La semaine dernière nous avons été reçus par Oregon Scientific, qui organisait un évènement à Paris afin de présenter ses nouveaux produits. L’occasion de refaire un peu le point sur cette marque, qui ne se cantonne pas qu’aux stations météo.

Les stations météo de Oregonc Scientific sont bien sûr très connues. De nombreux capteurs de ces solutions sont d’ailleurs utilisés en domotique, avec notamment un Rfxcom, qui permet de récupérer les relevés de ces capteurs. On retrouve donc une gamme très diversifiée de stations météos, la petite nouveauté étant notamment l’arrivée des écrans trois couleurs, comme la BAR206S, qui affiche sur le même écran les prévisions météo, l’heure (radiopilotée), le calendrier, le taux d’humidité, et la température intérieure et extérieure. Pratique, elle dispose également d’une alerte de niveau de gel.

Oregon Scientific cherche en effet à travailler son design, comme on peut le voir également avec cette station toute épurée BAR292:

Dotée d’un écran LCD 7 couleurs, l’affichage de la température et de l’heure change de oculeur en fonction de la température de la pièce.

Mais la vraie nouveauté qui nous intéressait est la nouvelle station WMR500. Une station météo professionnelle connectée, dont la grande originalité est de proposer un capteur tout en un. Le bloc en arrière plan sur la photo est en effet une station qui regroupe de nombreux capteurs: elle mesure les précipitations, la vitesse ainsi que la direction du vent, la température et l’humidité.

En plus de ces capteurs, cette station pourra accueillir en option un capteur UV ou encore un capteur de poussières, qui devraient être disponibles dans quelques mois. Cela permettra aux intéressés de compléter leur station. Celle ci doit être installée en haut d’un mat, une fixation étant prévue au dessous. Pour maximiser son autonomie, elle dispose d’un panneau solaire pour l’alimenter. 4 piles AA sont toutefois prévues pour prendre le relai en cas d’ensoleillement trop faible.

Le fait d’avoir tous les capteurs regroupés au même endroit est vraiment pratique, tant pour le positionnement que pour la maintenance. Sa portée radio (868Mhz)  est de plus excellente, puisqu’elle pourra être placée à 300m de sa base. Sa base qui affichera les différentes informations sur son grand écran (monochrome celui ci ;-): informations et tendances météorologiques locales, y compris les prévisions météorologiques, la pression barométrique, la température et l’humidité intérieure et extérieure, le point de rosée, la phase de la lune, la vitesse et la direction du vent et les précipitations ainsi que l’heure précise. Mais comme pour ses derniers modèles, la WMR500 est une station connectée: la base se connecte en effet à votre réseau Wifi pour remonter toutes les données dans une application mobile dédiée:

Le partage des données de la station est prévu via l’application, en invitant les personnes par email. Un export des données est également réalisable, à la demande, sous forme d’un fichier excel. Pas de liaison IFTTT ni d’API malheureusement pour le moment, ce qui limitera son intégration dans nos systèmes domotiques pour l’instant. A voir si les capteurs pourront être ajoutés au RFPlayer de Ziblue par exemple. Le responsable chez Oregon nous a toutefois confirmé que ces possibilités étaient à l’étude et seraient intégrées dans une prochaine mise à jour firmware. On croise les doigts, car à 249€, cette station pourrait être un sérieux concurrent à la station connectée de Netatmo.

Ce petit showroom nous a permis également de découvrir d’autres produits, comme ces lampes de bureau / table de nuit intégrant une horloge ainsi que la température:

Une vaste gamme de réveils matin est également proposée, à tous les prix, connectés ou non:

Dans le rayon diffuseur de parfums, nous pouvions d’ailleurs apercevoir le « réveil arôme », qui pour faire court est un SensorWake: un réveil capable de diffuser différentes senteurs pour vous réveiller naturellement le matin.

Oregon Scientific propose également quelques jouets. Parmi ceux ci, nous avons notamment retenu les globes terrestres, qui se modernisent et passent à la réalité augmentée: ces globes sont en effet accompagnés d’une application mobile (smartphone/tablette). Il suffit de « regarder » ce globe avec sa tablette (appareil photo nécessaire) pour que des informations viennent s’afficher en réalité augmentée, pour apporter des informations supplémentaires sur un pays, comme la capitale, son président, les animaux qu’on y trouve, les monuments importants du pays, etc…

L’application propose ensuite un quizz qui permet de parfaire ses connaissances dans le domaine, les questions étant classées par tranches d’age, de 5 à 15 ans et plus. Le modèle haut de gamme, vendu 129€, permet même de s’ouvrir en deux pour afficher d’un côté le noyau terrestre, et de l’autre les constellations. Là encore la réalité augmentée pourra entrer en œuvre pour nous apprendre de nombreuses choses. Une idée de cadeau très sympa pour Noël à venir 😉

Oregon Scientific dispose donc d’une vaste gamme de produits. La station WMR500, avec son capteur tout en un, sa longue portée, et son application mobile, nous ont beaucoup plu. Reste à attendre un peu d’ouverture via une API ou un service IFTTT pour pouvoir exploiter les données dans nos systèmes domotiques, et cette station pourrait devenir un must have dans notre domaine.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com