Mardi dernier nous avons eu l’occasion de rencontrer quelques personnes de chez Philips, en charge notamment de la gamme d’éclairage connecté Philips Hue. Quelques journalistes avaient été conviés pour découvrir la nouvelle passerelle compatible avec le système domotique d’Apple, Homekit. Ce fut l’occasion également de refaire un point sur la gamme actuelle et à venir…

Philips, spécialiste de l’éclairage, a été l’un des premiers, voire peut être le premier, à lancer des ampoules connectées, c’est à dire pouvant être pilotées depuis son smartphone ou sa tablette, pour allumer, éteindre, varier l’intensité, mais également changer la couleur selon les modèles d’ampoules (je vous invite à relire notre présentation de la solution ici). Lancé il y a déjà 3 ans (en octobre 2012), cette gamme a su évoluer au fil du temps. Ainsi, même le pack de base, qui semble ne pas avoir bougé durant tout ce temps, a pourtant vu ses ampoules s’améliorer, puiqu’équivalentes à du 40w à leur sortie initiale, elles sont aujourd’hui équivalentes à une ampoule de 60w, ce qui permet d’éclairer correctement une pièce, les premiers modèles se cantonnant à un éclairage d’ambiance le plus souvent.

71TG+SlYQfL._SL1500_

Cette rencontre avait donc pour but de nous présenter le nouveau Hub, compatible avec Homekit. Apple a en effet obligé les constructeurs à intégrer un composant dans leurs appareils, afin qu’ils soient certifiés pour Homekit, la solution domotique de la pomme. Afin de répondre à ce besoin tout en restant compatible avec le matériel déjà installé chez des milliers de personnes, Philips a donc créé un nouveau Hub 2.0, qui n’est plus rond, mais carré. Petit ajustement esthétique, mais surtout une évolution en terme de mémoire et de puissance à l’intérieur. Nous avons donc un nouveau pack de démarrage proposant ce nouveau Hub, et qui arbore un packaging plus compact.

Philips Hue - Apple HomeKit -Heart-of-your-Hue-system-square-2

Pour les anciens utilisateurs, sachez que pour bénéficier de la compatibilité Homekit, il suffira d’acheter séparément le nouveau Hub sur le site du fabricant. Vendu normalement 59€ sur la boutique Philips, vous pouvez bénéficier de 30% de remise jusqu’au 31 décembre en indiquant simplement le numéro de série de votre ancien Hub. Philips a également prévu une procédure de transfert entre le nouveau et l’ancien pont, de facon à ne pas avoir à reconfigurer toute son installation.

Mais concrètement, qu’apporte cette compatibilité Homekit ? Tout d’abord, vous l’aurez compris, il faut être équipé d’un smartphone ou d’une tablette Apple. Si vous êtes sous Android ou Windows, clairement, ce nouveau Hub ne vous apportera rien. Ensuite, sur les appareils iOS (à partir de la version 9), vous avez l’assistant vocal Siri: et bien grâce à la compatibilité Homekit, vous allez pouvoir piloter vos éclairages à la voix, très naturellement.

Philips Hue - Apple HomeKit Siri-Voice-Control

« Eteins toutes les lumières », « Passes la lumière de la chambre à 30% », « Ambiance coucher de soleil », etc… Certes, cela peut sembler un peu gadget de prime abord, mais ce n’est là qu’une première pierre à l’édifice Homekit. Lorsque les autres constructeurs auront dévoilé leurs produits, il sera possible de piloter non seulement ses lampes, mais toute sa maison. « Eteins le salon » pourrait par exemple faire en sorte d’éteindre les lampes, fermer les volets, baisser le chauffage, et couper les appareils en marche.

Ce nouveau Hub n’est d’ailleurs qu’une première phase pour Philips, puisqu’une mise à jour de son application mobile doit également avoir lieu d’ici mi décembre. La principale nouveauté sera le fait de pouvoir créer des groupes. Aujourd’hui, c’est en effet tout ou un seul: extinction de toutes les lampes, ou extinction d’une lampe précise. Impossible d’éteindre toutes les lampes du salon par exemple. Cette mise à jour permettra donc cela, pour également mieux s’intégrer à Homekit.

Sorti des ampoules E27 que nous connaissons bien maintenant, il faut savoir que Philips propose également une large gamme de modèles.

Tout d’abord, des ampoules E27, uniquement blanches, vendus moins chères (moins de 20€), idéales pour les endroits où la gestion des couleurs n’est pas nécessaire.

31YuGyxF+jL

Un dérivé existe également en version spot GU10 (gérant la couleur). Des modèles à bayonnette (B22) et petit culot E14 devraient arriver en 2016, de quoi équiper n’importe quelle lampe de la maison. Un nouveau ruban à led, LightStrip Plus, est également sorti, capable, contrairement à l’ancien modèle, d’être rallongé jusqu’à 10m: le ruban de base, mesurant 2m, peut en effet recevoir des rallonges de 1m, pour atteindre jusqu’à 10m. Idéal pour créer de ambiances, ou même éclairer une pièce en le placant par exemple dans une corniche au plafond grâce à ses 1600 lumens. Effet garanti !

