La semaine dernière s’est tenue la Paris Games Week, grand salon à Paris réputé pour les jeux vidéos, mais qui accueillait cette année en son sein le salon des objets connectés.

Premier évènement dans ce domaine, c’était l’occasion pour le grand public de découvrir ce que sont les objets connectés. Retour sur cette première édition…

Découvrez SmartHome Europe !

Salon des jeux vidéo et des geeks par excellence, une grosse partie du parc des expositions était réservée aux constructeurs de consoles, ordinateurs, et bien sûr aux concepteurs de jeux vidéo. Le décor nous mettait dans l’ambiance dès l’arrivée.

salon_objets_connectes_2014_1

Mais ce qui nous intéressait plus particulièrement était une partie beaucoup plus petite réservée aux objets connectés. Une superficie qui n’avait rien à voir avec celle affectée aux jeux vidéo, mais qui était tout de même pleine d’intérêt. Dès l’entrée, la première boutique dédiée aux objets connectés était bien sûr présente: Lick, que nous vous avons présentée ici.

salon_objets_connectes_2014_2Spécialiste de l’objet connecté, on retrouvait bien sûr une large panoplie de toutes sortes et toutes marques. Lampes connectées, comme la Holi, lampe diffusant de la musique avec la PlayBulb, ou encore lampe diffusant des senteurs aromatiques de chez Awox, tout y était.domadoo.fr/wp-content/uploads/2014/11/salon_objets_connectes_2014_3.jpg »>
salon_objets_connectes_2014_4

Divers robots étaient également de la partie: les nouveaux drones de chez Parrot, le robot Mip de WowWee, ou encore le Ollie de Sphero, qui filait à toute vitesse à travers le salon.

salon_objets_connectes_2014_5

Bien sûr, l’objet connecté très à la mode, la montre connectée, était présente. On pouvait essayer la nouvelle Smartwatch 3 de Sony, la G Watch de LG

salon_objets_connectes_2014_6

Et même la Moto 360, que tout le monde attend ! L’écran est en effet très beau, et la montre réactive, tout ceci dans quelque chose qui ressemble vraiment à une montre…

salon_objets_connectes_2014_7

Les produits Nest, maintenant disponibles en France depuis le mois dernier, étaient présentés: le thermostat, mais également le détecteur de fumée:

salon_objets_connectes_2014_8

D’autres objets plus insolites comme une guitare accueillant un iPhone, ou encore une brosse à dent connectée…

salon_objets_connectes_2014_9

Ou encore un sweet à capuche intégrant des écouteurs à la place des cordons classiques:

salon_objets_connectes_2014_10Bref, le stand Lick à lui seul faisait l’apogée des objets connectés.

Mais il n’était bien sûr pas tout seul, et juste à côté Withings avait reconstitué un appartement où étaient présents ses différents périphériques: pèse personne, tensiomètre, caméra Home, bracelet sportif, etc…

salon_objets_connectes_2014_12

Le clou du spectacle était sans aucun doute la montre « Activité« , une montre de fabrication suisse qui fait office de traqueur sportif, tout en restant une montre très luxueuse:

salon_objets_connectes_2014_13

D’autres petits objets connectés étaient ensuite visibles sur le stand des fabricants, comme le bracelet Iro, un traqueur sportif qui vous indique simplement d’une couleur différente votre progression sur la journée:

salon_objets_connectes_2014_39

Ou encore le porte clé Glabys, qui permet de ne pas perdre ses affaires en vous prévenant avant d’être trop loin. Petite originalité, une communauté permet de retrouver ses affaires si quelqu’un passe près de votre traqueur bluetooth perdu:

salon_objets_connectes_2014_28

La partie son était représentée par JBL et Philips, qui présentaient chacun des enceintes, notamment bluetooth, et un système home cinéma chez Philips:

salon_objets_connectes_2014_16

salon_objets_connectes_2014_17

Prizm, que nous vous présenterons dans quelques jours, était aussi présente (ce n’est pas difficile, ils sont partout en ce moment pour leur campagne Kickstarter: CES Unveiled, Geek Live, Paris Games Week…)salon_objets_connectes_2014_33

Une entreprise toulonnaise présentait une nouvelle solution pour rendre sa TV connectée: UpTV, qui est une carte PCMCIA qui vient s’insérer directement dans la TV. A partir de là il devient possible de piloter sa TV avec son smartphone, recevoir des notifications sur sa TV, diffuser des vidéos issues de son smartphone ou d’un service de VOD, etc… Prévu pour février au prix de 60€, nous en reparlerons prochainement, car cette solution, ouverte aux développeurs, pourrait tout à fait être intéressante pour la domotique

salon_objets_connectes_2014_19

Moovika présentait son nouveau boitier media center, de la famille bien connue des PopCorn Hour: le OpenHour, un boitier au processeur quadcore affichant vos films 4K sous XBMC ! Disponible dans le courant du mois au prix de 149€, donc.

