Reçu il y a maintenant près de 2 mois avec une assez grande excitation, c’est sans aucune émotion que je l’ai renvoyé : retour sur 2 mois de tests de la télécommande NEEO.
Dès son annonce sur Kickstarter, j’ai tout de suite eu envie de la tester. En effet, une télécommande dotée d’un grand écran tactile, d’une API, d’une connectivité Thread, Z-Wave, Bluetooth, Zigbee, Wi-Fi et bien entendu infrarouge ne pouvait qu’attiser ma curiosité ! Ajoutez à cela qu’à l’époque Logitech était très peu enclin à ouvrir son système, vous aviez là un produit parfaitement taillé pour les technophiles et geek que nous sommes. Tout cela, c’était en janvier 2015, Domadoo a reçu la télécommande en… novembre 2017, soit presque 3 ans plus tard.
Alors, que s’est-il passé durant cette longue période ?
Beaucoup de problèmes ! Car ce n’est pas avec une campagne réussie de 1,5M$ qu’il est simple de sortir une solution hardware atteignant l’ensemble des promesses annoncées. Étant particulièrement attentif au développement du produit, j’ai suivi au fil du temps les divers posts expliquant les étapes et difficultés que rencontrées l’équipe NEEO. Ce qui était intéressant pour ma culture générale n’a cependant pas réussi à calmer les backers les plus impatients. Et quand, 3 ans plus tard, les premières télécommandes sont enfin envoyées, la dure réalité a rattrapé l’euphorie de la campagne. C’est dans ce contexte que je vous présente la télécommande.

L’unboxing

S’il y a bien quelque chose que les constructeurs ont compris ces dernières années, c’est que la première impression se doit d’être une expérience à part entière, et c’est souvent durant l’unboxing (et l’onboarding) qu’on noue une « relation » avec le produit.
Pour NEEO, aucun doute, la qualité est au rendez-vous. La boîte est très bien organisée, les produits donnent une impression de robustesse et le socle de recharge est tellement lourd que cela m’a surpris ! À 369$, hors de question que ma télécommande puisse sauter de son chargeur, me voilà plutôt rassuré.
Quant à l’esthétisme global de la solution, il est vrai qu’en 3 ans, l’aspect très carré avec bezel pour l’écran, accentué par une longueur sans fin ont réussi à faire passer le charme du début, mais cela est totalement subjectif.

Rien ne manque dans la boîte (peut-être un second répéteur IR), et en quelques minutes seulement, cette nouvelle télécommande a pris place au sein de mon installation, venant concurrencer en frontal ma Logitech Harmony Ultimate très fonctionnelle, mais vieillissante (achetée 67€ lors d’un deal Amazon !).

