Jamset est un concept innovant de studio de musique connecté permettant à tous, de profiter d’un moment pour jouer de la musique dans différents lieux publics.

1- Pour débuter ce nouvel épisode, peux-tu nous décrire qui tu es et quel est ton background ?

Découvrez SmartHome Europe !

Je suis le co-fondateur de Jamset et m’occupe du marketing, du product management et business development. Je suis depuis toujours dans le digital et l’innovation. Après mes premières armes faites chez Warner Music et au MIDEM, j’ai lancé à la Française des Jeux le mobile et la télévision connectée. Suite à cela, j’ai rejoint comme Directeur Marketing la start-up Messagio, l’une des rares agences mobiles de l’ère pre-iPhone et l’un des premiers SaaS pour mobile. Nous sommes alors rachetés en 2008 par le leader européen du SaaS mobile, Momac, pour qui je dirige l’ensemble du marketing et des produits, ainsi que la filiale française. Après son acquisition par la société canadienne Sandvine (sandvine.com), je deviens Directeur du Marketing EMEA de Sandvine, que je quitte pour créer Jamset en 2018.

2- En quoi consiste le concept de studio de musique connecté Jamset ?

L’idée de Jamset trottait dans ma tête depuis longtemps, car étant musicien amateur et me déplaçant beaucoup pour mon travail, je ne comprenais pas pourquoi on pouvait avait accès à des salles de sports ou des spas à l’hôtel, mais rien en ce qui concerne la musique, alors que c’est un loisir universel, pratiqué par des millions de personnes. Donc avec 2 amis, on a réfléchi à un moyen de créer un studio de musique connecté, fait pour les lieux d’accueil comme les hôtels, les entreprises ou les aéroports. Un peu comme les pianos dans les gares, mais en apportant toutes les innovations pour gérer les problèmes de nuisances sonores, d’espace utile, de sécurité, d’automatisation, et d’expérience utilisateur.

3- Quels sont les bénéfices apportés ?

Pour l’utilisateur, c’est pouvoir prendre un instrument (piano, guitare, batterie, basse, DJing…) et jouer seul ou avec d’autres personnes, sans avoir à se soucier des réglages. Et aussi bénéficier de backing tracks, de tutoriaux ou de recherche de joueurs. Quant aux lieux d’accueil, aucuns travaux à prévoir (tout est silencieux) et une expérience innovante de pratique musicale, qui attire et fidélise les profils créatifs.

4- De quoi se compose ce studio de musique connecté ?

Dans sa version standard, il s’agit d’un meuble compact et design, qui intègre 2 guitares, un piano, une batterie, une basse et un set de DJ. Chaque joueur a une interface qui lui permet de faire son propre mix : il peut donc jouer tout seul ou avec la personne de son choix et peux également s’enregistrer. On joue par défaut au casque, mais le responsable du lieu peut aussi activer l’amplification pour passer en mode concert. Et à l’intérieur, l’ensemble des composants IOT et audios sont connectés pour être pilotés à distance par notre backend via des APIs.

5- Quels sont les types d’installation disponibles ?

On a la version standard (Jamset Studio), une version réduite à 3 instruments (Jamset POD) et on peut faire du sur-mesure, par exemple avec un studio de 40m2 tout équipé, en continuant de profiter de toute l’expérience utilisateur offert par Jamset.

6- Pourquoi avoir intégré la solution domotique Jeedom ?

On a un peu tout regardé et avec l’expertise de l’entreprise Immotik qui nous as accompagné sur ce projet, nous avons retenu la solution Jeedom qui offre des avantages vraiment intéressants. On peut gérer plusieurs protocoles (on utilise un mix de bluetooth, IPX via TPC/IP et Zwave), on peut adapter les process avec les scénarios de façon très puissante, et contrôler tout à distance. Cela nous permet d’avoir une chaîne complète très performante entre l’appli mobile, le backend, l’analytics, le monitoring, et les systèmes embarqués. Jeedom nous permet alors d’être le contrôleur pour différents devices et switch, mais aussi pour gérer l’éclairage RGBW, l’ouverture de certains tiroirs, et même des trackers que l’on installe dans les instruments pour détecter les vols (même si ça n’est pas encore arrivé !). En plus l’équipe de dev est française et très réactive. Ca nous a vite mis en confiance.

7- À quels endroits peut-on retrouver un studio de musique connecté Jamset ?

On a commencé à commercialiser en avril 2019, donc pour l’instant on s’est concentré sur Paris : chez Spaces et WeWork, aux hôtels Renaissance et Marriott W, mais également dans des entreprises comme le campus Altice/SFR. D’autres lieux arrivent rapidement et on espère permettre à de nombreux salariés, notamment dans les grands groupes, de pouvoir profiter d’instruments en libre-service avec Jamset. La demande vient d’ailleurs parfois des utilisateurs eux-mêmes qui demandent comment installer un Jamset dans leur entreprise.

8- Pour quelles raisons ces lieux publics disposent de Jamset ?

Pour se différentier et avoir un service vraiment utile, qui créer du lien entre les utilisateurs « pour de vrai ». Une expérience physique et digitale accessible à tous les musiciens amateurs, ou ceux qui souhaitent le devenir. La musique a cette capacité à rassembler. Je vois souvent des gens qui ne se connaissaient pas et qui se mettent à jouer ensemble autour d’un Jamset. La musique permet de décompresser et de s’évader et en même temps fait appel à la créativité de chacun.

9- Combien de lieux différents pourraient intégrer Jamset ?

On vise 4 types de clients : le monde du voyage (hôtels, croisières, resorts, aéroports), le monde du travail (siège sociaux, campus, co-working), et celui de l’événementiel et des centres commerciaux. On a potentiellement des milliers de lieux dans le monde, mais on se concentre pour l’instant sur la France et l’Europe.

10- Les utilisateurs sont-ils satisfaits de cette solution ?

Le premier jour, on a toujours une réaction amusante. Etant donné que c’est un concept nouveau, les gens n’osent pas forcément utiliser les instruments. Ils pensent parfois que c’est pour un groupe qui va venir jouer le soir. Puis quand ils comprennent que c’est pour eux, tout le temps, alors ils trouvent ça génial. On a des utilisateurs quasi quotidiens, d’autres qui vont faire une pause musicale de 10min de temps en temps. Et d’autres qui découvrent un instrument pour la première fois. Par exemple, les non-musiciens adorent s’essayer à la batterie.

11- Quel est le coût pour l’utilisateur et celui du propriétaire ?

C’est totalement gratuit pour l’utilisateur. Le propriétaire achète les équipements (meuble, instruments, hardware) à partir de 7000 euros et loue la plateforme digitale (Saas, applis mobiles, analytics et support en ligne) pour 150 euros/mois.

12- Quelles sont les évolutions prévues autour de Jamset ?

Pour les fonctionnalités digitales : la possibilité de réserver son instrument à l’avance. Nous souhaitons aussi développer l’offre de services autour des Jamset, notamment les leçons individuelles et le coaching musical. Et introduire avec les services RH des programmes permettant de révéler les talents créatifs en entreprise. Dans un autre registre, nous étudions la possibilité d’étendre notre plateforme à d’autres concepts IOT/domotiques, en dehors de la musique, mais toujours liés à la property tech.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS domotique ainsi que d'une Licence professionnelle en web marketing et communication, mon objectif est de vous partager mon expérience au sujet du logement connecté et ainsi, vous accompagner au mieux dans vos recherches.

Commencer une discussion community.domadoo.com