Philips Hue, ce sont également des lampes, comme les Hue Beyond, qui sont des luminaires complets, intégrant la technologie Hue, et disposant de deux éclairages, l’un direct, l’autre indirect, pour répondre à tous les besoins et toutes les ambiances.

La gamme Philips Entity, elle, a été élaborée par des designers, qui ont utilisé l’impression 3D pour concevoir des modèles de lampes originaux, difficilement usinables. Superbes, reste que le prix risque d’en dissuader plus d’un, les prix commencant à 2500€…

ChaosTafel-Tome

Nettement plus abordables, nous avons heureusement les Philips Bloom et Hue Go. Le Bloom est une petite lampe à poser, souvent dirigée vers un mur pour éclairer celui ci de la couleur qu’on souhaite et ainsi créer une ambiance.

Philips-LivingColor-Bloom

La Hue Go, très semblable, a toutefois une particularité: elle intègre une batterie (3h d’autonomie), ce qui permet de la déplacer avec soi où on veut: salle de bain, terrasse, etc.

Enfin, pour piloter tout ceci, outre l’application mobile, qui permet de créer des scènes, et même de programmer certaines choses, comme l’extinction automatique quand vous partez de chez vous, un réveil lever d’aube, ou encore une simulation de présence, il existe deux interrupteurs, servant également de télécommande. Le premier sorti, utilisant une technologie très proche du EnOcean, fonctionne sans fil et sans pile: il s’agit du Hue Tap.

81pHvCpOnGL._SL1500_

Disposant de 4 boutons physiques, il permet d’allumer des lampes, ou lancer directement des ambiances. Il peut être collé au mur, ou utilisé comme une télécommande depuis n’importe où dans la maison.

Un autre interrupteur, le Dimming Switch, moins cher (25€ au lieu de 59), est également disponible: il fonctionne en revanche sur piles, et ne permet que la variation de luminosité, sans lancement de scènes spécifiques. Petite subtilité: il peut être fixé au mur, mais la partie contenant les boutons est en fait une télécommande aimantée, qui peut se détacher pour vous suivre où vous voulez. Tout à fait comme la télécommande Octan de chez Nodon que nous avons déjà vu. Très pratique ! Cette télécommande est également vendue en pack avec une ampoule blanche pour 39€, ce qui offre une solution économique pour piloter un éclairage facilement.

91lFyk2EJdL._SL1500_ 91GAuy0LrsL._SL1500_

Comme on le voit la gamme Philips Hue est très vaste !  Mais nous en avons tout de même profité pour leur souffler l’idée de l’interrupteur au format classique, pouvant remplacer un interrupteur existant: car l’inconvénient aujourd’hui, c’est que si vous éteignez la lampe depuis votre interrupteur mural, et bien cette lampe n’est plus pilotable avec votre smartphone. Du coup les scénarios qui pourraient être programmés ne fonctionnent plus non plus :/ L’interrupteur Dimming Switch pourrait être parfait, mais avec une forme plus carrée, le format actuellement rappelant plutot les interrupteurs américains.

Aujourd’hui il existe d’autres fabricants d’ampoules connectées, mais Philips est le seul a vraiment être le leader sur le marché. D’une part parce que l’éclairage est sa spécialité, d’autre part parce que le fabricant a eu la bonne idée d’ouvrir son produit afin de le rendre compatible avec un maximum d’équipements extérieurs: aujourd’hui il existe ainsi pus de 450 applications différentes pouvant utiliser ces éclairages, pour créer une ambiance festive sur divers thèmes comme Noel, pour synchroniser la lumière à sa musique avec Ambify, ou encore synchroniser les couleurs avec le film en court (SyFy et Netflix ont créé quelques films synchronisés par exemple). Et ceci sans compter l’utilisation possible avec des solutions domotiques: on peut par exemple citer Somfy, eedomus, Zipabox (guide d’utilisation ici), Jeedom, etc… toutes capables de piloter les lampes Philips Hue. Et quand ce n’est pas directement compatible, et bien il y a IFTTT, Philips Hue étant également compatible. Bref, la gamme Philips Hue semble incontournable en domotique, pour qui cherche à piloter très finement son éclairage. Et avec sa nouvelle compatibilité Homekit, Philips Hue sera sans conteste un acteur important de la maison connectée.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

4 commentaires

  1. Ce n’est pas d’actualité, d’après nos discussions avec Philips, ils veulent vraiment se concentrer uniquement sur l’éclairage, qui est leur coeur de métier.

  2. Pas de prise connecté? c’est une mauvaise stratégie, du coup ils en font chez Osram compatible Hue.

Laisser une réponse