Configuration

Lorsque l’on allume la télécommande, celle-ci invite l’utilisateur à télécharger l’application mobile NEEO, ce que je m’empresse de faire.
L’onboarding est simple et efficace, et en quelques manipulations, le « brain », c’est-à-dire le hub de la solution, se connecte sur mon réseau wifi et peut maintenant être configuré. Je commence donc, toujours sur l’app, la création de mon installation en référençant les objets qui la constituent. Bien entendu, le premier élément est ma télévision et là…elle n’apparaît pas dans la liste de code disponible…j’utilise donc le bouton « request device » qui me transfère directement vers le site du constructeur.
Ne voulant pas être bloqué à cette première étage, je fais marche arrière et sélectionne un modèle de la même marque, pariant que ce profil me permettra déjà d’utiliser les fonctionnalités de base. Et là, première claque, mon périphérique est qualifié de « Stupid Device ». Alors oui, je n’ai pas une smart TV, mais le terme semble être plutôt fort pour cette télévision qui n’aspire qu’à faire partie de mon installation… intelligente !
Passage à l’étape suivante, je déclare mon ampli, car celui-ci fait office de switch HDMI entre ma Freebox, mon Nvidia Shield, ma TV et mon vidéoprojecteur. Celui-ci est bien dans la base et je peux donc passer au device suivant : ma Freebox.
———— Petit edit sur la Freebox et les télécommandes universelles ————
Si vous vous y connaissez un peu en Freebox, vous n’êtes pas sans savoir que la télécommande d’origine communique en Bluetooth et que si vous souhaitez la contrôler, il faut : soit acheter un dongle IR que vous venez mettre dans un des connecteurs USB, soit vous opter pour un contrôle via l’API et là il vous faut un serveur qui tourne afin de pouvoir la contrôler. Je prends le parti d’être un utilisateur lambda et de ne pas devoir faire tourner un serveur pour assurer le contrôle de ma Freebox, cependant, j’ai investi dans le dongle USB qui fonctionne plutôt bien avec la Logitech. Je dis plutôt bien, car le profil à utiliser pour faire fonctionner la Logitech est celui de l’Alice TV L-HD03A et que lorsqu’il y a une mise à jour (ou une vieille profonde) de la Freebox, je suis obligé de la relancer via la télécommande d’origine, ce qui arrive environ 1 fois tous les 7/8 jours, pas très user friendly.
———————————————————————————————————————
Mais revenons à nos moutons, je cherche donc à réitérer le même fonctionnement avec la télécommande NEEO et ne trouve pas de profil de la Freebox ni de l’Alice TV L-HD03A. Après quelques recherches sur le forum, je m’aperçois que la Freebox se trouve sous le nom « Free box V6 », mais une fois le profil validé, cela ne donnera tout de même rien du tout.
Je continue à chercher mes autres équipements et si je trouve facilement le BenQ w1070, il n’en sera pas de même pour mon écran motorisé, le Lumene Majestic Premium (que par ailleurs je déconseille fortement puisqu’il émet un bruit strident à chaque montée et descente après même pas 2 ans d’utilisation. Le constructeur m’ayant gentiment expliqué que ce n’était pas normal (c’est vrai ?) puisqu’il y avait aucun point de frottement. Il m’a tout de même renvoyé un nouveau moteur, mais en déballant celui-ci, je m’aperçois qu’il n’est pas du tout le même que celui présent dans l’écran, bref, à fuir)
Edit : Grâce à l’article, l’entreprise AV/Industry (pas celle en cause !) m’a contacté et m’a apporté une solution fonctionnelle très rapidement ! Je peux enfin re-profiter de mon écran ! Je tenais donc à la remercier et féliciter la qualité de son SAV.
Après avoir ajouté mon Nvidia Shield sans difficulté, je passe maintenant à l’IoT : mes Philips Hue et mes Sonos. L’installation s’effectue avec les manipulations habituelles (appuyer sur le hub) et rapidement, je retrouve l’ensemble de mes ampoules et enceintes dans l’architecture par pièce créée par l’application.
Un premier bilan s’impose à ce stade ! Voici mes équipements et ceux qui ont été reconnus :
  • Télévision Philips 55PFH5209 -> non
  • Freebox Revolution (ou Alice TV L-HD03A) -> non
  • Ecran Lumene Majestic Premium -> non
  • Harman Kardon AVR 171 -> oui
  • Nvidia Shield -> oui
  • Philips Hue -> oui
  • Sonos -> oui

