Parmi le millier d’appareils Z-Wave disponible sur le marché, les micromodules Fibaro, Qubino ou encore Aeotec sont les plus populaires. Récemment, le fabricant Italien Widom s’est également spécialisé dans la conception de micromodules Z-Wave. Découvrons ces nouveaux micromodules qui ne manquent pas d’atouts.

Les micromodules Widom s’installent derrière des interrupteurs ou prises électriques, ou dans des boîtes de dérivation. Ils permettent donc de rendre contrôlable à distance l’éclairage ou des appareils électriques, sans modification apparente.

widom-all-modules

Lorsqu’ils sont reliés à des interrupteurs, ils leurs apportent de nouvelles fonctions en les rendant intelligents. Si les interrupteurs continuent de fonctionner comme d’habitude, il est possible de créer des scénarios en fonction du nombre d’appuis dessus (2 ou 3 appuis et appui maintenu).

Par exemple, un simple appui contrôle la charge local, un double appui contrôle toutes les lampes de la pièce, ou encore un triple appui éteint toutes les lampes de la maison.

On est déjà habitué à la miniaturisation des micromodules avec Fibaro et Qubino, avec Widom on atteint certainement la limite, puisque les micromodules sont sans doute les plus petits au monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces micromodules sont déjà compatibles avec les principaux contrôleurs Z-Wave tels que Jeedom, eedomus, Vera, Fibaro Home Center ou Zipabox.

Widom Energy Driven Switch (Version S)

widom-eds

Ce module permet à la fois de contrôler un appareil ou un circuit de 13A maximum tout en pouvant mesurer la consommation d’énergie. Il est également parfaitement adapté pour mesurer la production d’énergie. D’ailleurs vous pouvez le configurer pour activer un appareil consommateur uniquement si la production dépasse un certains seuil.

Inversement, si la consommation totale est trop importante et atteint un seuil que vous avez défini, le micromodule pourra éteindre la charge connectée pour délester le réseau.

Ce micromodule est également protégé contre les surcharges, et peut détecter les risques électriques en identifiant les consommations irrégulières et le temps d’activité.

Widom Energy Driven Switch (Version C)

widom-eds-c

Ce modèle dispose des mêmes fonctions que la Version S, sauf qu’il est équipé d’une pince ampèremétrique lui permettant de mesurer des consommations jusqu’à 45A.

De plus, en reliant un contacteur de puissance en sortie, ce module pourra piloter une charge de 45A maximum.

Widom Universal Double Switch

widom-uds

Ce module intègre 2 relais, ce qui lui permet de pouvoir piloter 2 charges différentes de 10A au total. Il mesure également la consommation de chacune de ces charges.

Sa particularité est qu’il consomme très peu : seulement 260mW en veille, ou encore 700mW quand les deux charges sont activées.

Il dispose également d’une minuterie intégrée, pratique pour un éclairage de couloir ou des toilettes par exemple.

widom-all-modules2

Ces nouveaux micromodules ont des fonctionnalités intéressantes qu’on ne retrouve pas forcément dans la concurrence. Ils sauront donc répondre à des besoins précis de mesure de consommation ou de contrôle de charge élevée par exemple.

Retrouvez ces nouveaux micromodules sur notre boutique à partir de 64,99€ !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eut la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

Les derniers commentaires sur la communauté à ce sujet

  1. "Plus petit du monde" peut-être mais loin d'être les plus fin !!

    Il est dommage que les Italiens en ont pas profités pour mettre des modules à 50€ plutôt qu'à 65€, cela aurait donné un élan supplémentaire à la domotique ...

  2. Ah c'est vrai quand on doit payer ça fait mal...

  3. Bonjour à tous,

    Dans le but d’échanger les avis de chacun: qu'en est-il de la dissipation thermique de ce boitier (échauffement des composants internes lorsque l'on pilote une charge de 2.5Kw par exemple ? ).

    J'ai déjà observé des faiblesses de ce coté la sur les Fibaro FGS-2xx, pas d’échos négatifs sur les Qubino, mais ces Widom ?

    Sinon, pour ma part, ce n'ai pas trop la taille ni l’épaisseur qui pose problème (tous les micro-modules se valent), mais une sortie des fils à 45° (et non 90° comme actuellement) pourrait permettre de "lover" les fils plus facilement.
    J’espère être clair dans mon explication.

    merci d'avance pour vos avis constructifs,

  4. Alors petit plus sur le module commutateur double WIDOM (WID_WDS) que je n'ai pas précisé, c'est qu'on peut configurer les sorties pour qu'elles soient opposées, et donc jamais dans le même état (paramètre 3).
    Par exemple pour activer 2 vitesses d'une VMC.

  5. @enr37 : J'ai bien regardé les spécifications, mais je parles de retour terrain: Sur le Qubino le relais est "a l'air libre", alors que sur le Fibaro FGS-212 il est encapsulé dans le boitier plastique.

    Le relais chauffe plus sur le Fibaro.

Continuer une discussion community.domadoo.com

7 en voir plus réponses

Participants