Découvrez l’importance de la domotique pour un bassin de rétention afin de sécuriser et optimiser les ressources.

Peux-tu nous décrire brièvement ce qu’est un bassin de rétention ?

Le bassin de rétention, qu’il soit à ciel ouvert ou enterré, joue le rôle de tampon entre l’orage et la capacité d’absorption des réseaux d’écoulement. Il collecte l’eau d’un espace prédéfini et peut la stocker afin de permettre un écoulement maitrisé vers les réseaux d’assainissement.

Ce besoin a émergé suite à l’imperméabilisation galopante des surfaces en milieux urbains mais aussi agricoles. En effet, l’eau ne s’écoule plus naturellement dans les nappes phréatiques mais dans le réseau de traitement des eaux. Si bien que les stations d’épuration se trouvent engorgées à chaque chute importante de pluie.

Quels sont les avantages d’un bassin de rétention ?

Plusieurs aspects sont à prendre en compte.

L’aspect écologique. On limite les risques de saturation du réseau d’assainissement ce qui limite également les risques d’inondations.

Il y a également l’aspect économique dans la mesure où l’eau de pluie stockée peut être réutilisée.  Pour un particulier, arrosage, douche, machine à laver, lave-vaisselle et wc peuvent être alimenté par le bassin de rétention.

Cela constitue aussi un point d’eau non négligeable en cas d’incendie.

Pour une entreprise, la mise en place d’un bassin de rétention permet de répondre aux exigences légales que le gouvernement a mis en place via le code civil (Article 640 et Article 641 : le propriétaire ne doit pas aggraver l’écoulement naturel des eaux pluviales vers les fonds inférieurs ; le cas échéant une compensation est prévue soit par le versement d’une indemnisation soit par des travaux) et les articles R 111-2, R 111-8 et R 111-15 du Règlement National de l’Urbanisme, qui permettent soit d’imposer des prescriptions en matière de gestion des eaux soit de refuser une demande de permis de construire ou d’autorisation de lotir en raison d’une considération insuffisante de la gestion de ces eaux dans le projet.

Quel type d’entreprise peut être concerné par un bassin de rétention ?

La grande majorité des entreprises sont concernées par ce système. La densité des habitations, l’occupation quasi totale du foncier par les bâtiments entraînent des contraintes sur l’implantation de dispositif de gestion des eaux pluviales.

La solution d’installation en dessous du niveau du réseau pluvial public permet une emprise foncière très faible. La surface au sol reste disponible et permet d’autres usages (parking, voirie, espaces verts).

Quel est l’intérêt de la domotique pour un bassin de rétention ?

Elle permet une surveillance du niveau de l’eau mais surtout de la propreté du bassin. Un encrassage de la structure peut empêcher le bon écoulement de l’eau. L’équipement assure un enregistrement permanent du niveau d’eau, ainsi qu’un visuel permanent de l’installation. Des seuils d’alertes automatique permettent d’optimiser les interventions d’entretien ou de maintenance.

Quels sont les prérequis nécessaires pour l’installation de domotique pour un bassin de rétention ?

En dehors d’une alimentation en 230V dans l’un des sas d’accès au bassin, aucun prérequis n’est nécessaire, ce qui rend d’autant plus facile le passage à la domotique.

Quels sont les dispositifs utilisés pour profiter des bénéfices de la domotique ?

2 points importants sur ce projet :

  • La compatibilité des éléments mis en œuvre avec le système Jeedom
  • L’étanchéité / submersivité des dispositifs

Nous avons ensuite pu monter un réseau composé de plusieurs caméras et lampes sous-marines associées à une sonde de niveau d’eau. Le tout est relié à un caisson étanche ou se situe le reste de l’installation (tableau électrique, hub domotique, alimentation, système de communication)

Pourquoi avoir retenu le hub domotique Jeedom ?

Le cahier des charges du client imposait un stockage sans cloud pour garantir un accès permanent et sécurisé aux installations domotiques.

L’open source offert par Jeedom nous permet également de nous adapter aux besoins du client et laisse la possibilité de faire évoluer l’installation en aval de la mise en service.

Quel est le budget moyen pour mettre en œuvre ce type de solution domotique ?

Le budget est lié au volume du bassin ainsi qu’à la couverture désirée par le client.

On peut estimer qu’une enveloppe entre 4000€ et 7000€ HT permet une installation complète ainsi qu’un suivi personnalisé pendant 2 ans.

As-tu déjà réalisé certains projets de ce type ?

Le premier projet avec Jean-Olivier quand je l’ai rejoint à Homing Home l’année dernière était un bassin de rétention sur Vénissieux. Nous avons depuis équipé un second bassin plus important en Bretagne et un troisième est en projet dans la région de Montpellier.

Pour finir, comment faire appel à vos services ? 

Un petit tour sur notre site internet https://www.homing-home.fr/ ou un ajout sur Linkedin « Aubry Berthier » permet d’avoir un bon point de vue sur nos réalisations et les domaines de compétences que nous pouvons mettre en œuvre !