Le meilleur moyen d’expliquer la domotique est encore de la voir en action. Aucun article ne permettra de se rentre réellement compte de ce qu’il est possible de faire, car entre les explications et la mise en situation, il y a souvent un monde. Cette mise en application peut décevoir si elle a été mal accomplie, ou au contraire éblouir si le sujet est maitrisé. C’est le cas de Connecting Technology, qui pour cela dispose d’un showroom à Paris. Il existe encore peu de showroom en France pour présenter la domotique, mais celui ci, basé près de l’Arc de Triomphe, vaut le détour…

Connecting Technology est une équipe de 9 personnes, qui dispose de 25 ans d’expérience dans le domaine.

Spécialisée à l’origine dans les salles de cinéma à domicile, la société française est aujourd’hui capable de piloter l’intégralité d’une maison. De l’étude à la mise en place, en passant bien sûr par le conseil, et la formation, Connecting Technology est capable de réaliser des projets sur mesure. Aujourd’hui, ce sont environ 150 maisons à travers le monde qui sont ainsi « domotisées ». Un chiffre qui peut paraitre faible, mais il s’agit de projets titanesques, s’adressant en général à des patrons du CAC40. Oui, Connecting Technology s’adresse avant tout au haut de gamme. Le Showroom présenté à Paris nous en donne un bel aperçu.

I. Visite du Showroom

La visite du showroom Connecting Technology démarre par la cuisine. Une grande cuisine, spacieuse, ouverte sur le séjour.

On retrouve dans cette cuisine de l’électroménager connecté, bien sûr. De l’électroménager capable de dialoguer entre les différents éléments (plaque de cuisson et hotte par exemple) mais également avec le reste de la maison. Par exemple si on active l’alarme alors qu’une plaque de cuisson est encore active, une alerte est envoyée.

La cave à vin est également intégrée au système. Une cave à vin pas aussi poussée que la cave à vin vue au CES, pour la simple raison que ce Showroom est déjà installé depuis quelques années, et que la technologie évolue très vite. Il y a quelques années, penser à mettre une balance sous la cave à vin pour détecter le retrait ou l’ajout d’une bouteille était déjà très astucieux 😉

Mais dans cette cuisine, l’effet « Waouh » vient sans conteste de l’écran projeté sur le plan de travail:

On peut ainsi visionner des recettes de cuisine, ou surfer sur son site d’info domotique préféré tout en faisant la cuisine 🙂

Cela est rendu possible grâce à un vidéo projecteur dissimulé dans le plafond:

Un projecteur relié au système audio / vidéo de la maison, ce qui lui permet donc de diffuser aussi bien internet que toute émission télé disponible.

Le clavier virtuel affiché sur le plan de travail, même s’il parait tactile, ne l’est pas: cette technologie utilise la résonance provoquée par le tapotement des doigts pour identifier la touche « pressée ». La fluidité est impressionnante. Et tout ceci étant simplement projeté sur le plan de travail, aucun risque d’abimer le matériel avec ses doigts sales ou en renversant des ingrédients.

La visite se poursuit ensuite par le séjour, à l’autre extrémité de la cuisine.

Un séjour qui parait très classique, même si les ambiances lumineuses peuvent changer complètement l’ambiance de la salle. Le point central est toutefois ici la TV, qui est connectée à toutes les sources multimédia de la maison. On retrouve le même concept d’ailleurs sur toutes les TV, de la chambre à la salle de jeux.

La maison possède les différentes box des opérateurs internet, ce qui donne accès à un large catalogue de chaines. Chaque TV peut également accéder à l’ordinateur de la maison, pour diffuser son contenu, ou encore au système de vidéo surveillance. Mieux, l’écran de la TV peut même être découpé en 4 écrans, chaque partie étant capable d’afficher une source différente. On peut tout à fait imaginer avoir un oeil sur ses caméras de sécurité, tout en regardant une émission TV, et en surfant sur le web.

Tout cela se pilote très simplement grâce à une interface tactile disponible sur une tablette.

Passons maintenant à la chambre. Spacieuse, épurée, mais pourtant emplie de technologie elle aussi. Une penderie, avec portes motorisées et éclairage intégré, donne accès à sa garde robe. A droite, la cheminée a éthanol peut être allumée depuis son smartphone, ou via un scénario domotique.

Le bain, disponible dans la chambre, peut lui aussi couler sur demande, même à distance, et maintenir la température jusqu’à votre arrivée.

Le miroir disponible peut ensuite se transformer en écran, de télévision ou d’ordinateur, avec clavier et souris étanches, bien sûr, pour surfer n’importe où 😀

Parfaitement dissimulée, nous retrouvons de nouveau une TV, insérée dans le pied de lit, qu’une motorisation vient faire sortir de sa cachette:

Enfin, la salle de bain, qui elle aussi peut paraitre très classique:

Elle dispose toutefois d’un miroir capable d’afficher là encore la télévision, ou encore les infos du jour, internet, etc…

Mais plus surprenant, un projecteur est capable d’afficher ces mêmes images sur la paroi vitrée de la douche. Même sous la douche, vous serez en mesure de voir qui sonne à la porte, ou encore de regarder les actus du jour !

