La semaine dernière s’est tenue la Geek Live, un événement organisé par le Journal du Geek, spécialement pour … les geeks ! Manga, BD, cinéma, sont évidemment au programme, mais également les produits innovants en High Tech. Un rendez vous devenu incontournable, chaque année à Paris, et bien sûr nous y étions pour y découvrir les nouveautés.

geek_live_2016_34Cet événement attire chaque années des centaines de visiteurs sur une journée. Il faut dire que les organisateurs mettent les petits plats dans les grands et réussissent à faire venir de nombreux exposants de divers domaines, comme cette reproduction de la DeLorean de Retour vers le futur.

Découvrez SmartHome Europe !

geek_live_2016_38Ou bien ces reproductions des célèbres robots R2D2 (et ses amis), parfaitement fonctionnels ! Il s’agit en fait de reproductions télécommandées, qui se promenaient tranquillement sur le salon. Si vous êtes fans, n’hésitez pas à visiter le site de la communauté francaise R2Builders qui regroupe de nombreux spécialistes dans le domaine.

geek_live_2016_32

geek_live_2016_36Pour rester dans le monde de Star Wars, la première académie de combat au sabre laser était même venue délivrer quelques cours aux jeunes padawans 🙂

geek_live_2016_35Ceux qui préféraient rester au calme pouvaient également se rendre sur le stand de Braun, pour découvrir les nouveautés en terme de tondeuses et rasoirs, et même se faire raser de près par le barbier du moment.

geek_live_2016_39Cette année, une bonne partie de l’événement tournait autour de la réalité virtuelle, la VR, qui est sans aucun doute le domaine à la mode en 2016. Et pour cause, la plupart des solutions de VR, tant attendues, deviennent enfin disponibles.

Celle de Samsung, fonctionnant à l’aide du Samsung Gear VR, bien que sortie depuis plusieurs mois déjà, rencontre toujours autant de succès, pour deux raisons :

  • D’une part, son tarif très abordable, qui n’a rien à voir avec les autres solutions des leaders du domaine (Oculus, Vive, Playstation…)
  • D’autre part, la mise en scène effectuée par Samsung à chaque fois, que ce soit du roller coaster, du saut dans le vide, ou cette fois ci une descente de piste skiable, sur de vrais skis 😀

geek_live_2016_37La solution de Sony était bien sûr en démonstration, quelques jours avant sa sortie officielle.

geek_live_2016_21Tout comme la solution Vive de HTC.

geek_live_2016_10Alcatel y présentait également son casque, « IDOL4 », assez semblable au modèle de Samsung, puisque fonctionnant à l’aide du smartphone à glisser à l’intérieur.

geek_live_2016_23Même LG avait son propre casque.

geek_live_2016_18Quoi de plus logique, pour un fabricant qui propose également sa caméra à 360° pour créer son propre contenu.

geek_live_2016_20A leur côtés, on pouvait découvrir son smartphone modulable, le LG G5, dont la base se retire pour pouvoir être échangée avec une autre base plus spécialisée dans un domaine : un module proposant un appareil photo de meilleure qualité, ou encore un DAC audio permettant de profiter d’une musique en haute résolution.

geek_live_2016_17

geek_live_2016_16

geek_live_2016_19Mais recentrons nous sur un domaine qui nous intéresse beaucoup plus : la domotique et les objets connectés.En restant sur le stand de LG, il était possible de découvrir le robot aspirateur LG Home Guard.

geek_live_2016_12A première vue, un robot aspirateur relativement classique, qui arbore tout de même une caméra sur le dessus lui permettant de cartographier la pièce, et ainsi d’avoir un parcours intelligent, en déviant lorsqu’il rencontre un obstacle, et en reprenant son travail là où il s’est arrêté. Une fonction « kidnapping » lui permet même de mémoriser où il se trouvait lorsque, pour une raison ou une autre, vous l’auriez pris avec les mains pour le mettre ailleurs. Ainsi il est capable de reprendre son travail où il en était.

