Schneider Odace SFSP : transformer un interrupteur simple en interrupteur double pour contrôler 2 éclairages

par | Jan 25, 2022 | Schneider Electric

Quand on rénove une maison ou tout simplement quand on arrive dans une nouvelle maison, on peut avoir envie de modifier l’emplacement ou la fonction des interrupteurs. Ceci n’est pas toujours facile et peut nécessiter de lourds travaux électriques. Heureusement, l’offre Schneider Odace SFSP répond parfaitement à ce besoin.

Fonctionnant sans fil (technologie Bluetooth), la gamme Schneider Odace SFSP (Sans Fil Sans Pile) se compose d’émetteurs (les interrupteurs) et de récepteurs (module ou DCL). Les interrupteurs ont la particularité de fonctionner sans fil et sans pile, grâce à l’énergie cinétique créée par l’appui sur le bouton.

Vous l’aurez donc compris, pas de fil à tirer entre l’interrupteur et l’éclairage, et cerise sur le gâteau pas de pile à remplacer dans le temps non plus ! De plus, la sensation de l’appui sur l’interrupteur est très proche de celui sur un interrupteur classique, ce qui est plutôt agréable.

J’ai donc fait le choix de ces produits Schneider Odace SFSP pour la rénovation de ma cuisine et de mon séjour. Ma problématique principale était de pouvoir allumer l’éclairage situé sous notre nouveau meuble haut de cuisine (l’ancienne cuisine n’avait pas de meuble haut) depuis un interrupteur.

Et la seconde problématique était de ne pas rajouter un troisième interrupteur… J’ai donc supprimé l’interrupteur du cellier et l’ai remplacé par un interrupteur Schneider Odace SFSP double qui contrôle le cellier d’un côté et l’éclairage du meuble haut de l’autre.

Ainsi, j’ai eu besoin comme matériel Schneider Odace SFSP d’un interrupteur double, d’une DCL et d’un micromodule générique. Et bien sûr un nouvel interrupteur double filaire de la gamme Odace et des cadres de finition Odace Touch pour harmoniser le tout.

Installation de la DCL dans le cellier

Première étape, bien sûr couper le courant au niveau du disjoncteur relié au circuit d’éclairage et pour être sûr que c’est bien le bon disjoncteur, vérifier au multimètre qu’il n’y a pas de tension.

LIRE  Jeedom Atlas : utilisation du Bluetooth 5.0

On retire le cadre de finition de l’interrupteur, puis on dévisse l’interrupteur et on l’enlève complètement. On met un bornier Wago pour relier les deux fils (afin que la DCL soit toujours alimentée).

On passe ensuite au point d’éclairage en remplaçant la DCL existante par la DCL connectée de la gamme Schneider Odace SFSP. L’installation est identique à une DCL classique, tout comme le rendu visuel.

On va maintenant pouvoir appairer notre DCL avec notre interrupteur sans fil. On remet donc le courant, la LED de la DCL clignote rouge pour indiquer que la DCL n’est appairée avec aucun interrupteur.

DCL Schneider Odace SFSP

On appuie alors sur le bouton de la DCL, la led clignote alors alternativement rouge et vert. On fait ensuite deux appuis successifs sur la touche de l’interrupteur double. Et voilà c’est appairé !

Pour mettre en place l’interrupteur sans fil sans pile, il faut dévisser la boîte d’encastrement et la faire pivoter pour que les vis de fixation de l’interrupteur se retrouve en haut et en bas. En effet, il n’est pas possible de fixer l’interrupteur sur les côtés car il y a le mécanisme de récupération d’énergie.

Interrupteur Schneider Odace SFSP

La partie cellier est fonctionnel, passons à l’éclairage du meuble haut de la cuisine.

Installation du module d’éclairage de la cuisine

La première chose à faire est de couper le courant en basculant le disjoncteur gérer l’éclairage pour intervenir en tout sécurité. On vérifie également au multimètre qu’on a pas de tension pour être sûr.

Le module sera mis dans une boite de dérivation pour le protéger de l’environnement gras et humide de la cuisine. Celle-ci sera fixée sur le meuble haut grâce à l’adhésif double face fourni avec l’interrupteur sans fil et qui n’a pas été utilisé.

