Certaines technologies peuvent parfois prêter à sourire quand elles nous sont présentées. Pourtant certaines d’entre elles peuvent avoir une réelle utilité, selon le domaine dans lequel elles sont utilisées. C’est le cas des chaussures connectées. Même s’il peut être intéressant de suivre son activité physique grâce à un capteur dissimulé dans la chaussure, l’utilisation proposée  au salon Expo Protection concerne la sécurité des travailleurs.

Zhor Tech est une société que nous avions rencontrée lors du CES il y a quelques années, qui proposait des chaussures connectées, pour suivre son activité physique. Plutôt que de porter un bracelet sportif comme on en trouve tant sur le marché, tout se calculait au niveau de la chaussure. Nous avons eu l’occasion de les rencontrer de nouveau sur le salon Expo Protection, dans le cadre de la sécurité des travailleurs. La technologie proposée autrefois dans une paire de baskets atterrit cette fois dans une paire de chaussures de sécurité.

En 2016, on a par exemple enregistré près de 4 % de travailleurs accidentés sur le lieu de travail. Des accidents dus a des chutes de plain pied, des chutes de hauteur, des glissades et des trébuchements, certains finissant en accidents mortels. En plus des blessures et des handicaps, ces accidents se traduisent par des milliers de journées de travail perdues, et donc également d’argent perdu.

La semelle connectée de Zhor Tech intègre un accéléromètre, un gyroscope, et un capteur de pression, qui permet d’identifier et de signaler les mauvaises postures de son utilisateur, car ces mauvaises postures sont à l’origine de nombreuses chutes chez les travailleurs et causent des fatigues évitables. L’algorithme permet de définir différents niveaux de fatigue, et d’émettre une alerte si ce niveau atteint un niveau critique.

La semelle est également capable de détecter une chute ou un risque de glissade, envoyant alors une alerte à un responsable.

Les données recueillies, disponibles pour l’employeur sur un tableau de bord dédié, permettent également de relever les potentiels problèmes d’un poste de travail, pour ainsi chercher à l’optimiser, et donc réduire la fatigue et le risque d’accident.

En plus d’être des protections pour les pieds, les chaussures montantes de sécurité deviennent ainsi aujourd’hui des outils d’information au service de leurs utilisateurs, permettant à ces derniers de prévoir les accidents de travail ou d’avertir les secours en cas de sinistre.

Zhor Tech n’est qu’un exemple, plusieurs fabricants de chaussures de sécurité ayant emboité le pas, comme par exemple Gaston Mille.

On retrouve à peu près les mêmes fonctionnalités, mais avec en plus des possibilités d’alertes, si par exemple le travailleur s’approche d’une zone à risque, la chaussure étant géolocalisée. Ce n’est sans doute que le début, mais les idées d’utilisation dans ce domaine sont très intéressantes et peuvent vraiment contribuer à limiter les risques d’accident.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com