Il y a quelques jours s’est tenue l’édition 2017 du salon européen de la domotique: Innorobo, qui se passe depuis deux ans, rappelons le, à Paris (autrefois à Lyon). Beaucoup de projets ont déjà été vus au cours des années précédentes, et si ce n’est une avancée vers l’objectif de commercialisation, peu de nouveautés en ressortaient réellement. Mais un robot a tout de même attiré notre attention: Sanbot, qui, grâce à un partenariat avec Ziblue, est capable de piloter la maison.

QIHAN Technology Co. Ltd. est une société située à Shenzhen, en Chine, fondée en 2006, qui est spécialisée dans la conception de robots innovants, dans l’intelligence artificielle et dans l’analyse vidéo. Le but de cette société est de développer la robotique et les technologies d’intelligence artificielle pour améliorer la productivité et la vie de ses clients. C’est ainsi qu’est né Sanbot, un robot reposant sur une plateforme de services cloud.

Découvrez SmartHome Europe !

sanbot_3Sanbot est donc un robot de forme humanoide, équipé de 14 capteurs répartis sur toute sa hauteur, afin de pouvoir réagir au toucher. Pour la compréhension orale, ce n’est pas moins de 7 micros qui équipent le robot, liés aux capacités analytiques de IBM Watson. Ces micros lui permettent bien sûr d’écouter son interlocuteur, mais également de savoir très exactement où il se situe.

ziblue_sanbot_touchSa tête, en plus d’afficher des expressions du visage, intègre également sur la partie haute un projecteur laser capable de diffuser une image de 65 pouces avec une résolution de 720p.

sanbot_2L’éclairage de ses bras, qui peut prendre 250 couleurs différentes, permet également de diffuser diverses informations et émotions.

Mais Sanbot dispose également d’un écran tactile HD de 10,1″ sur son buste, embarquant un système Android. Cela permet d’avoir toute une panoplie de possibilités, dont l’accueil d’applications, ce qui n’a pas échappé à Ziblue.  En installant cette application, et en utilisant les fameuses ZiKeys, permettant de dialoguer avec divers protocoles domotiques, Sanbot devient capable de communiquer avec de nombreux périphériques (détecteurs de présence, caméra, capteurs de température, etc… ) dans la maison, et ainsi de piloter celle ci.

ziblue_sanbot_innorobo2Sanbot devient alors le majordome de votre maison, et également son gardien en votre absence. D’autant plus que ce robot est totalement autonome, grâce à sa station de recharge, qu’il retrouvera automatiquement pour reprendre des forces.

sanbot_4Disponible en Chine, aux USA, mais également en Europe, Sanbot a de quoi faire rêver. Malheureusement son prix avoisinant les 10 000$ le destine pour le moment avant tout au marché B2B.

Cette conjonction entre robotique et domotique n’est toutefois que le début. L’année dernière nous avions en effet pu découvrir cela avec le petit robot Buddy, qui était capable de piloter les équipements Somfy. Ce petit robot était de retour cette année avec une liste de partenaires bien plus importante encore, parmi lesquels on pourra noter en particulier eedomus et Delta Dore. Open source, et disponible d’ici la fin de l’année aux alentours de 1200€, Buddy sera sans doute beaucoup plus accessible pour le grand public.

buddy_eedomus_1

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com