Aujourd’hui c’est vendredi, et pour une fois on ne parlera pas de domotique. Pour changer un peu, on va vous faire découvrir un moment de vie des équipes Domadoo et Jeedom. Et oui même si on est très attachés à notre passion qui est notre métier, nous faisons des activités à côté. La dernière qui nous a tous rassemblés est le MUD DAY qui s’est déroulé le 3 septembre à Lyon.

C’est toujours sympa de retrouver ses collègues en dehors du cadre professionnel, et encore plus quand il y a une bonne ambiance dans l’équipe. Mais le MUD DAY c’est pas vraiment pour faire la fête, enfin, on s’amuse quand même je vous rassure.

Le MUD DAY c’est quoi ?

Découvrez SmartHome Europe !

Si vous parlé un peu anglais, vous aurez réussi à traduire MUD DAY par « jour de la boue ». Et bien c’est tout à fait ça, avec un peu de course et des obstacles.

Plus exactement, le MUD DAY est une course à pied de 13 Km comprenant 22 obstacles inspirés des parcours du combattant. Et bien sûr la plupart de ces obstacles contiennent de la boue, sinon ce serait pas marrant, et en plus il parait que c’est bon pour peau…

C’est une course qui devient de plus en plus populaire, et qui est organisée chaque année dans plusieurs villes de France : Paris, Nice, Amnéville, Cabourg, Bordeaux, Lille, et donc Lyon. Enfin ce n’est pas vraiment à Lyon, mais plus proche de Bourgoin-Jallieu, plus précisément au lac de Vénérieu.

MUDDAY-2016-depart

Le parcours

Voici le parcours qui nous a été concocté pour cette année :

Mudday2016_parcours

L’an dernier une petite partie de l’équipe avait déjà tenté l’expérience avec succès, même si on a du déploré un blessé dès le premier obstacle. Rien de bien grave, après un passage à l’infirmerie il a pu continuer la course et la terminer.

Pour l’édition de 2016 on a réussi à composer 4 équipes de 4 personnes, soit 16 participants (9 de Domadoo, 2 de Jeedom et 5 amis). Le MUD DAY en équipe c’est plus sympa et plus motivant. Ca permet aussi de s’entraider lors d’obstacles compliqués.

Les obstacles

Eau, glace, électricité et surtout de la boue. Voila le menu des différents obstacles proposés.

MUDDAY-2016-boue

Ci-dessus, sans conteste l’épreuve la plus boueuse. Si vous aviez échappé à la boue avant cet obstacle, et bien ici c’est terminé. C’était très amusant de faire du toboggan et finir dans la boue, par contre pour monter c’était plus compliqué. Heureusement qu’on pouvait compter sur ses coéquipiers.

MUDDAY-2016-tarzan

Ici il faut passer de corde en corde comme Tarzan, d’où le nom de cette épreuve « Tarzan Style ». Bien sûr si on ne réussit pas, de la bonne boue nous attend en dessous. L’astuce pour sortir indemne est de prendre la corde au plus haut, là où elle n’est pas glissante 😉

MUDDAY-2016-master-freeze

Un petit glaçon avec votre boue ? Oui l’eau de l’épreuve « Master Freeze » est à une température très basse, et pour traverser il faut plonger tout entier dans le bac. Sur le moment ce n’est pas très agréable, mais en se remettant à courir juste après on remonte très vite en température.

Ce sont 3 obstacles pris au hasard, cela vous donne un aperçu !

L’arrivée

Après 3h de courses et d’obstacles on est fiers et heureux d’avoir terminé. On nous remet une médaille, un T-shirt et une bière pour fêter ça !

MUDDAY-2016-finish

Bien que ce soit amusant de ramper, glisser, marcher dans la boue, il faut un minimum de condition physique. Si les 13 Km de course ne paraissent pas insurmontables, certains obstacles demandent beaucoup d’efforts. Il faut se préparer quelques mois avant si on est pas un sportif régulier.

Une vidéo de notre course comme si vous y étiez :

Rendez-vous l’an prochain !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.