geek_live_2016_14Mais ce modèle propose une nouveauté intéressante : l’intégration de deux caméras frontales, permettant d’ajouter à ce robot une fonction de vidéo surveillance :

geek_live_2016_13Une excellente idée, puisque ce robot, par ses fonctions, est amené à circuler dans toute la maison. Ainsi en plus de passer l’aspirateur, il pourra tout simplement faire sa ronde dans la maison à la recherche d’éléments suspects. Plus besoin de disposer une caméra partout dans chaque pièce, le Hom-Bot monte la garde et détecte le moindre mouvement. Dans ce cas il prend une série de photo qu’il vous envoie.

Seulement, si sur le papier tout est très attrayant,  la qualité vidéo vient malheureusement gacher le tableau, celle ci étant si mauvaise qu’il sera sans doute difficile d’identifier quelqu’un sur une vidéo. Personne n’a été capable de nous renseigner sur la définition vidéo proposée, la fiche produit se gardant bien de préciser ce point, qui parait pourtant important pour ce type de fonctionnalité. Pour ce que j’ai pu en voir, la définition ne semble même pas être en 720p et semblait plutôt se rapprocher du VGA. Dommage, à l’époque où nous vivons, et sur un modèle qui dépasse tout de même les 1000€ pour intégrer cette fonctionnalité (le modèle sans la partie vidéo redescendant d’un coup aux alentours de 600€).

geek_live_2016_15Pas de détail non plus sur une éventuelle ouverture à d’autres systèmes (présence d’API notamment). Du coup même si l’idée est excellente, la solution en refroidira plus d’un malheureusement.

Presqu’en face de LG se trouvait Archos. Après avoir fait une tentative dans la domotique, les objets connectés, et dernièrement les drones, le fabricant s’affichait cette fois avec ce qui s’apparente à un scooter électrique (du fait qu’il n’y ait pas de pédales).

geek_live_2016_24Un engin qui pourrait laisser perplexe, mais qui pourtant a de solides arguments, puisque sa batterie lui confère une autonomie de 30km environ, avec une vitesse de 20km/h (moteur de 350w).

geek_live_2016_25Equipé du bluetooth, le Urban eScooter est donc également un scooter connecté : un emplacement permet en effet de maintenir son smartphone, qui devient ainsi le tableau de bord du scooter, affichant vitesse, niveau de la batterie, etc…

geek_live_2016_26Le petit plus : l’Urban eScooter est totalement pliable, prenant alors très peu de place. Idéal par exemple en ville pour se rendre au travail, et ensuite le ranger à son bureau ni vu ni connu, d’autant qu’il ne pèse que 14kg. Prévu pour le mois de novembre au prix de 690€, l’Urban eScooter est un produit qui nous a séduit !

geek_live_2016_27

geek_live_2016_30Sorti des stands des grosses enseignes, une partie du salon était dédiée aux startups. Un endroit qui regorgeait de nouveaux produits innovants.

Pour commencer, nous avons pu voir « en vrai » la montre Blocks. Une montre modulable, chaque module correspondant à une fonction comme le GPS, le micro ou la batterie. Il devient possible de se faire une montre connectée avec exactement ce dont on a besoin, fini les options superflues. Il est également possible d’améliorer sa montre en rajoutant des modules au grès de ses besoins et surtout de son budget.

geek_live_2016_40

geek_live_2016_41Vient ensuite le Orosound, un casque destiné aux travailleurs en openspace. Si c’est votre cas, vous savez qu’il est parfois difficile de travailler et se concentrer avec le bruit ambiant. C’est sympa pour communiquer facilement avec les collègues, mais pas franchement amusant quand on essaie de se concentrer.

