Découvert lors du CES 2017, la solution de vidéosurveillance Blink est commercialisée depuis quelques mois. Alimentées sur pile et communiquant en Wi-Fi, ces petites caméras fonctionnent totalement sans fil. Nous avons pu nous procurer un pack de 2 caméras pour vous proposer un test.

Présentation

Blink propose la première solution de vidéosurveillance totalement sans fil à un prix abordable. En effet, le kit comprenant une caméra est proposé à 169,99€, celui que nous avons en test en comprend 2 et est vendu 279,99€.

La caméra Blink est alimenté par 2 piles AA et offre tout de même 2 ans d’autonomie. Pour optimiser les piles, la caméra est équipée d’un détecteur de mouvement qui permet de déclencher l’enregistrement vidéo si la caméra est armée.

La mise en place est annoncée très facile puisque tout se réalise depuis l’application mobile. On peut recevoir des notifications lorsqu’un mouvement est détecté, ou encore regarder en temps réel ce qu’il se passe à la maison, et cela en qualité HD 720p.

Bien sûr la caméra Blink est équipée de la vision de nuit et son angle de vue est de 110°. On peut noter une compatibilité avec le service IFTTT, qui permet des interactions avec d’autres systèmes ou objets connectés.

Déballage

Sur le packaging on voit tout de suite le nombre de caméras inclus, et les différents avantages du système Blink : Alimenté sur batterie, Détection de mouvement, Installation facile, Alertes vidéo, Visionnage HD en live.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand on ouvre la boîte on découvre les 2 caméras ainsi que le module de synchronisation qui sert de passerelle entre les caméras et Internet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les caméras sont vraiment très petite (seulement 71 x 71 x 30 mm).

Chaque caméra est fournie avec son jeu de batteries et un support pour installation murale.

Installation

On suit bêtement la notice qui demande à ce qu’on télécharge l’application Blink.

Après lancement de l’application, on crée un compte, on accepte les conditions d’utilisation et on valide le compte en cliquant sur le lien de l’email reçu.

On arrive ensuite sur la page d’accueil de l’application.

A partir de là il suffit de suivre les indications et les flèches pour configurer le module de synchronisation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On peut maintenant ajouter une caméra.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On fait de même pour la seconde caméra.

Voila notre système est prêt, cela a pris une dizaine de minutes à peine.

Utilisation

Depuis la page d’accueil ou on a l’aperçu de nos caméras, on peut regarder ce qu’il se passe en live et réaliser une photo à l’instant T.

Pour chaque caméra on a accès à différents réglages et informations : état des piles, température (en beta et °F uniquement), réglage du détecteur de mouvement, de la lampe pour la vision de nuit, la qualité de la vidéo, …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On a également quelques réglages possible du côté du système global.

Le paramètre le plus intéressant est celui de la programmation qui permet d’armer et de désarmer le système automatiquement en fonction d’horaires définis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On accède aussi bien évidemment aux clips vidéo enregistrés lorsque le système est armé et qu’il y a eut  une détection de mouvement.

Sinon pour armer le système manuellement, il suffit d’appuyer sur « Désactivé » en bas de la page d’accueil.

Conclusion

Les avantages mis en avant sur le packaging ne sont pas juste des arguments commerciaux. L’installation est vraiment très simple, en quelques minutes le système de vidéosurveillance est mis en place. La qualité d’image est très bonne, que ce soit de jour ou de nuit. En effet contrairement aux autres caméras connectées qui utilisent l’infrarouge pour la vision de nuit, Blink utilise une lumière blanche qui rend la vision aussi clair que s’il faisait jour.

L’utilisation et la configuration des différents réglages est également très simple. La programmation automatique de l’armement du système suivant des horaires est très appréciable, cela évite d’oublier de l’activer.

Pour aller plus loin, on peut également utiliser le contrôle vocal avec Amazon Alexa pour armer ou désarmer le système, puisque Blink est compatible. Ou encore utiliser IFTTT et la géolocalisation pour activer automatiquement le système quand on quitte le domicile. On peut aussi envisager une interaction avec nos box domotique grâce à IFTTT.

Blink est donc une très bonne solution pour surveiller son domicile. On comprend mieux pourquoi la jeune startup a été récemment rachetée par Amazon !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

Commencer une discussion community.domadoo.com