La veille de l’ouverture officielle de l’IFA à Berlin se tiennent chaque année les conférences de presse des différents fabricants. L’occasion de découvrir en avant première les quelques nouveautés préparées pour l’occasion, l’IFA étant le second plus gros salon d’électronique au monde derrière le CES de Las Vegas.

Samsung et Sony: ce ne sera pas pour demain

Les conférences de presse des mastodontes tels que Samsung ou Sony par exemple sont toujours de véritables shows. Malheureusement, si la forme est spectaculaire, le fond reste parfois assez vide. Samsung fait toujours les « plus belles TV du monde », met en avant sa gamme de smartphones et périphériques « Galaxy », avec notamment l’arrivée de la 5G sur ses terminaux, et crée quelques nouveaux produits, comme un frigo totalement personnalisable (nombre de portes, matière, couleurs, etc.)

Tout est « connecté », mais chacun fait sa vie. On n’y parle plus de SmartThings, qui devait rendre la maison intelligente en interconnectant tous les objets de la maison, quelqu’en soit la marque.

Découvrez SmartHome Europe !

Du côté de Sony, on se concentre essentiellement sur le multimédia: l’audio, la vidéo, et le jeu.

Bref, la maison connectée, ici, ce n’est pas pour demain…

Les projets ambitieux de Panasonic

Panasonic propose des concepts magnifiques, tels que ces appartements, conçus pour optimiser la consommation d’énergie, à l’aide de panneaux solaires, d’équipements intelligents, et d’un système de gestion de l’énergie:

Bien sûr, ce logement du futur sera équipé de tous les appareils « smart » qu’on connait maintenant bien: enceintes connectées, smart TV, portier connecté, caméras intelligentes, etc.

Ce n’est malheureusement pour le moment que des concepts, et il faudra sans doute encore patienter quelques années avant de les voir se réaliser.

On retiendra toutefois la TV transparente, véritable innovation (mais bien fonctionnelle, elle) qui pourra s’intégrer plus facilement dans un intérieur design. On pourrait en effet imaginer avoir une séparation vitrée entre le salon et la salle à manger, qui viendrait s’opacifier pour afficher la TV. La qualité est assez bluffante, et le niveau de transparence peut être réglé: il est possible en effet de visionner la TV de façon optimale grâce à une image opaque, ou bien de pouvoir conserver une certaine transparence pour voir au travers.

La maison connectée vue par Haier

C’est chez les outsiders qu’on rencontre le plus de surprises, comme chez Haier, par exemple, faisant partie du groupe Candy.

Ici, on ajoute de l’intelligence aux appareils, comme par exemple le choix automatique du programme de la machine à laver en prenant simplement en photo son tas de linge.

Tous les appareils, du lave vaisselle au four, en passant par la cave à vin, sont connectés, et reliés à la même application, Simply Fi, conçue comme son nom l’indique pour nous simplifier la vie.

Nous avions déjà eu l’occasion d’en parler lors de la Foire de Paris il y a quelques années, mais la gamme Candy s’est aujourd’hui considérablement étoffée, à tel point qu’elle répond à tous les besoins de la maison.

Thomson at Home

Thomson, lui, présentait sa nouvelle solution domotique, Thomson at Home, que nous vous avons déjà présenté ici. La solution s’articule autour d’une application. Tous les périphériques se connectant en Wifi, plus aucune box domotique n’est nécessaire, comme c’était le cas auparavant avec la Thombox. La solution est particulièrement intéressante pour sa gamme de périphériques très complète.

On retrouve ainsi des modules pour gérer le chauffage, qu’il soit électrique à fil pilote ou centralisé avec une chaudière, accompagnés d’un petit thermostat, qui gérera le chauffage en fonction de sa température.

Les micro modules sont également de la partie, indispensables pour piloter éclairages, volets, ou automatismes tels que porte de garage ou portail.

Les prises connectées sont bien sûr prévues, pour piloter n’importe quel appareil, même en extérieur, puisque le modèle noir ici est étanche:

Ampoules connectées, caméras motorisées, caméras totalement sans fil, etc. viennent compléter le système. D’autres périphériques sont prévus pour la suite, certains ayant été réalisés avec des designers.

Tout cet éco système peut se piloter via l’application mobile, ou à la voix, via Google Assistant ou encore Amazon Alexa.

