Après avoir donné plus d’informations lors du CEDIA sur ses nouveaux produits à venir, Fibaro était très attendu au CES. En plus d’avoir donné les dates approximatives de commercialisation, Fibaro a dévoilé sa télécommande Keyfob.

Le premier produit a arrivé sur le marché sera le contrôleur gestuel Swipe. Il est attendu pour le mois de février à un prix public de 149€. Le packaging est déjà prêt comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Swipe FibaroDéjà présenté à plusieurs reprises, le Swipe va donc enfin arriver sur le marché. Ressemblant à un cadre photo, il permet de lancer des scénarios par de simples gestes.

Fibaro SwipeSur son stand, Fibaro proposait une démo du Swipe pour piloter une enceinte Sonos. Un mouvement de main à gauche permettait de jouer la chanson précédente, un mouvement vers la droite démarrait la suivante, vers le bas arrêtait la musique, et vers le haut pour la relancer. Le Swipe offre ainsi une nouvelle façon de contrôler sa domotique !

Le produit suivant sera la télécommande Keyfob qui arrivera en Mars ou Avril pour un tarif habituel de 60€.

Fibaro KeyfobNous n’avons pas eut l’occasion de l’avoir entre les mains, mais le design toujours très propre à Fibaro est au rendez-vous. Cette télécommande permettra d’exécuter des scénarios grâce à ses 6 boutons.

Le Button viendra quand à lui ensuite en Mai pour une soixantaine d’euros également.

Fibaro ButtonRessemblant à un bouton d’urgence, le Button permet d’exécuter jusqu’à 3 scènes différentes par simple, double et triple appuis.

Enfn, le dernier produit annoncé est l’Intercom. Il devrait être disponible en Juin pour 799€.

Fibaro IntercomD’une allure très moderne, l’Intercom peut être placé n’importe où près de la porte d’entrée, du portail ou à l’intérieur de la maison. Il fournit une vue haute définition à 180 degrés de la zone en face de la porte, montrant toute personne qui est arrivée.

L’Intercom utilise la VoIP pour le transfert vidéo et audio, offrant un son clair sans bruits gênants ou des effets sonores indésirables. Avec un encodeur avancé, la vidéo de la caméra peut être visionnée dans un navigateur standard et des appareils mobiles. La vidéo peut également être enregistrée et stockée dans le Cloud. Le capteur de mouvement intégré à l’intérieur de de l’Intercom détecte la présence et informe l’utilisateur à ce sujet.

Fibaro IntercomL’Intercom peut communiquer avec d’autres appareils domotiques utilisant le Wi-Fi, Ethernet ou le Bluetooth Smart. Il dispose de 2 sorties relais commandées pour une éventuelle commande d’une porte ou d’une barrière et est alimenté par un adaptateur 12V DC ou PoE (Power over Ethernet).

L’année 2016 s’annonce donc très riche en nouveautés du côté de Fibaro. On espère juste que les dates de commercialisation seront respectées…

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eut la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

7 commentaires

  1. Bonjour Cédric,
    comme tu l’as bien indiqué si ils tiennent leurs engagements cela pourrait être bien mais Fibaro a complètement perdu en crédibilité. Support peu réactif, versions buggés, boxs qui plantent à cause d’une protection made in Fibaro , non respect des délais bref la liste est longue.

    As tu pu évoquer cette situation avec eux ?

  2. Bonjour, ce projet est pour le moment mis en suspend par Fibaro.
    Nous n’en savons pas beaucoup plus, il ne faut pas compter sur ce produits durant les prochains mois en tout cas.

  3. On a discuté avec plusieurs personnes de chez Fibaro, et aucune ne nous a donné le même tarif… Le prix n’a sans doute pas encore été fixé mais devrait se situer entre 600 et 800€.

  4. Ils feraient mieux de finaliser le SW de leur Home Center 2 qui est buggé depuis la version 4. La plupart de mes modules ne fonctionnent plus correctement. De plus la seule réponse du support est : Supprimer le module et l’inclure à nouveau.
    Bref, j’étais enthousiaste, je suis déçu…

Laisser une réponse