Le temps est décidément au renouvellement des interfaces graphiques. Après Fibaro et Zipato présentées au CES 2019 de Las Vegas, c’est au tour de Crestron de présenter sa nouvelle interface: OS3, faisant suite bien évidemment à OS2.

Nous vous avions présenté la solution PYNG de Crestron lors de l’ISE 2016, puisque cette solution, bien que devant toujours faire appel à un installateur (car non vendue en direct aux particuliers), s’avérait très abordable comparé aux solutions habituellement proposées par le fabricant. PYNG se présente en effet sous la forme d’une petite box domotique vendue aux alentour des 500€, et compatible avec la majorité des équipements Crestron.

Cette solution PYNG fonctionnait donc sous le système OS2, un système propriétaire développé par la société. Cette année Crestron a donc dévoilé OS3, qui a totalement revu l’interface graphique visible par l’utilisateur. Une interface qui respecte les tendances du moment, avec une interface claire et allégée. OS2 a bâtit les fondations, OS3 vient perfectionner l’expérience.

Une expérience qui pourra d’ailleurs nous faire quelque peu penser à la nouvelle interface de Fibaro ou encore de la Vera, puisque la partie haute nous rappelle quelques informations importantes, pour ensuite afficher des actions rapides (généralement les scénarios pour commencer ou finir la journée, départ en vacances, etc.), avant de laisser la place aux contrôles classiques des éléments intégrés dans la pièce ou la maison.

Les contrôles des différents équipements sont eux aussi très intuitifs:

A noter qu’il est également possible de gérer plusieurs maisons depuis la même interface, si on possède par exemple une résidence secondaire.

Ensuite, pour chaque maison, nous avons les différentes pièces, certaines pouvant être mise en avant, donc en accès plus rapide, quand elles sont placées dans nos favoris, comme ici pour le salon:

Cette interface se retrouve sur tous les contrôleurs, que ce soit tablette, smartphone, écran, TV, etc.

La force de cette interface est également sa réactivité, puisque si vous modifiez par exemple la valeur d’un éclairage, celle ci est mise à jour instantanément sur tous les contrôleurs.

Pas de grosse modification en profondeur, donc, puisque OS2 avait déjà posé les bases. On ne révolutionne donc pas tout le système, mais on l’améliore, et il faut avouer que cette nouvelle interface vient donner un bon coup de jeune au système, en accord avec les « bonnes pratiques » qui se font à ce jour dans ce domaine.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com