Qu’est-ce que Thread, ce protocole domotique utilisé par Matter ?

par | Fév 17, 2022 | Thread

Le problème principal de la domotique est que les produits nécessitent souvent un hub ou box domotique pour fonctionner. De plus, cela est la plupart du temps compliqué à mettre en oeuvre. Thread a été conçu pour simplifier cela, et notamment faciliter l’interopérabilité. Voici ce que vous devez savoir sur ce protocole.

Connexion directe

Avec Zigbee et Z-Wave, deux des protocoles domotique les plus importants, vous obtenez un réseau maillé, mais vous devez disposer d’un hub/box domotique pour contrôler les appareils. Mais avec ces protocoles vous pouvez avoir besoin de plusieurs hubs, même pour utiliser des appareils fonctionnant sur le même protocole.

Par exemple, si vous avez une box domotique Homey, vous pouvez y connecter directement des appareils Zigbee et Z-Wave. Cependant, si vous avez une alarme Ring (Z-Wave), vous avez toujours besoin de la station de base Ring. De même, les lumières Philips Hue (Zigbee) ont généralement besoin du Hub officiel Philips.

Thread est conçu pour être différent. En son cœur, il s’agit d’un réseau maillé à faible consommation, mais celui-ci fonctionne en IPv6, le protocole qui alimente Internet et les réseaux informatiques. Cela facilite la connexion des appareils Thread à Internet, et cela signifie également que les appareils Thread peuvent communiquer directement entre eux, avec jusqu’à 250 nœuds pris en charge par réseau.

Avec la plupart des appareils intelligents, la communication s’effectue soit via un hub, soit via le cloud. Par exemple, si vous configurez une routine Amazon Alexa pour éteindre votre lecteur Sonos lorsque votre détecteur de mouvement Hue arrête de capter les mouvements, tout cela est géré via le cloud, ce qui peut ajouter un retard et une certaine complexité.

LIRE  Avec l'arrivée de Matter, que devient la technologie Z-Wave ?

Avec Thread, il est techniquement possible pour un capteur de mouvement de parler et de contrôler directement un lecteur de musique. C’est non seulement plus fiable, mais c’est aussi un moyen plus rapide et plus réactif de prendre le contrôle.

Thread utilise également 6LoWPAN (IPv6 over Low-Power Wireless Personal Area Networks), ce qui est une façon élégante de dire qu’il utilise le minimum d’énergie : les appareils alimentés par batterie devraient durer des années avant que vous ne deviez changer les piles.

Thread

Autoréparation du réseau

Thread utilise un réseau maillé. Bien que Z-Wave et Zigbee aient un certain degré de résilience, ils ne sont pas infaillibles et ont un seul point de défaillance : le hub. Thread est conçu pour être différent.

Son réseau maillé est autoréparateur, ce qui signifie qu’il sera automatiquement reconfiguré même si un appareil est retiré ou tombe en panne. Dans un réseau maillé Thread, vous pouvez avoir jusqu’à 32 routeurs actifs, qui dirigent les signaux vers et depuis les périphériques finaux. La panne d’un routeur n’a pas d’importance, car le réseau se reconfigure automatiquement à l’aide d’autres routeurs.

Le premier routeur à rejoindre le réseau devient le leader, qui est responsable des tâches de gestion du réseau. Si ce périphérique tombe en panne, un autre routeur est promu pour devenir le leader, sauvant ainsi le réseau.

thread border router

Les Border Routers (ou routeurs de frontière)

Alors que les appareils du réseau Thread peuvent communiquer entre eux, pour parler au monde extérieur, vous avez besoin d’un Border Router. Cela agit comme un pont entre le monde Thread et votre réseau normal et votre connexion Internet. D’une certaine manière, les Border Router sont similaires aux Hubs dans le monde actuel de la maison intelligente, sauf qu’ils ne sont pas des appareils dédiés à ce travail et qu’ils sont simples et peu coûteux à produire.

LIRE  #CES2022 : Tuya annonce le support de Matter

Par exemple, l’Apple TV 4K (la dernière version) et l’Apple HomePod Mini sont des Border Router. Avec l’un ou l’autre de ces appareils dans votre maison, vous pouvez disposer d’un réseau Thread qui vous permet de contrôler à distance des appareils compatibles.

Ici, à l’heure actuelle, se trouve un problème : le manque de Border Router. Lorsque la gamme Nanoleaf Essentials a été lancée, les lumières ne pouvaient être contrôlées à distance que via des appareils Apple. Les utilisateurs d’Android n’ont pas eu de chance, car ils ne pouvaient pas communiquer via un Apple HomePod Mini ou un Apple TV. Au lieu de cela, les utilisateurs d’Android ont été limités à l’utilisation de la gamme Essentials via Bluetooth sans accès à distance.

Cela va bientôt changer, car Nanoleaf active les Border Routers Thread sur ses panneaux lumineux Shapes and Elements, ce qui donnera aux utilisateurs Android le contrôle à distance, en plus d’activer la prise en charge d’Amazon Alexa et de Google Assistant. L’Eero 6 sera également capable de fonctionner en tant que Border Router.

Il est important de noter que les Border Routers ne sont pas spécifiques à l’appareil, ainsi n’importe quel appareil Thread peut communiquer avec. Thread annonce ainsi la fin des hubs multiples, et il est probable que nous verrons plus d’appareils capables d’agir en tant que Border Routers.

Comment Thread fonctionne avec Matter ?

Vous avez certainement entendu parler d’un autre protocole de maison intelligente appelé Matter, qui est également censé faciliter la vie. Alors, comment cela s’intègre-t-il à Thread? Eh bien, Thread est le réseau sur lequel les appareils fonctionnent, tandis que Matter est un protocole de connexion visant à améliorer l’interopérabilité des appareils.

LIRE  #CES2022 : les éclairages connectés Nanoleaf vont supporter Matter

Matter est conçu pour rendre les appareils plus faciles à installer et à contrôler. Techniquement parlant, tout appareil Matter devrait pouvoir parler à n’importe quel autre appareil. C’est un grand changement, car cela signifie que les appareils doivent fonctionner sur plusieurs plates-formes, vous n’aurez donc pas à vous soucier autant de savoir si l’appareil que vous achetez fonctionne sur HomeKit ou avec Alexa : ils devraient tous fonctionner sur tout.

thread matter

Matter peut être appliqué rétroactivement aux appareils intelligents existants. En effet, Google a par exemple déclaré qu’il mettrait à jour le dernier thermostat Nest pour qu’il fonctionne avec Matter, afin qu’il puisse être contrôlé avec d’autres plates-formes certifiées Matter.

Avec Apple, Amazon, Google et SmartThings, ainsi que d’autres, à bord de Matter, nous pourrions voir la fin des solutions fermées et/ou non compatibles, et vous pourrez peut-être contrôler votre thermostat Nest depuis Siri pour la première fois !

Restez connecté sur l'actualité domotique!