LIRE  Smarthome Academy - Episode 135 : Schneider Electric Wiser Zigbee 3.0, la solution pour un logement connecté

C’est un driver led qui gère cet éclairage. On va donc se brancher sur l’entrée 230V.

odace sfsp reno cuisine driver led

On suit le câblage de la notice. Dans notre cas, la prise sur le schéma correspond à notre driver LED.

On remet le courant, la led clignote rouge pour indiquer que le module n’est pas appairé.

odace sfsp reno cuisine module03

On procède alors à la même procédure que pour la DCL, c’est à dire un appui sur le bouton du module, la led clignote alternativement rouge et vert. Puis on fait deux appuis successifs sur la touche de l’interrupteur double.

Et voila le module peut être enfermé dans la boite d’encastrement et collé sur le meuble haut.

odace sfsp reno cuisine module04

Ne reste plus qu’à changer l’interrupteur du bas et mettre les cadres de finitions !

Voila, maintenant le bouton gauche de l’interrupteur du haut contrôle la DCL du cellier, et celui à de droite l’éclairage LED du meuble haut ! Les deux boutons de l’interrupteur du dessous ont conservés leur fonctionnalité pour contrôler chacun une zone de la cuisine. L’interrupteur a juste été remplacé pour avoir la même finition Odace Touch.

Intégration dans Jeedom

Pour aller plus loin comme automatiser les éclairages sur détection de présence ou lorsque la luminosité est trop faible, ainsi que pouvoir les piloter à la voix, on peut intégrer notre DCL et notre module dans la solution domotique Jeedom.

Pour cela, il suffit de se rendre sur la configuration du plugin Odace SFSP après l’avoir installé, et de connecter un dongle Bluetooth. Dans le cas d’une box Jeedom Atlas, le Bluetooth embarqué peut être utilisé. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait.

LIRE  Découverte des interrupteurs Zigbee 3.0 Schneider Electric Wiser
plugin jeedom configuration

Une fois que le plugin est prêt (port configuré, dépendances lancées et démon redémarré), on peut ajouter nos équipements. La procédure est exactement la même que pour l’appairage entre interrupteurs et récepteurs, sauf que Jeedom remplace l’un ou l’autre. Et la, il faut simplement lancer un scan.

plugin jeedom scan odace

Pour ajouter l’interrupteur, après avoir lancé un scan, on bascule deux fois le bouton. Pour la DCL et le module générique, après avoir lancé un scan, on appuie sur leur bouton une fois. Voila l’interrupteur double (qui est vu comme deux interrupteurs simples), la DCL et le module une fois ajoutés dans Jeedom.

L’intérêt de l’affichage des interrupteurs dans le dashboard est limité, on peut bien évidemment les cacher si on le souhaite. Par contre on peut aussi les utiliser dans un scénario. Par exemple ici l’interrupteur de gauche qui est associé à la DCL du cellier, allume également un Wall Plug Fibaro.

plugin jeedom scenario inter

On peut également faire un scénario de la même façon avec les récepteurs. Par exemple lorsqu’un mouvement est détecté par un Motion Sensor Fibaro, la DCL du cellier s’allume.

plugin jeedom scenario dcl

Conclusion
  • Installation
  • Configuration
  • Fonctionnalités
  • Performances
  • Design
  • Qualité/Prix
4.2

Résumé

Les produits Schneider Odace SFSP sont une très bonne solution pour répondre à différentes problématiques d’éclairage. Cela facilite aussi la mise en oeuvre et évite de tirer des câbles entre l’interrupteur et l’éclairage. L’installation est très simple et rapide, et grâce au design Odace on peut compléter l’équipement de la pièce avec des prises et des interrupteurs filaires de la même finition. Les interrupteurs fonctionnant grâce à la technologie de récupération d’énergie inventée par Schneider, ne nécessiteront donc aucun remplacement de pile.

La solution fonctionne par défaut sans box domotique, mais on peut aller plus loin grâce à la compatibilité avec Jeedom. La seule ombre au tableau est le prix un peu élevé des produits.

Pros

La facilité d’installation de la DCL comme une DCL classique

La simplicité d’appairage

Les interrupteurs sans fil et surtout sans pile

Les interrupteurs au design de la gamme Odace

La compatibilité avec Jeedom

 

Cons

Le prix

Restez connecté sur l'actualité domotique!