdu dans un coin du stand, beaucoup de chemin a été fait depuis. De la simple théorie nous en sommes aujourd’hui à une vraie réalité, et un éco système très concret, complet, réfléchi, et ouvert à d’infinies possibilités.

Et l’argument pour enfoncer le clou ? Le Hub SmartThings arrive ce mois ci pour 99$, de quoi tenter le grand public, qui possédera très certainement déjà quelques objets connectés compatibles avec la solution. La distribution débutera au Canada et aux Etats Unis, il faudra attendre début 2016 pour l’Europe, à un prix qui sera sans doute le même en euros. 2016 risque donc de s’annoncer très intéressante, et il faudra sans aucun doute compter sur Samsung dans la course à la maison intelligente. On vous en reparle bien sûr très prochainement !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Laisser une réponse