Smarthome Academy – épisode 142: Gladys Assistant, la domotique Open Source

par | Fév 18, 2022 | Podcast

Découvrez les évolutions de Gladys, une solution de domotique Open Source et communautaire avec la participation de Pierre-Gilles, son fondateur.

Nous avions réalisé un podcast fin 2018, nous voici désormais en 2022, que peux-tu nous dire au sujet de Gladys ?

Depuis 2018 le projet a beaucoup changé, car tout avons depuis tout re-écrit de zéro ! Je te parlais en 2018 d’une v4 de Gladys. L’idée de cette v4 pour nous, c’était de prendre tout ce qu’on avait appris sur la domotique depuis 2013, et de se poser pour concevoir un produit à l’état de l’art en termes de technologie et d’expérience utilisateur. Cela nous a pris plusieurs années pour sortir cette version, mais aujourd’hui on est très content du résultat. 

Quelle est la philosophie de cette nouvelle version ?

Nous avons un peu pivoté sur la philosophie du logiciel avec cette v4.

Contrairement aux versions précédentes qui étaient conçues exclusivement pour un public de développeurs avec des compétences en informatique, cette version a pour objectif d’être accessible à tous : toute la famille doit pouvoir utiliser Gladys.

Ainsi, à chaque développement, on travaille toujours avec le postulat qu’on construit un produit grand public où tout se fait avec de belles interfaces. 

Pour donner un exemple, là où dans la v3 il fallait faire de la ligne de commande pour mettre à jour Gladys, désormais dans la v4 les mises à jour sont entièrement automatique, c’est 100% transparent pour l’utilisateur. 

LIRE  Smarthome Academy - Episode 135 : Schneider Electric Wiser Zigbee 3.0, la solution pour un logement connecté

Que peux-tu nous dire au sujet des nouvelles fonctionnalités ?

Pour moi la fonctionnalité n°1 de cette v4 n’en est pas une : c’est la stabilité. 

Ca peut paraître tout bête, et “une évidence”, mais la stabilité en informatique ce n’est pas quelque chose qui se constate, c’est quelque chose qui se choisit. C’est-à-dire qu’il y a des centaines de choix qu’on a fait dans le projet pour favoriser la stabilité car c’était pour nous une valeur fondamentale. 

Pour donner un exemple, dans la v4 la totalité du code est couverte par des tests automatiques. Ces tests sont obligatoires, et on ne peut pas ajouter de code sans tests, on a une intégration continue qui vérifie que toute nouvelle “pull request” (demande d’ajout de code) répondent à des critères de qualité et de testing.

Alors bien sûr, ça prend plus de temps et de travail, et bien-sûr, ça réduit le nombre de développeurs qui ont la compétences de travailler sur Gladys. Mais pour nous faire bien, c’était plus important que de faire vite dans cette v4. 

Après pour parler de “vrai fonctionnalités”, on a une interface qui a été entièrement repensée de zéro, avec beaucoup de nouvelles choses :

  • L’utilisateur peut inviter toute sa famille dans Gladys
  • Chacun peut se créer autant de tableaux de bord qu’il veut autour de différentes thématiques: par exemple, certains utilisateurs ont un tableau de bord “consommation énergétique », “sécurité”, “caméra”.
  • On a un moteur de scène tout nouveau qui est entièrement dans une interface clair façon “Zapier”, et très puissant.
  • On a une gestion de la présence des membres de la famille dans Gladys, gérée nativement, ainsi qu’une gestion d’entrée/sortie de zones. C’est des classiques en domotique mais on a voulu faire ça bien dans la v4 🙂 

Concernant les technologies sans fil de communication, Z-Wave, Zigbee, que devons-nous choisir pour constituer son installation domotique avec Gladys ?

Pour moi le protocole Zigbee est vraiment le protocole phare de 2021/2022. 

C’est un protocole qui a tout pour plaire en domotique :

  • Un protocole ouvert 
  • Protocole à faible consommation
  • Mesh
  • Très peu cher (capteur à quelques euros dans le commerce)
LIRE  #CES2022 : Adriano transforme votre ancien smartphone en hub domotique

Côté Gladys, on supporte le Zigbee via un projet qui s’appelle Zigbee2mqtt, qui permet de connecter tout périphérique Zigbee en direct à sa domotique via une clé USB Zigbee. Rien ne passe par le cloud, c’est tout en local, et on trouve des clés Zigbee dès 9€ chez vous donc c’est vraiment abordable. 

