Découvrez tout l’intérêt de la domotique et les assistants vocaux pour faciliter le quotidien des personnes en situation de Handicap Moteur.

Quelle est la problématique rencontrée par les personnes en situation de handicap moteur?

Les personnes à mobilité réduite en général sont impactés dans leur quotidien par un environnement de vie peu voir pas adapté. Une action simple d’éclairer une lumière ou appuyer sur la télécommande peut être une grosse problématique pour une personne en situation de handicap moteur affectant ses membres supérieurs.

En quoi la domotique peut répondre à cette problématique?

Chaque Handicap est complètement différent d’une personne à l’autre. Il faut vraiment partir de ce constat. A partir de là, la domotique offre un champ illimité de possibilités pour aider ces personnes à vivre en autonomie dans leur environnement de vie. 

Quels sont les dispositifs clés pour améliorer la vie de ces personnes?

En fonction des situations, il est important de comprendre les dispositifs déjà installés dans le domicile pour réfléchir à intégrer l’existant (je pense aux volets roulants qui n’ont pas forcément toujours les mêmes protocoles de communications). A partir de l’existant, je pars sur une solution multi protocoles tel que Jeedom. Principalement, pour la possibilité de contrôler un volet roulant d’une marque, un store d’une autre marque, une lit médicalisé, une télévision, des éclairages, un portail ou une porte d’immeuble. En plus de ça, si les personnes se font installer d’autres systèmes, on aura toujours une possibilité pour les contrôler. 

A partir de là, si la personne n’a pas de problème d’élocution, je fonce tout droit vers les assistants vocaux. Pour leur coût et leur évolutivité, ces assistants vocaux permettent de personnaliser les commandes vocales à l’environnement de la personne.
En comparaison, les systèmes domotiques dédiés au handicap sont des appareils coûteux (entre 900 et 1500€) et qui sont limitées par le contrôle à un contacteur qu’il faut actionner pour entrer dans un menu puis un sous menu pour enfin allumer une lumière. Un assistant vocal, c’est 60€ et on a déjà une infinité de possibilités sans avoir de domotique installé chez soi. 

Il existe tout de même des solutions pour smartphone et contacteur pour les personnes qui ont des problèmes d’élocution et pour qui l’assistant vocal n’est pas envisageable.

Pourquoi lier ce hub domotique Jeedom avec les assistants vocaux?

Je pense avoir répondu en partie à ta question avec ma réponse précédente. Les assistants vocaux sont pour moi la solution la plus pratique et économique dans le cadre d’un accompagnement d’une personne en situation de handicap moteur. Le lien avec la Jeedom permet d’élargir de manière illimité les possibilités de connexion. Lorsqu’une demande semble complexe, je sais que je trouverai une solution pour aider mon client.

La prise en main est-elle facile pour les utilisateurs?

L’objectif est de co-construire l’installation avec le client. Nous réfléchissons ensemble sur les termes à utiliser pour contrôler le domicile. Ainsi, lorsque ma prestation se termine, la personne a déjà pris en main l’installation depuis plusieurs semaines et des ajustements sont prévus sur les premiers mois d’utilisation pour permettre une adaptation complète.

As-tu des projets dédiés à nous décrire?

Il y a de nombreux projets auxquels je pense. Principalement des clients qui souhaitent être autonomes dans leur quotidien. A savoir gérer les accès à leur domicile : ouverture de la porte d’entrée, gestion de la serrure. Gestion des volets roulants électriques, gestion des éclairages et prises commandées, gestion du lit médicalisé, gestion d’ascenseur (en réflexion dès la construction de l’immeuble), gestion des télévisions aussi. 

J’aime bien travailler aussi sur des projets un peu plus importants avec des collaborateurs ce qui permet de réfléchir à des prises en charges plus générales, notamment au sein de locaux associatifs de logements inclusifs qui se développent progressivement. Je fais un petit clin d’œil avec Marie-Line Morin, fondatrice de la fée connectivité avec qui nous travaillons régulièrement ensemble. 

Quel coût peut représenter l’implémentation de domotique?

Pour une installation complète en domotique, cela dépend de nombreux paramètres. Si la personne est déjà équipée avec des volets roulants et un automatisme de porte, il faut compter entre 2000 et 3000€ TTC. Après, généralement un dossier PCH est mis en place en lien avec une ergothérapeute (qui sont souvent mes interlocuteurs avant la rencontre avec le client) pour une prise en charge de l’installation. Le coût réel peut être vraiment minime pour la personne.

Est-il possible de commencer petit à petit avec une installation domotique?

Oui, rien n’est obligatoire, une installation peut démarrer avec le contrôle de l’ouverture de la porte d’immeuble et l’ouverture de la porte d’entrée. Ou uniquement la gestion de la télévision. L’essentiel est d’avoir une base solide et évolutive avec une Jeedom et un assistant vocal par exemple.

Pour finir, as-tu des informations utiles à nous transmettre pour te contacter?

Tout est sur mon site, Yaaba.fr. Ne pas hésiter à appeler même pour une simple question, je ferai en sorte d’être disponible pour répondre dans les plus brefs délais !