Otodo fait partie des 31 sociétés françaises primées aux Innovation Awards du CES 2018. Une société qui nous intéresse tout particulièrement, puisqu’elle a été primée dans la catégorie Smart Home. Il faut dire que la jeune startup, créée il y a tout juste quelques mois par Eric Denoyer, ancien directeur-général de SFR Numericable, a sortie une véritable baguette magique pour mettre d’accord tous les objets connectés de la maison.

Comme vous le savez, il existe aujourd’hui des solutions et des objets connectés pour piloter absolument tout dans la maison. Rares sont les choses encore impossibles à piloter. Malgré cela, il subsiste un problème: l’interopérabilité de tous ces équipements, qui la plupart du temps parlent chacun une langue différente (ou protocole). Il en résulte qu’il faut utiliser pour chacun d’eux une application différente sur son smartphone, mais surtout qu’il est impossible de réaliser des scénarios intégrant des périphériques de différents fabricants. C’est aujourd’hui le saint Graal que quelques sociétés essaient aujourd’hui de conquérir: les assistants vocaux tels que Google Home ou encore Siri tentent de faire la passerelle entre tous ces équipements. D’autres solutions le proposent également, comme Jeedom grâce à ses nombreux plugins, eedomus, Vivoka, etc…

Otodo propose ainsi de faire un peu la même chose: servir de passerelle entre tous ces équipements, afin de les faire communiquer ensemble et rendre la maison réellement intelligente. On retrouve donc un Hub central, capable de communiquer en 433Mhz, 868Mhz, Bluetooth, et Wifi. C’est grâce à lui que les différents équipements pourront interopérer. Otodo ne crée donc pas un énième protocole, il vient simplement s’adapter à l’existant, mais également à l’avenir, puisqu’il pourra évoluer assez facilement pour communiquer avec d’autres équipements. De nombreux partenariats ont déjà été réalisés afin de proposer un vaste catalogue d’objets compatibles:

Aujourd’hui le Zwave n’est par exemple pas supporté, mais n’est toutefois pas exclu pour un futur à venir. On a ainsi pu entendre parler de support du ZigBee, Lora, SigFox, etc… Otodo se veut très ouvert.

Côté utilisation, il suffit de connecter ce Hub à sa box internet en Wifi, et celui ci découvre automatiquement les différents objets connectés de la maison.

Toutefois la solution Otodo se différencie de l’existant par deux aspects. Tout d’abord, sa façon de contrôler ses équipements. Habituellement cela se fait par une application ou un interrupteur, relativement classique. Ici, la solution se contrôle par « Ugo », sorte de petit galet, qui s’apparente à une baguette magique pour piloter sa maison.

Grâce à ses différents capteurs (gyroscope, altimètre, accéléromètre), et à deux stations à positionner dans la maison, Ugo est capable de se géolocaliser très précisément dans la maison, ce qui permet de déclencher des scénarios différents en fonction de sa position dans le domicile: tapotez Ugo sur la table de chevet pour éteindre les lumières de la maison ; tapotez Ugo sur la console de l’entrée pour ouvrir le portail ; tapotez Ugo sur la table du salon pour fermer tous les volets ! Il suffit à l’utilisateur de définir une zone, et d’y affecter un scénario. Ugo sait ensuite très distinctement reconnaitre l’endroit où il se situe, et déclencher les actions en conséquence.

Ugo est également doté d’un capteur de reconnaissance d’empreintes: ainsi il pourra reconnaitre l’utilisateur parmi 16 profils différents, autorisant encore ici la personnalisation des actions à effectuer.

Un anneau lumineux et un petit haut parleur permettent également un retour visuel et oral des actions accomplies.

Ce nouveau mode de contrôle de la maison fait quelque peu penser à la Smart Remote de Sevenhugs, qui, en fonction de la direction vers laquelle on la pointe, reconnait l’appareil à piloter et affiche des commandes différentes. Ces modes de contrôle font un peu rêver sur le papier, restera à voir en utilisation courante si cela est réellement pratique et aussi simple qu’il y parait surtout. Car c’est bien l’une des problématiques aujourd’hui: la complexité de la smart home.

L’autre originalité de Otodo est son orientation. Comme nous l’avons vu avec SFR, puis Orange, la plupart des opérateurs télécom veulent se lancer dans la domotique. Même s’ils en ont les moyens, ils ne savent clairement pas comment s’y prendre, et les tentatives se sont vite transformées en fiasco. Les opérateurs Télécoms ont pourtant un potentiel énorme, en ayant déjà leur box internet chez les foyers: contre quelques euros supplémentaires par mois ils peuvent proposer des fonctionnalités smart home très abordables. Otodo a donc prévu de commercialiser un hub en marque blanche, qu’il proposera aux opérateurs. La technologie Otodo pourrait même être directement intégrée aux box internet: il dispose d’ailleurs pour cela d’un partenariat avec Sagemcom et Jiuzhou (son équivalent en Chine) pour intégrer sa technologie aux futures box des deux marques.

« Avec Homelive ou SFR Home, les opérateurs télécom ont voulu adopter les codes des magasins de bricolage. Mais ils n’ont pas de légitimité dans cet univers, et cela n’a pas fonctionné », analyse-t-il. Pour le vétéran de l’industrie, les télécoms doivent d’abord faire… des télécoms, et proposer une connectivité adaptée aux objets connectés. Attention : plus ils tardent à réagir, plus les GAFA risquent de s’emparer du marché par le biais de leurs enceintes intelligentes, prévient Eric Denoyer.

L’idée est donc de laisser Otodo se charger de cette intégration des objets connectés, domaine qu’il maitrise beaucoup mieux. Les Telecoms pourraient ainsi proposer une smarthome peu couteuse et ajouter une corde à leur offre, et Otodo profiter de l’implantation des Telecoms dans chaque foyer. Reste à voir si les Telecoms adhérerons. En attendant, ce « CES Awards Honoree » pourra aider à se faire connaitre et peut être forcer quelques portes…

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Les derniers commentaires sur la communauté à ce sujet

  1. On devrait en savoir plus au CES de Las Vegas. Otodo s'oriente plutot vers une distribution via les fournisseurs telecom, ils sont en test avec plusieurs d'entre eux dans plusieurs pays, mais on ne sait pas encore quand ce sera dispo.

Continuer une discussion community.domadoo.com

1 en voir plus répondre

Participants