Cette jeune startup française, créée par deux anciens ingénieurs de chez Parrot, a donc décidé de créer ce casque qui utilise la technique de la réduction de bruit active (de 0 à 30dB). Le casque permet aussi de ne conserver que les voix et d’éliminer les autres bruits ambiants. Mieux, il est même possible d’écouter son voisin de gauche en s’isolant de celui de droite et vice-versa.

geek_live_2016_1Il est également conçu pour écouter de la musique issue d’un smartphone ou d’une tablette grâce à son interface Bluetooth 4.2. Selon le constructeur, sa batterie rechargeable offre 8h d’autonomie en écoute musicale et 20h sans musique, avec seulement le réducteur de bruit actif. Pour l’avoir testé sur place, le Orosound fonctionne plutôt très bien, puisque juste à côté  du stand se tenait un exposant plutôt très bruyant avec de grosses enceintes 😉 Si ce type de casque vous intéresse, profitez en, puisqu’il est en cours de financement participatif sur Kickstarter, pour un prix de 149€ « seulement », contre 290€ prévus à terme.

Le fameux stand bruyant à côté, c’était celui de Specktr. Il s’agit en fait d’un gant équipé de capteurs textiles permettant de repérer la position des doigts. Chaque combinaison de la main peut être associée à un contrôle MIDI, permettant des centaines de possibilités.  La musique devient ainsi réellement intéractive.

geek_live_2016_3Autre nouveauté très intéressante: Fili. Une sorte d’Amazon Echo à la française, si on voulait résumer rapidement. Enceinte se voulant d’excellente qualité, micro à 360°, capable de reconnaitre la plupart des ordres, pour lancer sa musique préférée, demander un renseignement, ou encore piloter sa maison. La société est ouverte aux partenariats pour les intégrations de nouveaux services, et mise beaucoup sur le fait d’avoir une « intelligence humaine » derrière ce service, permettant ainsi d’affiner les réponses et améliorer constamment son assistant. Un beau projet, du moins sur le papier, car l’exemplaire présent avait bien l’air d’un prototype, , car sa sortie n’est pas prévue avant fin 2017, et à un prix dépassant celui de l’Amazon Echo. Avec le Google Home qui arrive, plus complet, et moins cher que l’Amazon Echo, la concurrence pour Fili risque d’être rude. Souhaitons leur bonne chance !

geek_live_2016_4Produit suivant: le Bluez 2S. A première vue un casque tout ce qu’il y a de plus classique, sauf que quand on essaie de le mettre, il n’y a rien pour mettre sur ou dans le oreilles.

geek_live_2016_5Normal, ce casque utilise le système de conduction osseuse. Le son est donc envoyé directement au crane qui va répercuter le son jusqu’à l’oreille interne. Deux gros avantages à cela:

  • la possibilité d’entendre la musique même avec un bruit ambiant très important
  • la possibilité d’entendre ce qui se passe tout autour, puisque de cette facon nos oreilles ne sont pas isolées. Particulièrement intéressant par exemple pour le jogging par exemple: il est possible d’écouter sa musique préférée en courant, tout en pouvant entendre sans problème les bruits ambiants, comme une voiture qui arrive…

geek_live_2016_6Pour finir, des lunettes connectées. Exit les Google Glasses, , il s’agit ici des lunettes de Tikaway, qui intègrent une caméra HD 1080p.

geek_live_2016_7Le but de ces lunettes est de pouvoir conserver les petits moments sympa du quotidien qu’on voudrait garder pour toujours, ou encore de partager des moments de vie avec d’autres personnes, ces lunettes étant capable de partager leur flux vidéo en live via le smartphone, un peu à la façon d’un Periscope. A ceci près que vous avez ici les mains libres, et que les lunettes filment automatiquement tout ce que vous regardez.

geek_live_2016_8

geek_live_2016_9Ces lunettes sont actuellement en pré commande au prix de 254€ au lieu de 299, pour une livraison en mars 2017.

Comme on le voit, cette Geek Live 2016 était donc bien remplie, sans compter que j’ai passé volontairement certaines choses qui nous intéressent moins ici ou que nous connaissions déjà très bien. A l’année prochaine pour la prochaine édition 😉

 

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.