Il existe différentes méthodes pour contrôler son éclairage chez soi grâce à la domotique. Cependant, il est également possible de conserver un usage classique de cet éclairage en cas de dysfonctionnement de son système domotique grâce aux interrupteurs Fibaro Walli et la box Jeedom.

Installation des interrupteurs Fibaro Walli

Les interrupteurs de la gamme Walli permettent de gérer votre éclairage par la méthode classique (via des appuis physiques) mais aussi à distance ou via des automatismes, à l’aide de la box domotique Jeedom.

Vous devez en premier lieu identifier votre câblage existant si vous disposez d’un va et vient classique. Voici le schéma d’une installation sans neutre.

Découvrez SmartHome Europe !

Dans l’autre cas de figure, vous disposez du neutre dans un bornier mais celui-ci n’est pas utilisé pour votre va et vient classique.

Pour exploiter vos interrupteurs Fibaro Walli, vous devrez remplacer votre installation classique et utiliser le neutre. Voici le schéma de câblage :

Attention, toute manipulation sans connaissances peut s’avérer dangereux. Pensez à couper l’électricité avant vos câblages et contactez un professionnel en cas de doute.

Etant donné que vos interrupteurs Fibaro Walli disposent de 2 sorties pouvant gérer 2 charges et que nous exploiterons qu’une seule sortie pour réaliser un va et vient simple charge, il sera nécessaire de modifier le fonctionnement de ceux-ci. Voici la manipulation à réaliser suite au câblage de ces interrupteurs :

  • Un triple appui rapide sur l’un des boutons de l’interrupteur.
  • Enchaînez avec un seul appui maintenu sur ce bouton.
  • Relâchez lorsque l’anneau lumineux de l’interrupteur affiche la couleur blanche.
  • Appuyez une fois brièvement sur l’interrupteur.
  • L’anneau lumineux clignote une fois en blanc pour confirmer le mode simple charge (si l’anneau clignote deux fois, il faudra répéter la procédure).

Intégration des interrupteurs Fibaro Walli sur la box Jeedom

Pour inclure vos interrupteurs Walli, rendez-vous sur votre interface puis cliquez sur « Plugins », « Protocole domotique » et « Z-Wave ».

Cliquez ensuite sur « Mode inclusion ».

Sélectionnez « Mode non sécurisé » et cliquez sur « Démarrer ». Vous devrez à ce moment appuyer 3 fois sur le bouton de votre premier interrupteur Walli.

Votre dispositif apparaît désormais sur votre interface. Personnalisez celui-ci puis cliquez sur « Sauvegarder ». Vous pouvez répéter l’opération pour le second interrupteur.

Suite à l’inclusion du second interrupteur, voici le résultat. À ce stade, seul le premier interrupteur peut activer ou désactiver notre éclairage.

Association des interrupteurs Fibaro Walli

Grâce à la technologie Z-Wave, vous pouvez associer vos interrupteurs Fibaro Walli entre eux pour un fonctionnement autonome, même si la box Jeedom est déconnectée de votre installation. Toutefois, vous devez utiliser votre box Jeedom pour réaliser la configuration de cette association. Cliquez sur votre interrupteur 1.

Cliquez sur l’onglet « Configuration ».

Cliquez sur « Associations ».

Cliquez sur « Ajouter un noeud » dans le groupe 2.

Choisissez votre interrupteur 2 et cliquez sur « D’accord ».

Suite à l’association, votre interrupteur 2 apparaît dans le groupe 2 de votre interrupteur 1.

Désormais, il sera nécessaire de répéter l’opération avec l’interrupteur 2. Cliquez sur celui-ci.

Sélectionnez le groupe 2 puis l’interrupteur 1 et cliquez sur « D’accord ».

Votre interrupteur 1 apparaît désormais dans le groupe 2 de votre interrupteur 2.

Voici le résultat obtenu :

Nos impressions

Grâce aux interrupteurs Fibaro Walli, vous obtenez un éclairage intelligent dans votre logement tout en conservant l’esthétisme de celui-ci et un usage traditionnel de cet éclairage.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS domotique ainsi que d'une Licence professionnelle en web marketing et communication, mon objectif est de vous partager mon expérience au sujet du logement connecté et ainsi, vous accompagner au mieux dans vos recherches.