Le KNX est sans aucun doute le système / protocole domotique le plus plébiscité par les installateurs. Le système reposant sur un bus filaire est en effet l’un des plus stables jamais conçu. Toutefois, il arrive souvent que les installateurs fassent appel à du Z-wave ou du EnOcean pour répondre à certaines fonctionnalités ou à certaines contraintes liées au chantier. C’est pourquoi les installateurs ont de plus en plus recours à des systèmes multiprotocoles, tels que Lifedomus ou encore Jeedom. Cette demande des installateurs n’aura pas échappé aux fabricants de produits KNX, puisque ThinKnx a présenté à l’ISE 2019 deux produits multiprotocoles, Knx et Z-Wave étant bien entendu de la partie.

La société italienne propose des contrôleurs Knx capables de tout gérer dans la maison: éclairages, chauffage, automatismes, sécurité, multimédia, intercoms. La réalisation de scènes permet d’automatiser certaines actions dans la maison, comme par exemple la gestion des volets en fonction de la météo par exemple.

Le contrôle du chauffage peut se faire en un clic, pour déterminer très rapidement la température sur un créneau horaire particulier.

Le système propose également un suivi de nombreuses statistiques, pour suivre par exemple sa consommation d’énergie.

Un configurateur permet lui de créer des interfaces personnalisées pour piloter toute la maison de façon simple et intuitive.

Toute la partie multimédia peut également être gérée via cette même interface, puisque le système est compatible avec de nombreux équipements audio vidéo: Audiofy, Sonos,  Tutondo, Multiroom audio/video matrix, Autopatch, Kramer, Atlona, NEC, Sanyo projectors, LG monitors, Denon, Onkyo, Cambrige Audio receivers, etc.

Des fonctions somme toute relativement classiques aujourd’hui pour un système domotique digne de ce nom. Mais l’originalité de ThinKnx est sans aucun doute son côté multiprotocole. Le système est en effet compatible avec Knx, bien sûr, mais également MODBUS-RTU, Philips Hue, BTicino MyHome, Lutron, et donc Z-wave, la société italienne étant d’ailleurs membre de la Z-wave Alliance.

Concernant le Z-wave, ThinKnx propose deux solutions: ThinkKnx Micro Z-wave, une sorte de petite box domotique qui pourra être installée n’importe où.

Et Envision Z-Wave Touch Server, qui n’est autre qu’un écran tactile faisant office de contrôleur domotique, intégrant donc tous ces protocoles. Un concept que nous connaissons depuis longtemps avec la Zipatile de Ziptato, qui a d’ailleurs présenté sa nouvelle version au CES en début d’année.

Cette tablette murale, intégrant un processeur Quad-core ARM Cortex A9 CPU et 1 GB de mémoire DDR3 SDRAM, et fonctionnant sous Linux, propose donc toutes les possibilités évoquées plus haut. Il s’agit en effet d’un véritable contrôleur domotique, intégré dans une tablette murale. Le fabricant italien, très sensible au design, propose même plusieurs tailles (7 et 10 pouces), et cadres pour adapter cette tablette à tous les intérieurs:

Le support du Z-wave, lui, est plutôt bien intégré, puisqu’on peut déjà lister les périphériques Fibaro et Qubino dans la liste de compatibilité disponible ici.  Les périphériques « standards » (c’est à dire avec une fonction simple, type On/Off par exemple) devraient tous être compatibles sans problème. Les périphériques plus complexes, eux, sont en cours d’ajout au fur et à mesure des demandes et besoins.

Le prix, en revanche, entre dans les classiques du KNX, puisque la version 10″ se vend aux alentours des 2000€, et pourra être installée uniquement en passant par un installateur.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com