Découvrez les meilleures préconisations au sujet d’une panne domotique par Cyrille Moyer, professionnel du secteur.

Tout d’abord, peux-tu nous décrire qui est Cyrille et quel est ton parcours professionnel ?

Je suis issu du secteur industriel en conception mécanique et aéronautique.

Depuis 15 ans, j’évolue dans le domaine du bâtiment avec plusieurs certifications :  de dessinateur projeteur béton armé, en passant par l’électricité, l’automatisme et la domotique.

Ensuite, toutes mes expériences professionnelles ont été accompagnées d’une grosse étude, en autodidacte, du monde de la domotique.

Pour en 2016, créer la société Cystem.

Peux-tu nous décrire ce qu’est une panne domotique ?

Au sens large ! Je dirai que c’est un produit ou une fonction qui ne répond plus comme il le devrait. Néanmoins ça reste quelque chose de ponctuel ou rare.

Pour quelles raisons peuvent se produire une panne domotique ?

De façon assez diverse : l’ancienneté, la foudre, une défaillance électronique, une mise à jour non effectuée, un réseau internet dysfonctionnel. Cela peut être aussi mécanique ou dut à une mauvaise installation.

Quelles sont les pannes les plus courantes que tu as pu observer ?

En règle générale la vétusté et l’orage voir aussi les défaillances de box internet.

Quelles sont tes préconisations pour éviter au maximum une panne domotique ?

Pour éviter de grosses difficultés dû à la vétusté ou défaillance, bien sûr il vaut mieux partir sur des produits de bonne qualité, reconnu, pour lesquels des pièces détachées existent ou voir réparables par le fabricant.

Concernant la foudre, on ne peut garantir une protection à 100% mais au minimum avoir un onduleur et un parafoudre.

Sinon, en fonction de la taille et la pertinence de certaines installations, il est prudent d’avoir aussi une connexion 4G de secours.

Que faire lorsqu’une panne domotique se présente ?

En 1ers lieu vérifier déjà les états des alimentations (électrique ou pile), et celui du réseau.

Après le mieux reste de contacter son professionnel … On touche au domaine de l’électricité ou réseau, des compétences approfondies sont nécessaire. Sinon il faut pouvoir être capable d’identifier et isoler le produit ou le système défaillant … pas toujours évident.

Est-il important de conserver des usages traditionnels dans son logement pour pouvoir continuer à utiliser partiellement son installation malgré une panne domotique ?

Oui, c’est même primordial !! Les éléments principaux doivent être autonome, ou avoir une solution de secours. Un fonctionnement en local est un gage de qualité, sinon on peut engendrer certaines grosses difficultés en cas de problèmes. Des solutions de commande secondaire sont à envisager suivant les situations ou en fonction du système.

Selon-toi, est-il nécessaire de souscrire un service de maintenance lorsqu’un utilisateur n’est pas un expert en domotique ?

Tout dépend du système implanté ou de l’ensemble des solutions. Malgré tout, il reste conseillé d’être suivi par un professionnel du secteur. La maintenance peut prévenir de certaines problématiques et voir éviter certains surcoûts.

Proposes-tu des services de dépannage à ce sujet ?

Oui dépannage et maintenance sont au catalogue. Après, en fonction des demandes et systèmes, je m’adapte. Certaines marques n’étant pas distribuées par ma société sont parfois non investiguées mais je propose une expertise.

Pour finir, as-tu des informations utiles à nous transmettre te concernant ?

Je suis spécialisé en Domotique-Sécurité et propose des services d’électricité générale dans le cadre de mes installations. Ma société est implantée au Pays Basque, intervenant sur les Pyrénées-Atlantiques et Landes, voire de manière ponctuel en nationale sur certains projets.

Je m’associe également à différents artisans du bâtiment, spécialiste de leur secteur, afin de mieux répondre à certaines demandent.

Toutes mes infos sont disponibles sur cystem.fr.

Et vous pouvez me retrouver sur Linkedin ou Facebook, à Cyrille Moyer ou CYSTEM !