Fibaro est maintenant bien connu pour son marketing de qualité, pour preuve les superbes vidéo réalisées pour le lancement de chaque nouveau produit. Cette fois, la société polonaise va beaucoup plus loin en créant le buzz: montrer en live qu’il est possible de piloter sa maison même du haut de l’Everest, le toit du monde !

Découvrez SmartHome Europe !

Mariusz, responsable technique dans l’industrie domotique, est un passionné de la technologie Z-wave. Mais c’est également un passionné de montagne, qu’il sillonne lors de randonnées cyclistes ou qu’il escalade durant son temps libre.

Après le mont Cho Oyu culminant à 8201m, il s’est attaqué cette fois au mont Everest, connu pour être le toit du monde à une hauteur de 8848m. Pourquoi vous parler d’escalade ici ? Tout simplement parce que outre le fait de repousser encore ses limites physiques, Mariusz a voulu par la même occasion prouver qu’il était possible de piloter sa maison de n’importe où dans le monde grâce au système Fibaro ! Il avait déjà prouvé cela grâce au Z-wave lors de son ascension du Ama Dablam en 2011, tout comme au mont Cho Oyu en 2013, mais cette fois il s’agit d’un nouveau record, mettant en scène l’équipement Fibaro.

chart-map

Pour l’occasion, Fibaro a lancé un nouveau site expliquant en détails cette expédition, et tous les dangers qu’elles contient. Une conférence de presse a également été donnée lors de l’ISE à Amsterdam, où Fibaro a d’ailleurs convié les journalistes et bloggeurs de tous poils. D’ailleurs Fibaro était cette année sponsor officiel de la salle de presse…

Un beau coup de pub qui pourrait bien faire le buzz !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

4 commentaires

  1. Beaux produits, très bon marketing mais peut mieux faire au niveau fiabilité et support aux professionnels.
    Ce n’est pas les « petits bugs » qui posent problème, tous les pro savent qu’un produit n’est jamais parfait.
    Fibaro à arrive a un stade où il va falloir investir également dans sa gestion de la relation client et prescripteurs.

  2. Je confirme que beaucoup de modules ne sont pas fiables et que le support de Fibaro ignore les messages de ses clients car ils ne savent pas traiter certains problèmes. C’est HONTEUX.

  3. Il faut surtout qu’ils développent une vraie appli mobile. Elle a du mal à se connecter à distance depuis des grandes villes. Alors l’everest, j’en reste sans voix. Ils devraient avoir honte et bosser un peu sur leur produit. Presque 40 secondes pour lancer une appli en 3g connecté à 10Mb… Je suis un client Fibaro qui a l’impression qu’on se fout un peu de lui 🙁

    L’appli est faite en html. A chaque lancement, elle recharge tout depuis la box hc2 à travers le réseau
    En accès distant, comme ils sont pas foutus de gérer du https sur la hc2, ils passent par un proxy. Accrochez-vous, le proxy est en Pologne. Super quand on récupère tout le contenu d’une appli html à chaque lancement.
    Ils savent pas travailler dans le monde du mobile. Bon sang, qu’ils sous-traitent cette partie là, qu’ils embauchent des développeurs mobile… C’est honteux de laisser des utilisateurs galérer avec une daube d’appli comme ça.

    J’ai fait des mails au support, un ticket, des messages sur leur forum…. Réaction : rien de rien. Ca doit etre le froid qui leur a congelé le cerveau. Ou alors ils sont perdus sur l’everest. Attendons le printemps pour qu’ils dégèlent… encore que, c’est pas gagné en Pologne.

    Ouaip, je suis pas content de leur appli mobile.

Laisser une réponse