Pour optimiser sa consommation électrique, une des options intéressantes est d’opter pour du délestage. Si vous disposez d’un système domotique chez vous comme Jeedom, il est possible d’effectuer ce délestage au quotidien. Thomas, va nous expliquer comment cela fonctionne et quel est son intérêt.

1- Pour débuter ce nouvel épisode, peux-tu nous donner ta propre définition du délestage ?

Le terme délestage rassemble les différentes techniques permettant de couper automatiquement l’alimentation de certains équipements afin de réduire la consommation globale d’un logement.

2- Quel est son intérêt ?

Le principal but du délestage est d’éviter que le disjoncteur « saute » à cause d’une consommation électrique trop importante. Dans certains cas, il va également permettre de baisser sa puissance souscrite en « bloquant » la consommation à un certain seuil. Passage d’un abonnement de 12 kva à 9 kva par exemple, soit une économie annuelle d’environ 50€.

3- Comment fonctionne le délestage ?

Le délesteur va contrôler très fréquemment la puissance utilisée par le logement. Si la puissance est supérieure à un seuil défini au préalable et qui est théoriquement juste en dessous de la puissance souscrite, alors le délesteur va couper l’alimentation de circuits ou d’éléments prédéfinis. Les équipements généralement délestés sont les chauffages et les chauffes-eau électriques car ce sont de gros consommateurs électriques. Une fois la puissance retombée et après un délai prédéfini, le délesteur va réactiver les équipements.

4- A qui conseilles-tu de faire du délestage ?

Le délestage est un élément primordial pour toute personne qui utilise des chauffages électriques. De plus, si vous avez déjà été confronté au disjoncteur qui saute en hiver, alors le délestage est également fait pour vous.

5- Particuliers, mais aussi professionnels, dans quelle secteur d’activité, le délestage peut-il être utile ?

Les avantages offerts par le délestage intéressent de très nombreux professionnels notamment dans le bâtiment et l’industrie où le démarrage de certaines machines ou grues déclenchent des pics de consommation très importants et le délestage permet de couper tous les circuits annexes le temps nécessaire.

6- Si je mets en place cette solution, comment cela fonctionne-t-il ?

Afin d’effectuer du délestage, il est nécessaire d’avoir 3 éléments essentiels :
  • le délesteur : cela peut prendre la forme d’un équipement à intégrer au tableau électrique, le tarif de ces équipements commence à 250€. Ou bien, cette fonctionnalité peut être intégrée à une box domotique comme Jeedom.
  • Un compteur instantané de puissance afin de connaitre la consommation globale de l’habitat.
  • Des équipements ou des circuits contrôlés afin de pouvoir agir dessus.

7- Mon confort ne va-t-il pas être impacté par ce délestage ?

En effet, vu que nous allons agir sur des éléments importants de la maison, il est primordial de bien réfléchir en amont le fonctionnement souhaité afin que cela ne se ressente pas par l’occupant du logement.

8- Jeedom, la solution domotique que tu avais présenté dans un précédent épisode de Smarthome Academy, dispose d’un plugin « délestage », peux-tu nous en dire plus ?

Il s’agit d’un plugin officiel développé l’équipe Jeedom. Il permet d’utiliser la solution Jeedom comme un délesteur. Il est possible de créer autant de délesteurs que nécessaire. Sur chaque délesteur il est possible de définir un seuil ainsi qu’un type de délestage particulier.

9- Quels sont les types de délestage que ce plugin propose ?

Le plugin propose 3 types de fonctionnement :
2 fonctionnements « classiques » :
  • Délestage cyclique : tous les équipements sélectionnés pour le délestage sont coupés puis réactivés les uns après les autres en respectant un délai entre chaque coupure.
  • Délestage Cascado-cyclique : on définit alors 2 listes d’équipements :
    • les équipements à couper en priorité
    • puis les équipements à couper en suivant un cycle si la puissance délestée n’est pas nécessaire
et 1 mode de fonctionnement « Smart »:
Ce mode de fonctionnement est principalement destiné aux utilisateurs du plugin Thermostat. Il va se baser sur les informations issues de ce plugin afin de couper en priorité les chauffages dans les pièces où la température réelle est la plus proche de la température de consigne du thermostat. Ainsi la gêne ressentie au niveau du confort sera minime.

10- Que faut-il comme dispositifs pour mettre en place du délestage via cette solution ?

