Nous voici à notre troisième et dernier jour à l’IFA de Berlin. Comme pour les deux premiers jours, nous vous avons fait une petite synthèse des nouveautés marquantes de ce salon consacré à l’électronique.

Maison connectée Bosch Home Connect

Bosch propose en France une solution domotique que nous avions découverte il y a deux ans déjà, Bosch SmartHome. Les périphériques proposés permettent déjà de réaliser de nombreuses actions pour piloter sa maison: sécurité, chauffage, éclairage, etc. Mais cette solution n’est que l’un des éléments du système Bosch Home Connect. En effet, avec Home Connect, Bosch veut rendre toute la maison intelligente, grâce notamment à tout son électroménager connecté: réfrigérateur avec caméra intérieure pour consulter son contenu même à distance, proposition de recettes, commandes de courses, four connecté, machines à laver, robot aspirateur, robot tondeuse, etc.

L’éco système Bosch est très conséquent. Mais le fabricant allemand a souhaité s’ouvrir pour être compatible avec le plus d’équipements possibles. La box domotique Homey est donc par exemple compatible, tout comme Lametric, Philips Hue, Flic, IFTTT, etc. Tout cela pilotable à la voix si on le souhaite, grâce aux assistants connectés de Google et Amazon.

Découvrez SmartHome Europe !

Même si la solution est mieux connue en Allemagne, elle mérite qu’on s’y intéresse, puisque les possibilités offertes n’ont pas à rougir face aux autres mastodontes comme Samsung ou LG par exemple.

Lenovo Smart Display 7″ chez Lenovo

Lenovo s’est très vite impliqué dans le développement de produits intégrant Google Assistant. Nous connaissions déjà les Smart Display en 8 et 10″, puis le Smart Clock entrevu au CES, et sorti en France au début de l’été.

Cette année, Lenovo a dévoilé le Smart Display 7″. Un écran un peu plus petit que son grand frère, en 7″, donc, mais intégrant une caméra et un haut parleur sur le dessous, recouvert d’un tissu qui fait penser au Google Hub. Le Smart Display 7″ vient d’ailleurs en concurrence directe avec ce dernier, en apportant un son de meilleure qualité et une caméra pour passer des appels vidéo. La caméra pourra être bloquée à l’aide d’un cache physique, qui ne pourra donc pas être piraté, pour rassurer les plus sceptiques.

Niveau fonctionnalités, il reprend tout ce qui a fait le succès des modèles précédents, avec toutes les fonctions autorisées par Google Assistant. Il s’agit juste d’un modèle adapté à un autre type d’utilisation. Il sera disponible en octobre au tarif de 129$.

Notons que Lenovo a également annoncé le lancement de deux nouvelles tablettes: Yoga Smart Tab et Lenovo Smart Tab M8. Ces deux modèles ont l’originalité d’embarquer Google Ambient Mode. Ce mode permet, lorsque la tablette n’est pas utilisée, de la transformer en assistant Google, en affichant des informations sur votre planning, la météo, une caméra de sécurité, etc. La tablette répondra évidemment aux ordres vocaux « Ok Google », et proposera des écrans de contrôle comme on peut les trouver sur les autres appareils Smart Display, pour par exemple piloter sa maison.

Tant que nous parlons de Google Assistant, d’autres fabricants continuent de l’intégrer dans leurs produits. C’est notamment le cas de Braun, qui a lancé une série d’enceintes connectées, de diverses tailles, pouvant être placées à plat, debout, fixées au mur, etc.

On y retrouvera bien sûr toutes les fonctions relatives à Google Assistant, avec en bonus un son exceptionnel pour écouter sa musique préférée.

Bien que l’Allemagne soit plus adepte d’Alexa (Amazon), des fabricants proposent toutefois des produits compatibles Google Assistant. C’est par exemple le cas de Redmond, qui propose cafetière, théière, multi cuiseurs, etc. pilotables à la voix grâce à Google Assistant.

Nouveaux robots nettoyeurs chez iRobot

Parmi les objectés connectés permettant de se simplifier la vie, nous retrouvons en tête de liste les robots aspirateurs. iRobot, leader du marché avec sa gamme Roomba, a ainsi présenté son nouveau Roomba S9+. Changement de forme pour ce nouveau modèle, qui prend la forme d’un D, pour mieux nettoyer dans les coins. Une forme qui ne sera pas sans rappeler celle de Neato…

Le Rooma S9+ reprend toutefois une fonctionnalité de son prédécesseur: la possibilité de se vider lui même dans un bac placé au dessus de sa station de charge. Une fonction qui permet de ne pas avoir à vider le robot à chaque utilisation.