57% des équipements seulement sont reconnus après 3 ans d’attente, c’est plutôt faible. Mais les galères ne faisaient que commencer…
Je me lance donc sans plus attendre dans la création d’une première « recipe », équivalent à une activité sur Logitech. Ne pouvant tester que mon Nvidia Shield avec mon ampli et ma TV, je cherche donc une recette « Movie & Media ». Celle-ci semble plutôt simple à mettre en place puisque dès le début, l’application propose via une question « Cable Salad » de savoir si la TV est connectée en direct ou passe par un ampli, smart.
Étape suivante, une petite aide vous permettant d’allumer la TV pour continuer la programmation. Une fois la TV allumée, l’application nous invite à sélectionner la bonne sortie, je la connais, je la sélectionne donc directement, mais souhaitant réaliser un petit test afin de vérifier que la commande est fonctionnelle, il ne se passe rien. Je me dis alors que cela vient du profil sélectionné plus tôt qui ne correspond pas à ma TV, pas grave. Je passe à la sélection de la source pour l’ampli qui lui a bien été reconnu. Mais après avoir testé les quelque 20 sources différentes proposées, impossibles de tomber sur la bonne ! Ça devient compliqué !
Pour le test, je me dis que je laisserais les différents dispositifs sur leurs sources respectives afin que je puisse au moins faire une recette qui allume chaque équipement. Et bien NEEO en a voulu autrement :
Une fois encore, NEEO traite mes équipements de « Stupid Device » et n’est pas en mesure de faire le minimum : allumer chaque dispositif un par un. En effet, quand je tente de lancer cette « recipe », à part la Nvidia Shield, rien ne se passe comme prévu : l’application me dit même d’allumer la TV manuellement, considérant qu’en tant que « Stupid Device », NEEO n’a pas à gérer cela dans son système !
Dépossédé par cette expérience, je décide donc de tester le contrôle, via la télécommande (et non plus via l’application) de l’IoT. Étant, depuis le début, toujours dans une phase de configuration sur l’application, je repasse maintenant sur la télécommande pour la tester. Je l’enlève donc de son socle de recharge et pour sa première utilisation, celle-ci nécessite de se connecter au « brain ». Il a fallu que je m’y reprenne à plusieurs reprises pour que la connexion soit établie…(chose qui se reproduira à plusieurs fois par la suite)

Test

Mais m’y voilà ! J’ai la télécommande en main, avec quelques dispositifs configurés et prêt à utiliser mes Sonos (avec Spotify Premium) et mes Philips Hue comme annoncé sur cette vidéo : https://planet.neeo.com/t/80t8vr/apple-music-spotify-in-mixed-playlists
Je m’empresse donc de lancer une musique et…non. Rien ne se passe, je vois des couvertures d’album qui défilent, mais aucun son ne sort des Sonos. À un moment, cela semble même se figer et je suis obligé de quitter l’ »application Sonos » de la télécommande pour la débloquer. Je retente ma chance en lançant d’abord, via l’application officielle Sonos de mon smartphone, de la musique pour voir si je suis en mesure de la contrôler depuis la télécommande NEEO et là encore, je n’ai pas la possibilité de faire ce que je souhaite…
Découragé, je me dis que je vais tout de même tenter de contrôler mes Philips Hue et quelle énorme surprise de constater que je peux uniquement faire du On/Off et de la variation d’éclairage, aucun changement de couleur possible…
Je me saisis donc de mon clavier pour initier une discussion sur le forum NEEO afin de leur faire part de toutes mes péripéties : https://planet.neeo.com/t/x11x48
En peu de temps, j’ai une réponse qui m’indique que les profils manquants ont été implantés, mais qu’il va falloir que je m’arme de patience pour les autres problèmes.
Déterminé à achever mon test, je fais donc les mises à jour des profils et me voici avec tous mes dispositifs reconnus ! Certains ayant quand même quelques ratés comme la Nvidia Shield, dont les commandes sont transmises de manière aléatoire (mais uniquement via la télécommande, via l’application cela fonctionne très bien) ou encore ma TV qui avant chaque arrêt, affiche son menu principal, perturbant.
Ma quête d’une recette fonctionnelle me pousse à reprendre tout à zéro. Mais après plus d’une soirée à tenter l’impossible, je me rends à l’évidence : je me bats contre une version « alpha » dont l’issue ne peut être que la déception. Après un moment d’attente d’une update ne venant pas, je décide d’un commun accord, de renvoyer la télécommande à Domadoo.