Les ambiances lumineuses sont bien sûr monnaie courante dans toutes les pièces. Mais plus que l’ambiance lumineuse, la maison est également capable de diffuser différentes senteurs pour parfumer la maison à votre convenance.

Etant une spécialité de la société, n’oublions pas non plus la salle de cinéma privée. Difficile de lui faire honneur avec une photo, il faut ici l’essayer ! Je vous passerai la superbe image 3D et le son 9.1 qui va avec. Mais le clou de cette salle est sans aucun doute la plateforme motorisée sur laquelle est installé le canapé. Le but ? Vous faire ressentir le film, comme au cinéma 4D. Et cela chez soi. Enfin, pour ceux qui le peuvent, car l’équipement D-Box utilisé coute la bagatelle de 15 000€…

Pour une visite plus poussée, je vous invite vivement à visionner cette vidéo, qui fait le tour complet de l’appartement:

II. La technologie

Bien sûr, même si l’intégration est parfaite, et donc la technologie invisible, il y a bien sûr une grosse infrastructure en place pour piloter tout cela. Quelques bouts peuvent être visibles, par exemple au travers des interrupteurs, qui ne sont pas tout à fait comme nos interrupteurs classiques, et qui permettent de piloter de nombreuses choses:

A d’autres endroits, nous avons plutôt une tablette tactile, qui permet de piloter l’ensemble de la maison:

Mais ce ne sont là que la surface de l’iceberg. Le gros de l’installation se situe bien sûr dans le tableau électrique:

Ainsi que l’armoire multimédia, où sont entreposés toutes les box TV, serveurs vidéo et audio, etc.

Une installation conséquente, mais qui est capable d’interconnecter tous les équipements, l’ensemble étant pilotable par la tablette tactile. Ce qui remplace toutes ces télécommandes:

Impressionnant, n’est ce pas ?

La centralisation de tous les éléments multimédia permet de les rendre accessibles sur n’importe quel écran de la maison. D’ailleurs il est très simple de commencer une émission dans le séjour et de la poursuivre dans la chambre, sans aucune coupure.

Maintenant, les amateurs voudront sans doute en savoir un peu plus sur la technologie utilisée ? Comme de nombreuses installations haut de gamme, le KNX est présent à 90%. On retrouve également du DMX et du Dali pour l’éclairage. Mais Connecting Technology ne s’est pas fermée pour autant à ces seuls protocoles. Il peut arriver en effet qu’un client veuille réutiliser des objets connectés qu’il possède déjà par exemple. Les développeurs ont donc ajouté le support de nombreux appareils: Nest, Netatmo, Philips Hue, MyFox / Somfy, Paradox, etc. ainsi que d’autres protocoles, comme le Zwave ou le EnOcean pour ne citer qu’eux. Pour la vidéo surveillance, de nombreux modèles de caméras IP sont supportés, tels que Mobotix, Axis, et bien d’autres, grâce à la norme ONVIF.  De nombreux modèles de chaudières, climatisations, etc… sont également supportés.

La force du système est la maitrise complète du logiciel Kalitune, développé par Connecting Technology.  Un logiciel codé en C++, ce qui lui permet de fonctionner sur une architecture légère, sans pour autant limiter les performances. Ces dernières sont d’ailleurs impressionnantes: si on prend par exemple deux tablettes avec l’interface de pilotage Kalitouch, et qu’on varie la luminosité d’une lampe par exemple, les deux curseurs bougent simultanément sur les deux tablettes. Ca peut paraitre un détail, mais sur la plupart des systèmes, les interfaces font une mise à jour de l’affichage à intervalle régulier, ce qui provoque donc toujours une latence entre deux contrôleurs.

Le logiciel de pilotage, Kalitouch, qui est donc accessible à l’utilisateur, permet également de créer très facilement des scénarios, afin que l’utilisateur ne soit pas dépendant de l’installateur. Cela se fait sous forme d’enregistrement: on lance l’enregistrement, on effectue les différentes actions sur l’interface (allumer une lumière, lancer la diffusion d’une radio, etc…). Une fois toutes les actions effectuées, on arrête l’enregistrement, et on donne un nom à notre nouveau scénario: toutes ces actions pourront maintenant être lancées d’un simple clic. Simple et efficace !

Ce logiciel, « cerveau de la maison », est disponible sur une box à installer au sein de la maison. Une box dont le tarif avoisine les 1000€, ce qui est très raisonnable étant donné les possibilités. Mais le plus gros du budget est bien sûr axé sur les équipements et leur mise en place. Connecting Technology nous propose donc un shoowroom certes pas pour toutes les bourses, mais qui laisse rêveur, notamment sur la partie multimédia, souvent laissée pour compte dans nos solutions habituelles. Une force et des années d’expérience que la société maitrise parfaitement !

 

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Join the discussion at community.domadoo.com