Avec un fonctionnement sans fil et sans pile, la technologie EnOcean intéresse de plus en plus les fabricants de système domotique. Après GCE Electronics et son Ecodevices RT2, c’est au tour de Wattlet de proposer une nouvelle box intégrant à la fois sa technologie courant porteur et la technologie EnOcean.

On rappelle que Wattlet est un fabricant qui propose une solution domotique basée sur la technologie courant porteur. Donc pas d’onde radio, toutes les données transitent dans les câbles électriques, comme pour le X10 ou les prises CPL informatique. Nous avions d’ailleurs réalisé un test au début de la commercialisation des produits.

Découvrez SmartHome Europe !

Le principal avantage est donc la portée du signal puisqu’on peut atteindre facilement un kilomètre ! Cette technologie est ainsi parfaitement adaptée pour les bâtiments tertiaires mais aussi pour le résidentiel, notamment en rénovation.

La gamme de produits Wattlet se compose principalement d’actionneurs qui sont sous la forme de micromodules ou de modules rail DIN. Dénommés Wattcube, ces modules permettent de gérer l’éclairage, le chauffage, des appareils électriques, ou encore les volets roulants.

Des micromodules émetteurs se connectant derrière des interrupteurs classiques permettent de contrôler ces micromodules récepteurs. La programmation se réalise simplement à l’aide d’un badge qu’on passe devant l’interrupteur puis devant le ou les modules qu’on souhaite contrôler avec cet interrupteur, puis on repasse le badge devant l’interrupteur pour valider la programmation.

Pour aller plus loin, notamment le contrôle à distance et la réalisation de scénario, Wattlet a développé sa box domotique dénommée Wattcube Web. Celle-ci disposant d’une API, elle peut s’intégrer avec d’autres systèmes domotiques, comme Jeedom par exemple qui dispose d’un plugin dédié.

Cette box Wattcube Web est donc dérivée aujourd’hui dans un modèle intégrant également la technologie EnOcean. Celle-ci va dans un premier temps permettre de contrôler les actionneurs Wattcube depuis des interrupteurs EnOcean. L’avantage est double : ne plus dépendre uniquement des micromodules émetteurs Wattcube qui nécessitent une alimentation secteur, et donc de pouvoir placer librement des interrupteurs aux emplacements souhaités, sans devoir recâbler.

Par la suite, le nouveau Wattcube Web EnOcean sera aussi capable de recevoir les données provenant de capteurs tels que des sondes de température ou capteur d’ouverture. Wattlet ne disposant pas de capteurs à son catalogue a donc ici une belle solution pour y remédier.

 

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

Commencer une discussion community.domadoo.com