Les allées du CES sont une petite mine d’or. On y croise des solutions sérieuses mais également des propositions improbables. A l’occasion du CES 2018, la société taïwanaise EQL a dévoilé Qubi un nouveau robot domestique intelligent. On ne sait pas vraiment dans quelle catégorie le ranger… Ce robot est cul de jatte. Pour ses déplacements il peut remercier un robot aspirateur qui lui apporte ses jambes (ou plutôt ses roues) pour déambuler dans la maison afin de valider que tout va bien.

Sa petite bouille sympathique apparaît sur l’écran qui lui fait office de visage. Pour le reste si on n’avait fait que de le croiser rapidement il ressemblerait à s’y méprendre bien d’autres robots de compagnie (ou de supervision du foyer) que l’on a habitude de côtoyer. Dès qu’il se met en mouvement on remarque alors que le robot Qubi roule. Il se fait même emmener. Son compagnon de route est un… robot aspirateur. Intelligente association ou non, en tout cas l’équipée est audacieuse.

Avec Qubi, EQL Technology développe un robot qui peut se déplacer dans la maison tout en permettant une gestion de la smart home. Qubi est relié au hub Ripple d’EQL qui communique avec une variété d’appareils domestiques via des signaux infrarouges, Bluetooth et Wi-Fi. Il peut compter sur les différents capteurs disséminés dans la maison pour assurer avec rigueur ses missions de surveillance des lieux et des biens.

Ripple parle en infrarouge aux appareils traditionnels comme les téléviseurs, les ventilateurs et les climatiseurs. Il parle en Bluetooth avec les lumières connectées, des prises intelligentes, les dispositifs de surveillance de la santé, etc.  Il parle en Wi-Fi à la caméra IP, l’aspirateur détachable et d’autres appareils. EQL fabrique ses propres périphériques Bluetooth et Wi-Fi qui sont commercialisés sous sa propre marque.

L’aspirateur robot qui peut emporter sur son dos le robot Qubi est un aspirateur rond somme toutes assez classique. D’après EQL Technology l’entreprise qui a imaginé cette association de genres, le robot peut nettoyer votre maison, se connecter à d’autres appareils intelligents, et même vous envoyer des notifications liées à la sécurité. Il a été conçu dans l’esprit d’être à fois un «assistant personnel et un gardien de sécurité».

Qubi est de son côté doté de reconnaissance faciale et de reconnaissance vocale. Il peut d’ailleurs être contrôlé à la voix. Il se connecte aux périphériques de la maison intelligente pour par exemple allumer les lumières ou faire d’autres actions. Vous pouvez parler au robot pour commencer à contrôler certains appareils ou pour lancer des scénarii.

Pour ses missions de surveillance, il a été entraîné pour pouvoir détecter les menaces de sécurité possibles lorsque vous n’êtes pas à la maison. Pour vous laisser le dernier mot, Qubi vous envoie une vidéo des potentiels malfrats. Il se déplace sur le lieu de l’alerte pour cela.

Au CES, l’entreprise a fait la démonstration du fait que les aspirateurs en forme de disque peuvent se débrouiller seuls pour nettoyer les zones désignées, mais pas uniquement… Ces robots peuvent donc même maintenant collaborer avec d’autres robots. Pour comprendre son environnement, il a intégré la technologie SLAM (Simultaneous Localization and Mapping). Avec elle il peut prendre connaissance de  son environnement mais également de ses propres mouvements dans l’espace. L’application pour Smartphone vous permettra par exemple de positionner des barrières virtuelles que les roues du robot ne franchiront pas.

L’assistant robotique est là également pour prendre soin de vous. Le fabricant mise sur sa présence dans le foyer pour vous proposer des services de eSanté. A ce jour ils sont limités : vous pouvez lui demander de vous donner des rappels lié à votre santé. Il pourra également vous envoyer des notifications tout au long de la journée pour vous rappeler de vérifier votre tension artérielle, par exemple.

La sécurité de la maison est également un argument capital pour cette solution. La caméra sur le dessus s’allument lorsque les capteurs de sécurité sont déclenchés dans le cas par exemple où vous n’êtes pas chez vous mais que votre porte s’ouvre. Le fait que ce robot ait des roues va pouvoir être bien utile. Le robot ira voir ce qui s’est passé afin de confirmer la crainte ou bien lever le doute. Vous pouvez également voir à travers les yeux via votre smartphone.

En mode aspirateur, le petit disque se détache du reste du bot Qubi pour fonctionner seul. Lorsqu’il a fini de passer l’aspirateur, les deux morceaux se reconnectent pour que Qubi puisse se déplacer à nouveau. Une station de recharge est utilisée afin de recharger les batteries. Il sait retourner seul à sa base.

La société prévoit de lancer le produit d’abord à Tawain cet été, avant de s’étendre aux États-Unis et dans d’autres parties du monde. Le fabricant de la solution ne souhaite pas communiquer à ce stade concernant un prix…

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Ingénieur de formation et blogueur par passion. En quête d’innovations, de concepts, de technologies, de systèmes, d’objets ou de services qui peuvent apporter des solutions concrètes pour résoudre tous ces “petits” tracas de la vie quotidienne…

Commencer une discussion community.domadoo.com

Commentaires Archivés

Un commentaire

Laisser une réponse