salon_objets_connectes_2014_20

Différents modèles de dashcam étaient également présentés: très utilisées aux Etats Unis et en Russie, ces caméras pour voiture arrivent tout doucement en France. Filmant en HD, équipées d’un GPS, elles sont capables de filmer tout ce qui se passe sur la route pendant votre trajet, un moyen imparable de prouver son innocence lors d’un accident par exemple.domadoo.fr/wp-content/uploads/2014/11/salon_objets_connectes_2014_21.jpg »>
salon_objets_connectes_2014_22

Mais surtout, Moovika présentait sa nouvelle box domotique, la StackBox. Nous vous en parlerons plus en détails dans les prochains jours, mais celle ci s’annonce très intéressante, car modulable (pour être multiprocole) et capable de communiquer avec le Z-Wave et la plupart des objets connectés.salon_objets_connectes_2014_21

Une autre solution domotique, Domora, était également présentée. Ce Hub veut vous permettre de piloter toute votre maison depuis votre smartphone, tout en la rendant intelligente. Le projet de financement sur Indiegogo sera bientôt lancé, nous vous en reparlerons à cette occasion.

salon_objets_connectes_2014_30

Pour veiller sur votre maison et ses occupants, Mother était également présente:

salon_objets_connectes_2014_31

Toujours pour la maison, E.Zicom présentait ses nouveaux robots, cette fois connectés, puisqu’il est possible de leur charger un mode de nettoyage personnalisé pour s’adapter à notre domicile:

salon_objets_connectes_2014_34

Même les voitures deviennent connectées, et BMW en profitait pour présenter son modèle i3, déjà apercue au CES de Las Vegas.

salon_objets_connectes_2014_23

Et si vous ne voulez pas changer de voiture, un petit boitier comme le Xee permettra à n’importe quelle voiture munie de la prise de diagnostique ODB2 de la connecter à votre smartphone pour suivre votre consommation d’essence, style de conduite, détecter un éventuel problème mécanique, et même la retrouver en cas de vol:

salon_objets_connectes_2014_29

Pour ceux qui n’aiment pas la voiture, il était possible de tester le gyropode Ninebot Elite de Big Robots. Beaucoup moins cher qu’un Segway, il en coutera tout de même 2900€:

salon_objets_connectes_2014_41

Les objets connectés s’invitent même dans le mobilier urbain, avec BlocParc, qui intègre directement dans le béton des technologies sans contact : NFC, QRcode, IBeacon. En approchant son smartphone des icônes ou en flashant le QR Code, tout un chacun pourra trouver l’information pertinente que la commune par exemple aura mise à sa disposition.

salon_objets_connectes_2014_26

Enfin, une partie dédiée aux imprimantes 3D était également présente:

salon_objets_connectes_2014_37

Et même le crayon qui permet d’écrire en 3D, Doodler:salon_objets_connectes_2014_35

salon_objets_connectes_2014_36 Mais cette première édition a aussi été l’occasion de récompenser 5 objets connectés. Composé de journalistes et de spécialistes des nouvelles technologies, le jury des Awards de l’Espace High Tech et Objets Connectés, présidé par Florence Legrand, rédactrice en chef adjointe de Lesnumeriques.com, a donc récompensé 5 réalisations. Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique, auprès du ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique, a ainsi été chargée de nommer les lauréats:

  • Coup de Cœur du Jury : La montre Activité de Withings, une véritable belle montre dotée de mouvements suisses embarquant le meilleur des technologies, signature d’une nouvelle élégance du bien-être connecté.
    Catégorie Design : Le Home Cinéma (CSS7235 Y/12) de Philips doté d’enceintes arrière sans fil amovibles pour recréer l’effet surround des plus beaux cinémas mais chez soi !
  • salon_objets_connectes_2014_18Catégorie Techno : Le boîtier Lima, une solution magique pour disposer de tous ses contenus instantanément sur tous ses appareils, très simplement.
  • Catégorie Innovation : La brosse à dents Rainbow de Vigilant, première brosse intelligente et connectée pour apprendre aux enfants à se laver les dents correctement en jouant.

 salon_objets_connectes_2014_25

  • Catégorie Appli / Jeux : Potatoyz de Atomic Soon, une plateforme ludique proposant aux enfants la création et l’impression 3D de personnages Potatoyz.

Cette première édition était donc déjà  une belle réussite, et les exposants semblaient heureux du résultat et des retombées. La surface qui y était consacrée n’était pas énorme: en deux heures nous avions fait le tour, en prenant le temps de discuter avec les exposants pour découvrir leurs solutions. Mais cet évènement a permis au grand public de découvrir le monde des objets connectés, alors qu’une bonne partie n’était venue voir que les jeux vidéo. Sur 272 000 visiteurs, une bonne partie aura tout de même découvert ces objets parfois futuristes pour certains, ce qui était l’objectif visé en intégrant le salon baptisé à l’origine Connect It au Paris Games Week. Une prochaine édition aura sans doute lieu, et il y a fort à parier que les exposants seront beaucoup plus nombreux après le succès de cette première édition. Un essai transformé, comme on dit !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Laisser une réponse