Il existe de nombreux objets connectés pour nous prévenir d’un début d’incendie, ou d’une inondation, mais il est un risque, certes plus rare, mais beaucoup plus violent: le tremblement de terre. Brinco a justement été créé pour cela: il s’agit d’un nouvel objet connecté au service de la protection civile individuelle puisqu’il permet d’avoir chez soit un système d’alerte des catastrophes naturelles en intégrant un sismomètre personnel.

Brinco est le fruit de deux ans de recherches, et d’un budget de 100 000 dollars, le tout appuyé par la société OSOP, fabricant connu mondialement pour ses sismographes. Preuve qu’il s’agit d’un produit tout à fait sérieux. Aujourd’hui le projet est en recherche de financement afin de pouvoir être produit à grande échelle.

qwwpyvlnf8irr2o3v8b4

Découvrez SmartHome Europe !

Comme nous le disions, il intègre un sismomètre. Mais il utilise également un réseau de détection sismique: tous les Brincos remontent leurs relevés à un Data Center qui, grâce à tous ces données récoltées,  permet de prédire l’arrivée d’un séisme jusqu’à 40 secondes à l’avance et ainsi de donner à chacun l’opportunité de se mettre à l’abri en cas de tremblement de terre imminent. Mais Brinco offre également la possibilité d’ajouter des alertes pour les tsunamis (la hauteur de vague et l’heure d’arrivée d’un tsunami peuvent être prévues des heures à l’avance), les ouragans, et les tempêtes. Le but de Brinco est de pouvoir être installé  dans nos foyers, mais également nos écoles et les lieux publics comme les hôpitaux, afin de prévenir par des alertes visuelles et vocales (dans différentes langues) d’un désastre imminent.

Comme tous les appareils connectés, une application smartphone ajoute quelques fonctionnalités: il est possible par exemple de prévenir automatiquement et instantanément par sms ou e-mail tous vos proches, vos amis, votre famille d’un problème. Cette application permet aussi de suivre et de partager les mouvements sismiques en temps-réel sur les réseaux sociaux, qui est un très bon moyen de communiquer aujourd’hui.

xkhrvo5vz2aicm3glyus

Certes, on peut se dire que dans notre contrées l’intérêt est limité. Oui et non, car il est très difficile de prévoir une telle catastrophe, et alors que la France ne souffrait pas de ce type de risque, le sud est est maintenant touché. Il y a quelques mois, au Népal, c’est tout de même 8800 personnes qui sont mortes dans un séisme, faute d’avoir été prévenues pour se mettre à l’abri. Même si Brinco ne donne qu’un court laps de temps, quelques secondes peuvent suffire pour se mettre à l’abri. Une carte mondiale relevant les risques de séismes a été mise à disposition pour savoir si Brinco a de l’intérêt pour nous:

hxleieakozy9qgmgl2d3

Comme vous l’aurez compris, étant donné que Brinco s’appuie sur un réseau, il est important qu’il se déploie à l’échelle mondiale. Il a déjà regroupé des chercheurs et développeurs de différents pays, il faut maintenant qu’il soit vendu partout dans le monde. Une campagne Indiegogo est donc une excellente idée pour cela (le Brinco est disponible à partir de 150$ pour les premiers acheteurs). Un très beau projet, on ne peut que leur souhaiter de réussir !

y85w8youolltyzlgcgwa

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.