La technologie VSLAM utilise un capteur optique pour capturer plus de 230 400 points de données par seconde. Le robot peut ainsi créer une carte détaillée de son environnement et sait donc où il se trouve, où il se trouvait et où il doit aller nettoyer, tout en optimisant le processus de nettoyage. C’est le robot le plus intelligent et le plus efficace du fabricant. Le prix risquera toutefois d’en rebuter plus d’un, puisque le Roomba S9+ frôle les 1500€.

Aux côtés de ce robot aspirateur était présenté un nouveau robot laveur, le Braava Jet M6. Ce modèle apporte de nombreuses améliorations par rapport au modèle précédent: il dispose maintenant d’une base pour aller se recharger tout seul quand cela est nécessaire, avant de se remettre au travail s’il n’avait pas fini sa tâche. Tout comme pour le Roomba, la technologie Imprint lui permet de cartographier la maison afin d’optimiser le nettoyage. Enfin, sa connexion Wifi permet de le piloter même à distance depuis son smartphone, pour nettoyer toute la maison ou même une pièce bien précise.

Il faudra compter 699€ pour ce robot « laveur », qui fonctionne à l’aide de lingettes nettoyantes, humides ou sèches.

Ecovacs dévoile son robot Deebot OZMO 950

Concurrent de iRobot, Ecovacs présentait de son côté son nouveau robot aspirateur et laveur, le Deebot OZMO 950. S’il ne sait pas encore voler, l’O950 peut être déplacé à un autre étage, grâce à sa cartographie multi niveaux (jusqu’à 3 étages). L’O950 utilise une technologie de détection d’obstacles pour identifier tout ce qui se trouve autour de lui : il contourne délicatement les meubles sensibles sans les rayer ou les renverser, il s’arrête devant les escaliers, ne s’emmêle pas dans des câbles ou des chaussettes qui traînent. La détection de tapis évite que les tapis ne soient mouillés ou endommagés en mode lavage. Chaque étage reçoit exactement le nettoyage qu’il lui faut. Le contrôle du robot fonctionne automatiquement, mais peut également être effectué via l’application ECOVACS, ou les assistants vocaux Amazon Echo ou Google Assistant depuis votre canapé.

Il sera disponible dans le courant du mois au prix de 599€.

Robot médical chez Medisana

Le maintien à domicile des personnes âgées est un sujet sensible, aussi bien en France qu’en Allemagne. C’est pourquoi la société allemande Medisana a mis au point Medisana Home Care: il s’agit d’un robot autonome, permettant de surveiller la santé, prévenir tout risque, mais également communiquer (avec le robot ou l’extérieur). Le maintien à domicile est ainsi facilité. Grâce au KI Home Care orienté vidéo, le robot est capable d’interagir avec ses utilisateurs et de naviguer de manière autonome dans son domicile. Le robot apprend en permanence. Il peut être commandé via un écran tactile ou des commandes vocales. Il a été en effet pensé pour être intuitif et explicite, afin d’offrir aux personnes âgées un accès simple aux services numériques.

Medisana s’est associé au spécialiste des logiciels pour les services d’aide aux personnes âgées, aux handicapés et à la jeunesse, « C & S », afin d’offrir un grand nombre de nouveaux services pour les utilisateurs du système: Quelles infirmières vont venir chez moi dans les prochains jours? Quels événements mon service infirmier m’offre-t-il? Quels sont les signes vitaux enregistrés par le service infirmier à propos de moi? Qui peut m’aider dans l’environnement le plus proche? 

Le robot peut rappeler de prendre les médicaments, de se peser, prendre sa tension, etc. dans le cadre d’un suivi médical. Les informations peuvent alors remonter au service infirmier, voir au médecin, afin de suivre l’évolution du « patient ».

Et ce n’est là qu’un début, la gamme de services destinés aux personnes âgées sera continuellement élargie au cours des prochains mois.

Une belle aide pour les séniors et les personnes dépendantes, qui a été plutôt bien pensé !

Ceci clôture ce dernier jour d’IFA. Un crû relativement calme en terme de nouveautés. Le marché se tasse et se stabilise, ce qui permet d’avoir certes moins de nouveautés, mais des nouveautés murement réfléchies et adaptées au marché, ce dont on ne se plaindra pas.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com