Ce dernier présentait d’ailleurs fièrement le vaste éco système domotique qu’il est capable de piloter, de nombreux fabricants étant aujourd’hui compatibles avec l’assistant vocal d’Amazon.

Système de sécurité Netatmo

Parmi les solutions que nous connaissons bien, nous avons pu retrouver Netatmo, avec sa caméra à reconnaissance de visages, Welcome. Celle ci accueille deux nouveaux accessoires pour la transformer en un système de sécurité plus complet: des détecteurs d’ouverture de porte (déjà sortis par le passé, mais laissés de côté pendant un temps, ils reviennent en force), et une sirène intérieure. En cas de choc sur une porte ou une fenêtre, ou en cas d’ouverture, bien sûr, l’alerte est donnée par la sirène, pendant que la caméra peut filmer la scène. Si elle reconnait le visage d’un occupant, elle pourra en revanche se couper pour éviter la fausse alerte.

Withings reconnue médicalement

Withings, qui s’est fait une solide réputation pour ses montres connectées, notamment, annonçait le lancement de sa nouvelle montre « Move ECG », qui, en plus de suivre votre activité physique, est capable de suivre votre rythme cardiaque et de détecter la moindre anomalie. Aperçue lors du dernier CES à Las Vegas, sa commercialisation ne pouvait se faire qu’une fois l’agrément médical établi. C’est maintenant chose faite !

En positionnant simplement deux doigts de chaque côté du cadran, un ECG pourra donc être lancé. Un algorithme l’analysera ensuite pour détecter d’éventuels problèmes. Les résultats pourront alors être envoyés à votre médecin pour avis médical.

Détecteur de chute Walabot

Petite nouveauté très intéressante découverte aujourd’hui: le détecteur de chute Walabot. Ce type d’appareil est plus particulièrement destinés aux seniors et personnes dépendantes. Généralement, ce type de dispositif se présente sous la forme d’un pendentif ou d’une montre. Leur utilisation est donc contraignante: il faut penser à les mettre et à les recharger ou remplacer la pile quand cela est nécessaire. Walabot est totalement différent: il s’agit d’un boitier à placer sur le mur, qui va « scanner » la pièce comme un radar, pour détecter les personnes présentes et les éventuelles chutes. En cas de chute, il contacte automatiquement l’un des numéros configurés.

Ici, pas d’appareil contraignant à porter, ni de violation de la vie privée à l’aide de caméras. Destiné tout d’abord à la détection de chute, l’appareil pourrait également être utilisé dans un système de sécurité (personne présente qui ne le devrait pas), ou même dans un système domotique. Les cas d’utilisation sont très nombreux.

Segway: la mobilité urbaine devient intelligente

Segway / Ninebot a dévoilé deux nouveautés lors de sa conférence.

Tout d’abord, un modèle de trottinette intelligente, la T60, spécialement développée pour les sociétés de location déjà disponibles un peu partout en ville. Sa particularité: elle est semie autonome. Elle pourra en effet rejoindre un emplacement tout seule pour aller se remettre en charge, ou pour être disponible à un endroit où la demande est plus forte.

Un système de caméras et de capteurs lui permettent d’éviter et contourner les obstacles et piétons pouvant se trouver sur son passage. Cette faculté de se déplacer ainsi devrait permettre d’améliorer la rentabilité de ces locations: plus besoin de les ramasser chaque soir pour les remettre en charge, et les trottinettes seront disponibles là où il y en a effectivement besoin.

Segway s’est également spécialisé dans une branche robotique. Premier né de ce secteur, le S1, qui peut contenir des colis et les emmener à un endroit indiqué.

Devant le succès de cette première version, une nouvelle version S2 a été mise au point, ainsi qu’une version X1, beaucoup plus grosse, et pouvant donc contenir beaucoup plus de colis. Leur destination pour le moment est avant tout pour les entreprises: il est possible de confier des colis à ces robots, qui se chargeront de les transiter au service concerné, même s’il se trouve à l’autre bout du site.

Voilà pour les quelques nouveautés marquantes de ce jour ! Je vous donne rendez vous demain pour la suite, qui devrait être encore plus riche, le salon IFA étant officiellement ouvert 🙂

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com