Pour fonctionner, il est nécessaire de disposer de 2 équipements :
  • Un élément pour mesurer la puissance avec un taux de rafraîchissement élevé. Pour cela, le mieux reste la télé-information du compteur EDF qui remonte l’information toutes les 8 secondes. On peut également utiliser des pinces ampèremétriques si l’information est mise à jour fréquemment.
  • Des équipements contrôlés pour couper les dispositifs. Dans le cadre de chauffage électrique, le plus fréquemment utilisé reste le fil pilote.

11- Est-il recommandé de faire appel à un professionnel pour l’installation de l’ensemble des dispositifs ?

Cela dépend du niveau de domotisation de l’habitat. Si l’on dispose déjà du pilotage de son chauffage ainsi que la remontée de sa consommation, il est alors très simple de mettre en place le délestage, car tout se passe dans l’interface du plugin délestage.
Par contre s’il est nécessaire de domotiser certains équipements, je conseille de passer par un professionnel afin de s’assurer de la conformité de son installation.

12- Cette solution est-elle dépendante d’internet pour fonctionner ?

Non, comme pour tout le reste de Jeedom, il n’est absolument pas nécessaire d’avoir une connexion internet.

13- En plus du délestage, que permet de faire Jeedom ?

Comme mentionné lors de l’épisode de Smarthome Academy sur Jeedom, il s’agit d’une solution open-source de domotique. Ses principaux avantages, c’est d’être multiprotocoles et totalement indépendant du cloud.

14- Pour finir, quelles seront les prochaines évolutions de la solution Jeedom en terme de gestion d’énergie ?

Une refonte du plugin Energie est en cours et devrait arriver d’ici peu.
Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS domotique ainsi que d'une Licence professionnelle en web marketing et communication, mon objectif est de vous partager mon expérience au sujet du logement connecté et ainsi, vous accompagner au mieux dans vos recherches.

Les derniers commentaires sur la communauté à ce sujet

  1. Bonjour.

    Article intéressant. Je m’interroge toutefois sur la pertinence économique et fonctionnelle de mettre en place un délestage sur mon installation de chauffage électrique actuellement entièrement pilotée par Jeedom (plugin Thermostat).

    1/ Si cela me permet de limiter ma puissance maximale consommée et ainsi de baisser d’une tranche ma puissance souscrite (par exemple de 12kVA à 9kVA), les tarifs EDF (option heures creuses) en vigueur en 2019 m’indiquent que je vais faire entre 23 et 28€ d’économie par an, soit une goutte d’eau comparé à mes 2500€ annuels.

    2/ Si le délestage se déclenche, il va couper certains chauffage et/ou mon chauffe-eau. Mais la consigne de température ne changeant pas, il faudra bien dépenser cette énergie à un moment ou à un autre pour compenser les périodes où le circuit n’a pas fonctionné et pendant laquelle la température à continué de chuter. Et j’ai du mal à percevoir comment cela pourrait se traduire par une économie d’électricité in fine.

    Sur ce 2e point, ma crainte est même pire : du fait qu’on prend le risque de laisser chuter la température moyenne du logement (par définition puisqu’on a coupé un ou plusieurs circuits de chauffage qui étaient en appel de puissance, donc parce que la température est inférieure à la consigne dans la zone), on va même créer une surconsommation du fait qu’on crée des écarts [Température] vs. [Consigne] plus grand, nécessitant davantage d’énergie pour être compensé.

    Dans mon exemple de passage de 12 à 9kVA, ma crainte pourrait se formuler ainsi: Ne va-t-on pas remplacer des pics de consommations (suceptibles de dépasser 9kVA) espacés temporellement par des faibles consommations, en une consommation continue plafonnée à 9kVA ? Donc au final on aura pas dépassé la puissance maximale souscrite (en kVA) mais on aura augmenté la consommation (en kWh), qui représente la part la plus importante de la facture.

    Bref, si on est pas dans une situation de puissance souscrite insuffisante (et déclenchement intempestif du disjoncteur) est-ce qu’il y a vraiment un intérêt à mettre en place un délestage, au regard aux contraintes qu’il implique ?

  2. Bonjour,

    Comme indiqué dans l’interview :
    “Le principal but du délestage est d’éviter que le disjoncteur « saute » à cause d’une consommation électrique trop importante.”

    Il peut s’avérer utile dans certains contextes (et pas pour tous), d’avoir un système de délestage pour éviter ces coupures.

    Cordialement.

Continuer une discussion community.domadoo.com

Participants