Conclusion

Lors de l’écriture de ces lignes, l’update du firmware tant attendue n’est toujours pas disponible (https://planet.neeo.com/t/801w9s/when-is-the-next-firmware-update-happening). Je me suis bien rendu compte que je n’étais pas seul dans cette situation et que finalement, atteindre le même niveau de fonctionnement que ma Logitech n’est pas chose facile, même pour un produit qui sort plus de 4 ans plus tard !
À 369$, je ne peux que vous conseiller de passer votre chemin, mais… si l’expérience utilisateur n’est pas (encore) au rendez-vous, j’ai pu constater que du côté des API, cela semble être beaucoup plus fonctionnel, ce qui signifie qu’une intégration avec une box + la fameuse update pourrait permettre à la télécommande NEEO… de renaître de ses cendres. Wait&See.
Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Avant tout passionné, j’ai fait de ce que j’aime mon métier ! Me voici donc devenu un "SmartHome Evangelist" : mon objectif étant de démocratiser les bienfaits du logement connecté et intelligent auprès du grand public tout en fournissant une multitude d’outils à destination des professionnels afin qu’ils soient en mesure de proposer les solutions les plus adaptées aux besoins de leurs clients.. By the way, I’m a Travel Addict !

Les derniers commentaires sur la communauté à ce sujet

  1. Ouch çà calme…

    J’étais super enthousiaste quand je l’ai découvert, puis le temps passant je m’en désintéressé. Plus vraiment besoin, je n’allais pas attendre … 3ans !

    Elle restait quand même dans un coin de mon esprit, mais je crois qu’elle vient de le quitter :flushed:

    Je suis plutôt partisan d’annoncer 80 et d’en faire 110. Malheureusement dans le monde actuel, on annonce 120 et on en fait 60 :no_mouth:

    Merci pour le feedback :wink:

  2. Je partage la même vision que toi concernant les effets d’annonce et la clairement, ils ont déçu. Je pense qu’ils ont été pressés par le temps qui s’écoulait et ont donc décidé d’envoyer le hardware sachant qu’ils pourraient faire évoluer le soft. C’est donc une beta live…malheureusement, sans que les utilisateurs en soient informés.

    Toujours un plaisir de partager mes feedbacks :wink:

Continuer une discussion community.domadoo.com

Participants

Commentaires Archivés

6 commentaires

  1. Ayant participé à la campagne Kickstarter, j’ai payé et attendu près de 3 ans pour finalement recevoir le NEEO où pluitôt aller la chercher sur place à Soleur en Suisse et participer à la mini fête en l’honneur de la sortie du produit..
    L’instant de joie passé, j’ai testé et ai fait une expérience similaire à la votre. Un produit alpha, voire -alpha incapable de piloter mes équipements.
    D’écrire dans le forum aide quelque peu, mais les mises à jour n’ont pas permis d’améliorer la situation. Et ne changeront pas le statut des stupid device selon la terminologie et les décisions de NEEO de ne pas prendre en compte réellement ces produits.
    Conclusion, un produit inutile, pour le moment, dans ma maison. Dommage, le produit semblait vraiment prometteur

  2. La mise à jour est plutôt satisfaisante, dans la mesure où elle comble le souci de “stupid device “ en passant l’allumage de la télé via le HDMI-CEC.
    J’ai retrouvé la fois en cette télécommande depuis la mise à jour!
    De mon côté, Sonos, Hue, PS4, Kodi, tout est parfaitement fonctionnel !

    Ne perdez pas espoir, Neeo est un nouveau-né, il faut être indulgent et leur laisser un peu de temps…En tant que backer Kickstarter, on essuie toujours un peu les plâtres…

    Le seul point vraiment manquant est une intégration native avec Jeedom de mon côté, pour pouvoir lancer des scenario Jeedom depuis la télécommande!

Laisser une réponse