En 2014, Google a racheté Nest mais l’a laissé poursuivre sa croissance comme une société indépendante. Aujourd’hui Nest va rejoindre sa maison mère, et plus particulièrement l’équipe en charge du développement matériel chez Google.

Depuis que Nest a rejoint Google il y a quatre ans, l’équipe a connu un incroyable dynamisme. La société a doublé son catalogue l’an dernier, en vendant plus de dispositifs en 2017 que les deux années précédentes combinées. Nest aurait même vendu 11 millions de produits depuis la commercialisation de son premier thermostat en 2011.

En septembre dernier de nouveaux produits ont été annoncés, l’interphone connecté Nest Hello, la caméra Nest Cam IQ pour l’extérieur, et le système d’alarme Nest Secure. Pour l’heure les 2 derniers sont déjà commercialisés aux Etats-Unis, et le premier devrait être disponible en Mars outre atlantique également. En ce qui concerne l’Europe et la France plus particulièrement, il n’y a aucune date annoncée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De son côté Google a vendu des dizaines de millions de produits pour la maison l’année dernière, car de plus en plus de personnes utilisent Google Assistant pour écouter leur musique préférée, contrôler leurs appareils connectés et obtenir des informations utiles sur leur journée.

Pour tirer parti de cette dynamique, les équipes Nest et Google Hardware vont donc se réunir. L’objectif est de renforcer la mission de Nest: créer une maison plus réfléchie, qui prend soin des gens qui s’y trouvent et du monde qui l’entoure. En travaillant ensemble, ils continueront de combiner le matériel, les logiciels et les services pour créer une maison plus sûre, plus respectueuse de l’environnement, plus intelligente et même plus économique grâce à l’intelligence artificielle de Google et à l’Assistant.

Ce rapprochement va permettre à Nest de pouvoir se concentrer sur le développement de produits et applications. Google s’occupera en effet du programme Works With Nest, et donc de la partie interopérabilité avec des objets connectés tiers. Ca lui permettra aussi au passage de faire d’une pierre deux coups avec Google Assistant. Cette stratégie de regrouper ses forces a en tout cas tout son intérêt pour lutter contre de sérieux concurrents que sont Amazon et son assistant Alexa, Apple et HomeKit, ou encore Samsung et SmartThings.

 

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eut la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

Commencer une discussion community.domadoo.com