Au niveau du Z-Wave, je trouve que le protocole est de moins en moins choisi par les nouveaux arrivants en domotique, et ce pour 2 raisons: 

  • Les périphériques sont chers
  • Le protocole était à la base fermé, et les librairies qui ont été écrites ont été conçues à la base en mode “reverse-engineering” du protocole (je pense à open-zwave). Aujourd’hui le Z-Wave s’ouvre mais un peu en retard, et du coup les librairies créé à l’époque ne sont plus maintenue, il y a des nouvelles librairies (ZWaveJS) qui ont émergés, mais il faut y migrer et entre temps le Zigbee a séduit tous les nouveaux arrivants !

La norme domotique Matter promet d’unifier une installation domotique grâce à l’alliance de nombreux acteurs du marché, Gladys suivra cette tendance ?

Bien-sûr ! Si Matter réussit la dure mission d’unifier la façon dont les appareils connectés parlent entre eux, Gladys bénéficiera de cette avancé en devenant compatible très vite avec un grand nombre d’appareils, quelle que soit leur marque. 

Le fait que Matter soit open-source est une bonne chose, et on sera très content de s’intégrer avec dès que les premiers appareils compatibles seront sur le marché. 

Quel est le nombre d’utilisateurs de Gladys à ce jour ?

Au moment où je te parle (Janvier 2022), on a 450 instances actives sur Gladys.

C’est un chiffre qui peut paraître en même temps petit, et en même temps grand, ça veut quand même dire que 450 maisons tournent sous Gladys, c’est beau à dire ! 

Maintenant notre objectif à court terme c’est d’avoir 1 000 maisons connectées avec Gladys dans les mois qui viennent, et à long terme de devenir le logiciel leader de la domotique open-source.

LIRE  Découverte de la box domotique FIBARO Home Center 3 Lite

Peux-tu nous décrire certains projets domotiques intéressants autour de Gladys ?

Il y a un autre super projet open-source qui s’appelle Node-RED et qui permet de faire des scénarios en programmation visuelle. 

C’est pas exactement la même philosophie que Gladys dans le sens où c’est quand même plus compliqué à utiliser, il faut être un peu bidouilleur.

J’ai récemment fait un tutoriel sur la chaîne YouTube du projet, Gladys Assistant, ou j’expliquais comment connecter Gladys avec Node-RED.

Le tutoriel a beaucoup plus, en fait ça permet à beaucoup de membres de la communauté de palier à certaines intégrations manquantes dans Gladys, c’est un combo qui fonctionne bien ! 

Quel budget faut-il prévoir pour exploiter Gladys ? 

Gladys s’installe sur un Raspberry Pi, qui coûte une quarantaine d’euros normalement (sauf là malheureusement avec la pénurie de puces). 

Pour commencer je dirais qu’il faut un Raspberry Pi (40€) + un SSD (30€) + une clé USB Zigbee (9€) + quelques capteurs Zigbee (8-10€ pièces).

On peut largement commencer en dessous de 100€, c’est abordable pour tout le monde.

Quelles sont les prochaines évolutions prévues pour Gladys ?

Gladys est un projet open-source, et c’est la communauté qui décide et vote pour les nouvelles fonctionnalités ! Nous avons un forum et c’est là-bas que tout le monde se retrouve pour discuter des nouvelles fonctionnalités.

Il y a beaucoup de nouveautés en attente : 

  • J’ai sorti récemment une intégration Google Home, et donc une intégration Alexa est dans les tuyaux
  • gestion de la consommation électrique via l’API d’Enedis. 

Pour finir, comment vois-tu la domotique de demain ?

La domotique de demain ne s’appellera même plus domotique à mon avis, on ne dira plus “maison connectée”, mais juste “maison”, car toutes les maisons seront connectées.

Ce qui manque pour en arriver là, c’est un protocole unifié (comme l’a été le Wi-Fi pour internet). Peut-être que Matter jouera ce rôle. 

En tout cas, je pense qu’on est encore au tout début de cette ère de la maison connectée, et côté Gladys on est là pour être le logiciel open-source leader de cette nouvelle génération de maisons et d’appareils.

Restez connecté sur l'actualité domotique!